Italie

Riva : une vie de diva

Riva : une vie de diva

Intimement lié à la jet-set depuis les années 60, ce bateau en bois a rejoint le panthéon de l’industrie nautique.


L’étoile Taylor s’est éteinte. Le mythe continuera de briller. Comme elle, un bateau sur lequel l’actrice étira ses griffes, est entré dans la légende. Alors que sa production originale s’est limitée à 4098 unités, le Riva, n’a jamais cessé de faire rêver. Sa rareté entretient le mythe de ce speedboat conçu au début des années 50, sur le lac d’Iseo au nord de Bergame, par un fils de charpentier. C’est en observant son père qui construit et pilote des canots à moteur, que Carlo Riva prend le goût de l’acajou. A 25 ans, le jeune homme guidé par une idée, s’envole vers les Etats-Unis et étudie la technologie Hacker-Craft, alors leader du marché des bateaux-moteurs. A force de travail, Riva obtient un modèle d’une fiabilité à toute épreuve. Ses bateaux présentent une mécanique et des lignes exceptionnelles, renforcées par la qualité de l’acajou, des chromes et des cuirs empruntés à l’automobile de luxe.

La sortie de l’Aquamara en 1962, propulse Riva sous les feux de la rampe. Brigitte Bardot, Richard Burton, Sofia Lauren, la famille Rainier : le bateau est associé à la dolce vita dorée, un cliché aussi dur que ses 22 couches de vernis. Les Riva se multiplient aux pontons de Saint-Tropez, Genève, Monaco et Venise. Obsédé par la qualité, à tout prix, Carlo Riva refuse le passage aux résines plastiques, et préfère vendre, en 1969. La marque est reprise par Rolls-Royce en 1990 puis revient sous pavillon italien en 2000 avec Ferretti qui remet au goût du jour le mythique Aquamara. Les modèles d’origine, eux, s’arrachent à prix d’or…et d’acajou. 

 

 

Serenella, l’autre sirène de Venise


Dans le sillage du célébrissime Riva, un fabriquant purement vénitien entretien le mythe du yacht en bois. Construits sur l’île de Murano, dans le respect de techniques ancestrales de menuiserie et dans un style typique, les Serenella, sont de véritables bijoux boisés. Dessinées par des architectes avant-gardistes, ces divas ajoutent à leurs robes d’acajou, de verre et d’acier, une technologie de haut niveau. Les Lady Anne Limousine, Delux Cabin et autres Tender Cabinato paradent ainsi sur la lagune. Ils apparaissent régulièrement comme bateaux-taxis, parfois comme limousines et pour les plus vernis, comme embarcations privées.

 

Photographie : riva-yacht.com

Numéro Printemps-Été 2019

Vacance N°7

Magazine curieux, empêcheur de voyager en rond, Vacance cultive une approche du monde bercée de sens et de style. 6 mois de grands reportages, les dernières belles adresses, des tips pour voyager malin, des rencontres et lectures : inspirez-vous !