Vous aimerez
  • Un voyage original entre vignes et dunes, de cités coloniales en plages secrètes
  • Un saut à Buenos Aires puis les contrastes saisissants de la côte uruguayenne
  • L’Estancia roots de Rocha, la plage néo-hippie de Punta del Diablo, le vieux Colonia
  • Buenos Aires en privée, la traversée en bateau pour Colonia, des activités plein air pour se fabriquer des souvenirs ensemble !

Contactez un spécialiste Uruguay 01 42 86 17 70

Bienvenue en Uruguay

D’abord, Montevideo a bien mérité de la poésie française : Lautréamont, Laforgue et Supervielle y sont nés. Lorsque vos enfants, qui auront sans doute un jour à lire ces auteurs en classe, pourront dire que oui ils sont nés en Uruguay et que, d’ailleurs, eux-mêmes le savent pour y être allé, ils auront un bon point. C’est une première raison de faire le voyage. Lequel commence en Argentine, à Buenos Aires, la grande ville « européenne » du cône sud-américain. On ne pouvait manquer ça. Ensuite, de Carmelo à Punta del Diablo, en passant par Colonia del Sacramento, Montevideo, et Rocha, on suit la côte : Rio Uruguay, Rio de la Plata, Atlantique.
Des vignes aux dunes, des vieilles cités coloniales aux plages perdues, du grand port de Montevideo aux barques des pêcheurs de Punta del Diablo, des joueurs de polo aux gauchos, un pays méconnu se révèle séduisant et attachant. Les enfants en apprécient les côtés épiques et nature, un air de liberté. Les parents aussi, qui peuvent en plus s’intéresser de près à une production viticole flatteuse. La variété des paysages et des atmosphères est la garantie que chacun ait toujours une source d’émotion à portée de sensibilité. Les activités de plein air sont possibles - et même recommandées ! - tout au long de l’itinéraire. Faire lever des ibis alors qu’on se promène à cheval au bord de la Laguna de Castillos, ou courir dans les vieilles rue de Colonia, sont des expériences inoubliables, et l’occasion de partages enthousiastes.

Votre voyage

Des hôtels où les familles sont bien reçues, cela va sans dire. Des hôtels élégants et design aussi, comme à Buenos Aires, Montevideo et Carmelo (en version campagne). A Colonia, une vieille maison de la vieille ville et, à Rocha, un ranch - ici, on dit une estancia. Quant à l’appartement de Punta del Diablo, il a les pilotis dans le sable de la plage. Tout ça est facile à vivre, confortable, et beau. Que ce soit avec de jeunes enfants ou avec des adolescents, le climat du voyage est favorable. Pour les déplacements en Uruguay, une voiture de location. Chaussées et circulation ne posent pas de problème à un conducteur normalement attentif. A votre agenda, nous avons inscrit une visite de Buenos Aires avec un guide privé francophone : la ville est vaste et on n’y reste pas très longtemps, alors… En Uruguay, les choses se lisent aisément et il n’est pas difficile d’établir le programme de la journée. Des contacts aisés et une claire évidence qui recèlent bien des plaisirs. En cas de contretemps ou d’envie imprévue, vous disposez des coordonnées de notre concierge sur place.

En Uruguay, tu vas adorer…

A Buenos Aires, les danseurs de tango dans la rue - traverser en bateau le Rio de la Plata, le fleuve d’Argent - monter à cheval - manger un chivito, le burger uruguayen - tirer sur la bombilla pour boire le maté - les oiseaux dans les marais de Rocha - la plage de la pointe du Diable - écouter No Te Va Gustar à fond dans la voiture - les gauchos - passer à Punta Ballena pour voir la Casapueblo de Carlos Paez Vilaro - essayer le dune boarding - dire « Ta ! » quand c’est bien et « Barbaro ! » quand c’est génial…

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Buenos Aires (Argentine)

Transfert et installation pour deux nuits dans le centre historique de la capitale. San Telmo est un quartier à la fois gentry et bohème. Le bâtiment Art déco de l’hôtel date de 1928. Les adaptations successives en ont préservé le caractère original, que soulignent maints détails de décoration. Les chambres n’ont pas été rognées dans leurs dimensions et présentent toutes de surprenants volumes. Le mobilier, adapté à cette générosité géométrique, assure aux hôtes un confort opulent et design. Au rez-de-chaussée, le restaurant de la maison a été confié à un sommelier. Le vin commande donc aux agapes. Au sous-sol : jazz club. Le tango n’est pas la seule musique en ville. De la terrasse, belle vue sur le Rio de la Plata. Aux alentours, restaurants, galeries d’art, monuments historiques.

