Danemark

24 heures à Copenhague

24 heures à Copenhague

Une ville ouverte sur le monde, depuis toujours tournée vers le large, cosmopolite. Une ville qui file à bicyclette, modèle de smart city,  adaptée au changement climatique, et qui s’est engagée à devenir en 2025 la première capitale au monde neutre en carbone. Entre audace architecturale, créativité vive et nature omniprésente, une ville où il fait bon vivre. 

 

9h00

Monter au sommet de la Tour ronde

Un édifice rond construit au 18ème pour fournir aux astronomes un observatoire – le couloir en colimaçon qui mène à son sommet tourne sur 209 mètres de long ! En haut, une vue à 360° sur la ville horizontale.

 

10h00

Visiter l’église de Grundtvig

Silhouette de ziggourat, et façade aveugle en brique jaune, l’église expressionniste est à la fois l’édifice le plus singulier de la ville, et un de ses emblèmes. Lignes pures, colonnes élancées, vitraux étroits, une architecture de toute beauté.

 

11h00

Se cultiver au Louisiana Museum of Modern Art

Dédale de couloirs vitrés serpentant à travers la nature, conduisant  à des salles conçues dans des jeux de matières – marbre, bois, briques – et de lumière,  et des immenses baies vitrées avec vue sur la Baltique – à couper le souffle ! La nature est partout. Et une collection d’art moderne exceptionnelle, avec notamment de belles pièces du mouvement CoBra. Et une aile de 500 m² est dédiée aux familles : sans inscription, des ateliers pour initier à l’art vos petits voyageurs. Et dans les jardin, un parc de sculptures - César, Miro, Dubuffet, Max Ernst, Tinguely et Calder, face à la mer. On peut courir, dévaler le jardin en pente, et même se baigner !

 

13h00

Croquer un smørrebrød 

La traditionnelle tartine de pain noir, avec dessus, du hareng mariné à l’aquavit, du saumon fumée/radis/ciboulette, ou encore du fromage nappé de confiture de fruits secs.

 

14h00

Pédaler

Inconcevable de séjourner à Copenhague, dans une ville où l’on compte 560 000 vélo pour 519 000 habitants (!), et où 40 % des habitants effectuent leurs déplacements quotidiens en vélo, sans emprunter ses pistes cyclables !

 

16h00

Plonger dans la Baltique

A quelques stations de métro de Norrebro, la plage d’Amager Strandpatk – dunes de sable blanc et mer limpide. Et une passerelle, qui mène de la plage à une étrange structure en bois qui s’élève en spirale au-dessus de l’eau. Tout en haut, une plateforme sert de plongeoir. Frileux, s’abstenir : la Baltique, c’est froid.

 

18h00

Se perdre à Christiania

Christiania n’a plus le statut de « ville libre » depuis 2012, mais il y règne encore une atmosphère particulière, entre contre-culture et utopie hippie. Christiania demeure le plus grand squat d’Europe : 2000 personnes y vivent, en plein cœur de la capitale. Maisons de bric et de broc, fresques psychédéliques et construction sauvages – c’est surtout dans les coins les plus reculés, près du lac, qu’il faut se balader,  là où les habitants ont laissé libre cours à leur imagination, pour concevoir des maisons  de toutes formes, pagodes ou pyramide.

 

 

Copenhague dans l'objectif d'Olivier Romano

boutique de vinyle a Copenhague

restaurant à copenhague

rue ensoleillée de Copenhague

Monument à Copenhague

Intérieurs à Copenhague

scène de vie à Copenhague

 

 

Par

MARION OSMONT

 

Photographie de couverture

OLIVIER ROMANO

Numéro Printemps-Été 2019

Vacance N°7

Magazine curieux, empêcheur de voyager en rond, Vacance cultive une approche du monde bercée de sens et de style. 6 mois de grands reportages, les dernières belles adresses, des tips pour voyager malin, des rencontres et lectures : inspirez-vous !