Etats-Unis

24 heures à Page, Arizona

24 heures à Page, Arizona

Entre Monument Valley et le parc national de Zion, Page, 10 000 habitants. Un campement provisoire, érigé en ville : Page est sortie de terre en 1957 pour accueillir les ouvriers du chantier de construction du barrage de Glen Canyon. Il y a des motels, des restaurants mexicains, des stations essence et des églises, douze, de confessions différentes, alignées à la queue leu leu, dans une même rue, consacrée au religieux on n’avait jamais vu ça !

 

6h00

Un méandre sur le fleuve

Horseshoe Bend, c’est le plus célèbre méandre du Colorado : ici, le fleuve se retourne à 180° dans une gorge ocre et rouge, avant de s’engouffrer dans le Grand Canyon. Expérience magique : voir le soleil s’y lever. On suit un sentier ensablé, et on franchit la colline pour rejoindre le bord de la gorge. La lumière dorée caresse les paysages et les visages.

Horseshoe Bend

Horseshoe Bend par Fotofeeling / AGE Fotostock

 

12h00

Un trésor sur les terres Navajo

Situés dans la grande réserve navajo, la plus vaste des Etats-Unis (70 000 km2, la superficie de la Belgique), peuplée de 300 000 personnes, les deux canyons jumeaux de l’Antelope (le Upper et le Lower) sont les sites les plus photographiés de l’Ouest américain. Partout, l’eau dessine dans la roche des arches, des gorges, des aiguilles, des mesas, mais, ici, l’érosion s’est faite virtuose. Infiltrée au cœur de la brèche, elle a ouvert une faille, les pluies ont lissé les parois et dessiné des ondulations. A midi, Upper, baigné par les rayons du soleil, c’est une brèche de lumière au creux de dunes de sable pétrifiées, ocre, rouges, pourpres, où s’élèvent des fantômes de poussière.

Homme dans Antekioe Canyon

Jérôme Galland

 

13h00

Rafting sur le grand fleuve

Des Rocheuses au Pacifique, le fleuve qui a creusé les paysages grandioses du Grand Canyon traverse trois Etats américains (Colorado, Utah, Arizona). Le Colorado tient son nom de l’espagnol, « rio colorado », qui signifie « rivière colorée », et on  glisse sur ses eaux ocre.  Un héron s’envole dans un battement d’ailes, les castors s’égaillent sur les rives.

Rafting sur le grand fleuve

Rogue Wilderness Adventures

 

16h00

Un barrage sur le Colorado

220 mètres de haut, 480 mètres de long, 4  millions de mètres3 de béton. En 1956, le président Eisenhower décide de la construction d’un barrage électrique, qui régulera également le cours d’un fleuve impétueux :  le Glen Canyon Dam est le barrage qui a donné naissance au Lake Powell. Pour la petite histoire, une fois le barrage opérationnel, en 1963, il a fallu 17 ans pour remplir le lac !

Un barrage sur le Colorado

Getty Images

 

17h00

Lac Powell, un océan dans le désert

Le lac, justement, on y va. 300 km de long, 96 canyons 3155 km de côtes : un océan dans le désert minéral. L’eau bleu émeraude contraste avec les canyons aux parois de grés teintées de blanc, rouge et ocre. Un paysage fantasmagorique, que l’on découvre en bateau, au fil des arches de pierre. On navigue au cœur de ce paysage en technicolor, le bateau s’engage dans des canyons profonds flanqués de cheminées ocre, il se faufile entre des parois vertigineuses. Un paysage lunaire, obsédant. 

Lac Powell, un océan dans le désert

Olivier Metzger

 

18h00

Une chevauchée fantastique

L’Arizona est l’Etat le plus « western » de l’Ouest, alors on part en balade en cheval  pour suivre une piste poussiéreuse à travers la plaine. Et il nous semble apercevoir des diligences traversant la vallée  désertique, et des colonnes de cavaleries soulevant des nuages de poussières, réminiscences de nos souvenirs d’enfant.

Une chevauchée fantastique

Malte Jaeger/LAIF-REA

 

Par

MARION OSMONT

 

Photographie de couverture

ZOÉ FIDJI

Numéro Automne-Hiver 2018

Vacance N°6

Magazine curieux, empêcheur de voyager en rond, Vacance cultive une approche du monde bercée de sens et de style. 6 mois de grands reportages, les dernières belles adresses, des tips pour voyager malin, des rencontres et lectures : inspirez-vous !