JOUR 2

Buenos Aires

Déjà prévu au programme - En compagnie d’un guide privé francophone et d’un chauffeur, on visite l’Avenida 9 de Julio, la plus large avenue du monde - sur laquelle se trouve l’ambassade de France ; l’Avenida Corrientes, à la vie nocturne légendaire ; l’Avenida de Mayo, qui relie les pouvoirs exécutif, la Casa Rosada, et législatif, le Palacio del Congreso de la Nacion Argentina ; le quartier de La Boca et ses petites maisons multicolores ; le cimetière de Recoleta, qui étonne par ses sculptures, ses vitraux, ses frontons : une nécropole très chic ! Et San Telmo, bien sûr, dont l’architecture XIXe est bien préservée. On voit ainsi les différents Buenos Aires : l’ancien et le moderne, les boutiques et le port, la ville de la bourgeoisie et celle des immigrants, celle des bâtiments officiels et celle des milongas, où vont à pas comptés les danseurs de tango.

JOUR 3

Buenos Aires - Colonia del Sacramento (Uruguay) - Carmelo

Transfert au port et traversée pour Colonia. Prise en compte de la voiture de location et route pour Carmelo. Installation pour deux nuits sur la rive est du Rio de la Plata. Trois paysages pour un domaine : le fleuve, les vignes, la forêt de pins et d’eucalyptus. Les chambres ouvrent sur l’un ou sur l’autre. Le style d’ensemble est countryside chic, avec des notes vernaculaires. On est très bien, et très cosy. Des terrasses, particulières et communes, permettent de prendre le soleil et de se laisser baigner par l’air doux. Le restaurant principal sert une cuisine uruguayenne pleine de saveurs drues et se laisse entraîner à des excursus méditerranéens. La seconde table permet de goûter à de délicieux fruits de mer. Pendant que papa et maman se refont un bien-être au spa, les enfants se font des camarades au kids club. De la grande piscine, on profite tous ensemble. Comme des vélos et des allées de la propriété.

JOUR 4

Carmelo

Le canoë sur le Rio de la Plata, c’est tentant ! Et possible. Comme la randonnée équestre dans les environs, gaucho style. Il n’est pas même nécessaire d’être un cavalier confirmé. Une heure d’initiation au polo ne demande que de tenir en selle. Tennis et golf se pratiquent avec assiduité. La viticulture, on le constate à l’hôtel-même, est de tradition dans le secteur. Il y a de bien bonnes choses à goûter dans les bodegas : ce qui contribue à la belle humeur des parents est au bénéfice des enfants, qui pourront picorer dans la picada qui accompagne le vin - un assortiment de charcuterie, fromage, condiments divers. Bref, le plein air est l’option n° 1, les agréments de l’hôtel offrant délassement, repos, cocooning, lorsque le besoin s’en fait sentir. On peut même prendre une leçon de pâtisserie avec le chef maison.

JOUR 5

Carmelo - Colonia del Sacramento

Route pour Colonia. Nuit dans un petit hôtel de la vieille ville. Sur la rue, façade de pierres ocres et bleu ardoise ; côté jardin, le Rio de la Plata. Dans la maison, avec les pierres toujours, du blanc. Votre maisonnette est du même tonneau. Attrayante avec sa jolie literie, parfaitement équipée, ventilée, on regrettera de devoir la quitter. A table, ce sont cuisine uruguayenne et apartés européens - l’histoire dans son assiette. Le menu enfants offre aux minuscules des choses saines sous des formes qu’ils agréent. Le petit déjeuner sur la terrasse et l’apéritif du soir sont des moments tout à fait délicieux.
Fondée par les Portugais en 1680, longtemps disputée, Colonia est la plus ancienne cité d’Uruguay. Les quartiers historiques sont inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco. Les frères ennemis ibériques y ont laissé chacun leur marque : sinuosité des rues pavées de la partie portugaise, plan espagnol en damier. Tout cela est plein de charme nostalgique, ombragé par une végétation exubérante, évocateur, noble. La basilique del Santissimo Sacramento date du début du XIXe siècle et ne manque pas d’élégance immaculée.

JOUR 6

Colonia del Sacramento - Montevideo

Route pour Montevideo. Installation pour deux nuits à Pocitos, tout près de la rambla et de la plage. Un hôtel contemporain, dans son esprit et sa déco. Les suites, fonctionnelles et design, disposent d’une kitchenette équipée. Sauna, salle de gym et piscine rooftop sont pour la bonne forme de la famille. Le vin est, ici encore, la grande affaire. En fait, c’est l’une des vocations de l’établissement de faire découvrir à ses clients le meilleur de la production viticole nationale. Le restaurant et le bar se font fort de convaincre les plus sourcilleux amateurs que Bacchus a béni l’Uruguay. Ils y parviennent sans trop de difficulté et, si cela se présente, on se rend volontiers à l’une des dégustations régulièrement organisées sur place.

