Du XIIe siècle av. J.-C. à la conquête espagnole au XVIe siècle, le Mexique a été le berceau de civilisations avancées. Les Olmèques, dont l’apogée se situe de 1200 av. J.-C. à 500 av. J.-C, qui ont inventé l'écriture et le calendrier. La civilisation de Teotihuacán de 100 av. J.-C. à  650 ap. J.-C, la plus grande cité-état précolombienne, les Zapotèques, dont l’apogée a été de 200 à 700), qui comptent aujourd’hui 400 000 locuteurs, les Mayas, avec une apogée de 200 à 900, qui ont développé d’impressionnants savoirs en mathématiques et en astronomie. Le calendrier Maya est très précis, avec 1 an de 365 jours. L'année solaire comporte 18 mois de 20 jours chacun, et un 21ème de 5 jours. Le 1er mois s’appelle Pop, le 2d Uo, le 3ème Zip, le 4ème Zotz, le 5ème Tzec, le 6ème Xul, le 7ème Yaxkin, le 8ème Mol, le 9ème Chen, le 10ème Yax, le 11 ème Zac, le 12 ème Ceh, le 13ème Mac, le 14ème Kankin, le 15 ème Moan, le 16ème Pax, le 17 ème Kayab, les 18 ème Cumbu et le 19ème Uayeb. Le système de nombres maya était non pas sur une base 10 , mais sur une base 20, car il correspondait au nombre de doigts et d'orteils sur lesquels les humains pouvaient compter. Ils utilisaient une combinaison du 0 sous le signe d'un ovale, le point pour les unités et la barre horizontale pour le 5. Le peuple maya a également légué un important héritage architectural, citons la pyramide de Kukulkan à Chichen Itza, désignée en 2007 comme une des 7 nouvelles merveilles du monde. Aujourd'hui, 2 millions de personnes appartiennent au groupe linguistique des Mayas. Viennent ensuite les Toltèques, dont l’apogée se situe de 1000 à 1200, qui inaugurent l'ère des sacrifices humains, et enfin les Aztèques, du XIVe au XVIe siècle, passés en moins de 200 ans d'une humble tribu nomade à un vaste empire régnant dans le centre du Mexique actuel. La capitale de l'empire aztèque est Mexico-Tenochtitlan. En 1520, les conquistadors, arrivés 2 ans auparavant, la massacrent en 1 nuit, restée sous le nom de noche triste. En 1521, la ville est détruite et devient Mexico. L'empire s'effondrera peu après, en 1524.

 

3 fêtes parmi les fêtes mexicaines : la fête des morts, qui se déroule les 1/11 et 2/11, et qui est au Mexique une fête très joyeuse, un mélange de traditions aztèques et chrétiennes.

Les posadas, du 16/12 au 24/12, qui représentent les 9 étapes que firent Marie et Joseph de Nazareth à Bethléem. La tradition était de faire amener par des jeunes filles 1 couronne de l’avant, composée de branches, de fleurs, de 4 bougies et de 3 violettes représentant les 3 dimanches de pénitence, et 1 fleur blanche symbole de l’espérance liée à la venue du Messie. Le cortège va de maison en maison, puis, dans celle où ils demandent l’hospitalité, ils cassent 1 récipient de terre cuite comportant 7 cônes de couleurs différentes représentant les 7 péchés capitaux.

La fête des 15ans, célébrée à l’occasion des 15 ans d’une jeune fille, marque son départ du monde de l’enfance pour entrer dans le monde, et comporte traditionnellement : 1 messe en l’honneur de la Vierge Marie où l’on remet à la jeune fille 1 médaillon et 1 coussin pour qu’elle soit confortablement assise, 1 robe «  de dame » longue, des cavaliers, dont le nombre peut varier de 2 à 15, en fonction du budget familial – la norme est de 5 à 7, 1 bouquet assorti à la robe, 1 couronnement avec 1 diadème, effectué après la 1ere chorégraphie faite par la jeune fille qui symbolise sa 1ere entrée dans le monde, 1 poupée offerte à la jeune fille , son dernier jouet, 1 gâteau lui aussi aux couleurs de la robe, qui sera goûté en 1er par la jeune fille, et en 2d par toutes les petites filles présentes à la fête, 1 nouvelle paire de chaussures, sa 1ère paire de chaussures à talons hauts, offerte pendant la soirée par 1 membre de la famille qui la lui chausse solennellement. On porte ensuite 1 toast, souvent aux couleurs de la robe également. Et enfin 1 série de valses, les 1ères avec les cavaliers, en 2d avec son père, et en 3ème lieu, appelés 1 à 1 par le maitre de cérémonie, avec les personnes importantes de son entourage : famille, amis, parrains (car chaque élément de la fête a son parrain : 1 parrain pour la robe, 1 pour les accessoires de l’église, 1 pour la musique, 1 pour la décoration de la salle etc.…)

A découvrir