Cap Vert

A vivre absolument au Cap-Vert

A vivre absolument au Cap-Vert

Il n'y a pas si longtemps, Santa Maria était un village de pêcheurs avec à peine quelques hôtels. Les choses vont vite au Cap-Vert.

 

 1

Les dunes du désert de Viana à Boa Vista

 

Vite ! L'île a beaucoup à offrir aux voyageurs et les infrastructures touristiques se développent (trop) rapidement. Alors foncez : le vent qui souffle en permanence a sculpté un paysage de mer de sable qui a donné son surnom à Boa Vista «  l'île aux dunes ». Les plus emblématiques d’entre elles forment le désert de Viana, au Nord de l'île, une vingtaine de kilomètres de long sur 4 ou 5 de large. Mais depuis le début des années 2000, on plante dans le désert. Les arbres ont fait leur apparition, et s'étendant maintenant sur la zone ouest du désert de dunes. Peut-être que, d’ici quelques années, le désert de Viana sera rebaptisé forêt de Viana ?

 

2

Cheminer seul sur les pistes de « l'île au fleurs »

 

Elle en a des surnoms : on l'appelle aussi « île du dépaysement", "île du bout du monde" ou "île romantique", et chacun d'entre eux lui convient. Son vrai nom, c'est " Brava", l'île sauvage, et il est vrai que la plus petite île de l'archipel préserve pour l'instant sa beauté sauvage. Plus compliquée d'accès que ces grandes sœurs, elle se mérite, et, lorsqu'on marche sur les chemins qui mènent à Fontanha de Vinagre, aux piscine naturelles de Faja ou au phare de Jalunga, on prie pour que pendant quelques années encore, elle reste à l'écart des grandes lignes de transport.

 

 

3

Se mettre à l'ombre sous un dragonnier

 

Il tire son nom de sa sève, qui en séchant devient rouge comme le sang du dragon. L'arbre, inscrit sur la liste des espèces en péril, est emblématique du pays : son élégante silhouette en parasol figure sur les billets de banque cap-verdiens, où on les voit bien plus souvent qu'en réalité. Il en reste quelques uns sur l'île de Santo Antao, et les plus beaux spécimen sont peut-être le long des chemins qui mènent vers la vallée de Cachaço, à Sao Nicolao.

 

 

4

Lézarder sur une plage déserte

 

Il en reste encore ! La plage de Fontona, à Sal, plus petite et moins pure que celle de Santa Maria, mais si calme! L'arc de cercle parfait, en sable blanc, que forme la plage de Curral Velho, au sud de Boa Vista, en face d'un îlot rocheux où nichent frégates et albatros, et où vous pourrez aller faire un tour, en empruntant un petit bateau. Les plages de l'île de Maio, écrins de sable nichés au creux de formations rocheuses. Et la plus belle : celle que vous découvrirez au hasard de vos promenades. 

 

</p>
<p style=

 

 

Photographies

OLIVIER METZGER


Printemps-Été

Vacance N°9

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.