France

Les plus belles plages de Corse

Les plus belles plages de Corse

La réputation de l’Île de Beauté n’est plus à faire, en particulier celle de son littoral. Tout au long de ses 1000 kilomètres de côtes s’étendent des plages enchanteresses, souvent sauvages et préservées, mettant la grande bleue à l’honneur à travers une vaste palette de contrastes. Criques secrètes, montagnes escarpées, eau limpide, forêts de pins et autres merveilles dessinent le paysage de cette région si particulière. Nous vous livrons un aperçu des plus belles plages de Corse.

 

1

La plage de Palombaggia à Porto Vecchio : une certaine idée du paradis

Au premier regard, la couleur turquoise de l’eau nous fait penser à ces décors caribéens de cinéma. Que l’on choisisse la partie privée (pour les plus chanceux) ou publique, séparées naturellement par des rochers, la vue n’en est pas moins agréable. Sable extra-fin d’un blanc immaculé, mer translucide, dunes ombragées et pins maritimes dressent un portrait pittoresque qui justifie amplement la réputation internationale des lieux. Revers de la médaille : la plage est prise d’assaut en haute saison. Préférez les périodes ou horaires moins chargés.

Plage de Palombaggia

Pawel Kazmierczak

2

Rondinara, une retraite en pleine nature

A mi-chemin entre Porto Vecchio et Bonifacio, la plage de Rondinara est idéale pour les baigneurs en quête de tranquillité car la mer y est peu agitée et les habitations se font rares. Naturellement façonnée en forme d’anse, elle est quasiment refermée par deux presqu’îles au maquis fleurissant. Les lieux paraissent si retirés du monde sur cette plage aux rochers pourpres que les vaches n’hésitent pas à y établir leurs quartiers en basse saison ! Pour fuir le flot des visiteurs en période d’affluence, migrez vers la partie nord, un peu plus tranquille.

Rondinara, une retraite en pleine nature

©Samuel B. - stock.adobe.com

3

La plage de Tizzano, pour les mordus de vie sous-marine

Le charmant village de Tizzano abrite une plage au paysage agréablement épuré. Appréciée des férus de plongée ou de snorkeling, la mer nous dévoile un magnifique décor sous-marin. Grâce à son eau transparente, on peut observer la faune aquatique en profitant de la douceur des eaux corses, tout en veillant à éviter les rochers peuplés d’oursins ! Bon à savoir : Tizzano possède deux autres très belles plages, Barcaggio au nord et Tralicettu au sud, moins fréquentées car leur accès est un peu plus ardu.

Enfant sous l'eau de la mer

Véronique Durruty

4

Capo di Feno et sa mer déchaînée

Située au nord-ouest d’Ajaccio, Capo di Feno est séparée en deux plages portant le nom de Grand Capo et Petit Capo, reliées par un joli sentier champêtre. Quasi vierges de toute construction, elles sont toutes deux prisées des surfeurs venus profiter de leurs vagues houleuses. La première s’étend sur 1 km de sable fin bordé par une mer cristalline. Légèrement plus touristique que son homologue, elle offre un cadre moins intimiste. Au Petit Capo, ne manquez pas de visiter la partie nord afin d’y admirer les roches aux tons ocre. Mais prenez garde à la mer parfois très tempêtueuse !

Capo di Feno et sa mer déchaînée

©seb hovaguimian - stock.adobe.com

5

Roccapina (région du Sartenais), la Corse à l’état brut

Certains qualifient la plage de Roccapina comme la plus sauvage d’entre toutes car aucun établissement (pas même une paillotte) ne vient perturber la quiétude des lieux. De plus, il s’agit là de l’une des rares plages à ne comporter que très peu d’algue sur son sable. Ici, on profite d’un panorama très pictural, composé du lion de Roccapina, un félin naturellement sculpté dans la roche et de sa voisine la Tour Génoise, érigée au XVIe siècle. En toile de fond s’étend l’archipel des Bruzzi, habillé de roches sanguines et d’un maquis verdoyant. Plus loin encore, la côte sarde nous fait de l’œil, baignant dans un bleu émeraude.

Plage de Roccapina

Plage de Roccapina - Camille Moirenc/Murtoli 

 

Photographie de couverture

CAMILLE MOIRENC/MURTOLI

Automne-Hiver

Vacance N°8

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.