Lettonie

24 heures à Riga

Cœur médiéval, églises gothiques et chefs d’œuvre d’Art nouveau, la plus grande des capitales baltes est une ville qui se découvre au passé – son patrimoine architectural éclectique est exceptionnel – et au présent : elle surprend aussi par sa modernité et le dynamisme de ses habitants. Une ville cosmopolite et noctambule, où la triste rigueur soviétique a fait place à l’optimisme balte.

 

8h00

Au marché

Dans Maskavas, « la petite Moscou », Rigas Centraltirgus, le marché central, installé dans cinq anciens hangars à zeppelins, est le plus vaste d’Europe. 1200 vendeurs se partagent l’espace des cinq gigantesques halles, et une multitude d’étals informels se serrent sur les trottoirs adjacents. On y trouve une foule de victuailles apportées des quatre coins du pays et de bien au-delà. On fait emplette de pain noir, de miel artisanal et de fromage fermier à la citronnelle.

 

10h00

Dans la vieille ville

On déambule dans le vieux Riga, on se perd au gré des ruelles sinueuses, et on admire au passage la très belle façade rouge, blanc et or de la Maison des Têtes Noires, sur Ratslaukums, la place de l’hôtel de ville. Un peu plus loin, les « Trois Frères », trois maisons d’habitation en pierre, les plus anciennes de la ville, exhibent leurs belles silhouettes.  

Maison des Têtes noires de Riga

John McConnico/The New York Times/Redux-REA

 

11h00

Au sommet de la basilique

La tour gothique de la basilique Saint Pierre s’élève à 70 mètres, sa flèche pointe à 124 mètres, c’est l’édifice le plus haut de la ville, on y monte (en ascenseur !) pour la belle vue sur la vieille ville.

Au sommet de la basilique

Getty Images / iStockphoto

 

13h00

Déjeuner letton au Vincents

On fait honneur à la gastronomie  lettone, on déjeune d’une soupe de betterave rouge, de pain de seigle et de poissons fumés, de bacon frit aux pois gris, et de fromage au cumin. Ou découvrez les assiettes du chef Martins Ritins au Vincents. On vient ici goûter à une cuisine faite de ferveur sereine, de précision et de produits organic provenant des plus honnêtes fermes du pays. Réservation impérative. Dress code : casual chic.

 

14h00

Flâner Art nouveau

Riga recèle une pléiade de joyaux architecturaux : le tiers des immeubles du cœur historique est Art nouveau. Un patrimoine injustement négligé pendant toute la période soviétique : à Riga, on préférait Bruxelles, Vienne ou Nancy. Pourtant, la rue Alberta représente l’une des plus belles concentrations d’édifices Art nouveau au monde. De part et d’autre, le courant ornemental, plantes et fleurs, liserés et drapés sculptés dans la pierre, et le courant, plus rigoriste, du romantisme national. Pour poursuivre la découverte, on visite le musée d’Art nouveau Rozentals, au n°12 de la rue Alberta. Où l’on apprend, pour la petite histoire, que Mikhaïl Eisenstein, le père du réalisateur du Cuirassé Potemkine, a réalisé de nombreux édifices de la ville.

 

16h00

Au musée

Les Soviétiques ont ouvert dans les années 60  un musée de la révolution, les Lettons l’ont rebaptisé musée de l’occupation. Affiches de propagande, jeux d’échecs sculptés dans les goulags, carnets des déportés en Sibérie… Un musée historique extrêmement bien conçu, qui éclaire sur l’histoire lettone récente.

 

18h00

A la plage

On monte dans un train, pour, à 15 km de la ville, rejoindre la Baltique et Jurmala, « le rivage », station jadis fréquentée par la nomenklatura soviétique, aujourd’hui villégiature chic, ses longues plages de sable blanc, ses dunes et ses forêts de pins.

plage en lettonie

Matthieu Salvaing

 

 

21h00

Kvass ou balsâm ?

Le kvass est une boisson légèrement alcoolisée, pétillante, à base de pain de seigle ou d’orge fermenté, souvent aromatisée de menthe fraîche – populaire dans toute l’Europe au Moyen Age, elle a la couleur de  la bière brune, l’odeur du pain noir et le goût du seigle.  Le balsâm est une liqueur amère traditionnelle, dont la formule agrège à une bonne dose d’alcool pur 99 racines, herbes, baies et épices.

 

 

Par

MARION OSMONT

 

Photographie de couverture

GRIGORY BRUEV

Automne-Hiver

Vacance N°8

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.