Japon

Tokyo by night

Tokyo by night

Au Japon et tout particulièrement à Tokyo, la nuit est un art où les néons jouent le premier rôle. A Shibuya, les écrans publicitaires géants donnent le vertige. Même les zones de travaux restent éclairées de puissants projecteurs, comme des décors de cinéma.

Alors que dans la journée le silence est roi, la nuit les décibels  se déchaînent. Son et lumière ! Dans de minuscules salles en sous-sol, les petits groupes de rock se lâchent, dans les karaoke les collègues de bureau s’époumonent, dans les pachinkos, ces casinos criards et hurlants, les billes d’acier des machines à sous dégringolent dans un fracas d’enfer.

Vite, se réfugier dans l’un de ces bars microscopiques qui cultivent leur forte personnalité. Goûter un saké en provenance directe du fabricant chez Uokin* ou aller discuter cinéma en sirotant du vin de prune avec la patronne de La Jetée*, une passionnée du 7è Art français.

 

femme dans les rues de Shibuya

 

Les nuits japonaises ont un pivot qui se situe entre 4h et 5h, l’heure à laquelle on prend un lit dans un « hôtel capsule » pour s’écrouler quelques heures avant de retourner bosser ou celle à laquelle les voyageurs jet-laggés se réveillent. Tant mieux ! L’aube est le meilleur moment pour savourer les parfums des parcs et la beauté du béton lavé par la pluie.

 

Photographie de couverture : Cyrus Cornut/Dolce Vita/Picturetank / Lola Reboud 

Printemps-Été

Vacance N°9

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.