JOUR 7

Montevideo

De l’hôtel, en allant vers l’ouest, on rejoint la Ciudad Vieja et le port. La Plaza Independencia et l’Avenida 18 de Julio sont des éléments clés. La première se trouve à l’articulation de la vieille ville et de downtown. Elle a conservé la porte de la citadelle espagnole aujourd’hui disparue. De l’autre côté de la place, où commence l’avenue du 18 juillet, se dresse le Palacio Salvo, dont l’étourdissant éclectisme rappelle le Palacio Barolo de Buenos Aires : l’un et l’autre sont sortis de la table à dessin de l’architecte Mario Palenti (1885-1978). L’avenue présente de belles façades Art nouveau. Ce secteur est fameux pour sa vie nocturne animée. Autre célébrité, la Fortaleza del Cerro (1809-1839), qui domine la ville et la baie. L’ancien fort et phare abrite désormais un musée militaire. On ira aussi au parc Batlle, voir la statue monumentale de José Belloni, La Carreta (1929). Cette célébration du char à bœufs devrait convertir les enfants à la sculpture. Pas loin, le stade Centenario fut l’arène de la première coupe du monde de football, en 1930. La roseraie du jardin botanique du parc Prado est admirable à la saison propice. Et, pour se rafraîchir en cours de visite, on boit un Paso de los Toros, le soda aux origines Uruguayennes.

JOUR 8

Montevideo - Rocha

Route pour Rocha. Installation pour deux nuits dans une estancia de 1000 hectares, où l’on élève encore du bétail en grand nombre. La maison date du début du XIXe siècle, ce qui est très respectable au standard uruguayen. Elle est bâtie sur une colline qui domine la Laguna de Castillos. Au fond du paysage, les dunes du littoral atlantique. Les murs sont blancs, l’ameublement souligne l’élégante rusticité des lieux. On est tout à fait bien dans sa chambre ombreuse. Dehors, les palmes du jardin bruissent doucement. Patios, galeries, hamac, l’atmosphère est parfaite. Le restaurant prépare l’asado, le barbecue sud-américain. C’est bon, comme tout ce que l’on mitonne ici avec des ingrédients frais et naturels.

JOUR 9

Rocha

Se laisser porter par la campagne. Et emporter par le criollo. La balade à cheval est d’évidence à la Guardia del Monte. Tout le monde peut monter et partir, avec un guide, à la découverte des zones de marais où les oiseaux abondent : spatules, ibis, oies, cygnes à cou noir, etc. De loin en loin, un bosquet de belombras (Phytolacca dioica). On ne se prive pas non plus de pagayer sur le lac, ni d’y pêcher. Le tour commenté du propriétaire est l’occasion de comprendre le pourquoi du comment et de s’informer plaisamment de l’histoire et de la culture du pays. Le char à bœufs est passé par là. L’activité d’élevage de l’estancia rend tout cela particulièrement tangible. La vie de cowboy tropical exerce toujours sur les enfants un pouvoir certain de fascination. Le coucher de soleil sur les eaux calmes pourrait faire carte postale, mais non…

JOUR 10

Rocha - Punta del Diablo

Route pour Punta del Diablo. Installation pour trois nuits sur la plage de La Vuida. L’hôtel est moderne, harmonieux et discret. Tons ocre et beiges, gris, il ne dépare pas. Afin de multiplier les sensations, il entretient pour ses clients une piscine. L’appartement, climatisé, est simplement, mais très convenablement, meublé et équipé : rien ne manque au bonheur de la vie en teeshirt et maillot de bain. Une terrasse particulière permet de profiter du soir doux pas trop loin des boissons réfrigérées. Le centre est à quelques enjambées ; on y trouve estaminets, restaurants et petits commerces. Trois jours au rythme des marées, voilà le programme.

JOURS 11 & 12

Punta del Diablo

La place du village est entourée de maisons multicolores. Des règles strictes limitent la taille des constructions nouvelles, évitant ainsi qu’elles défigurent le site, qui reste cool et nature. Ne cherchons pas midi à quatorze heures : si on est là, c’est pour le sable blanc et l’Atlantique. Les vagues de Rivero et La Vuida attirent les surfeurs ; les barques de pêche, elles, partent de Los Botes. Ce n’est plus tout à fait sauvage, bien sûr, mais le passage au tourisme s’est fait avec tact. On est un peu entre initiés, entre gens qui savent vivre en tongs. Et qui ne glissent pas seulement sur l’eau, le sandboarding sur les dunes a aussi de nombreux adeptes. A quelques kilomètres au nord de Punta del Diablo, se trouve le parc national littoral Santa Teresa, avec des dizaines de kilomètres de chemins de randonnée et un monument national : le fort de Santa Teresa, stratégique au moment de l’établissement de la frontière avec le Brésil.

JOUR 13

Punta del Diablo - Montevideo

Route pour Montevideo. Nuit à Punta Carretas, en face du golf club d’Uruguay. Un hôtel contemporain, dont la conception est nette et lumineuse. Dans les chambres, qui donnent sur un jardin plutôt zen, un jeu subtil de matières et des teintes apaisantes. Au restaurant, on trouve une atmosphère urbaine qui revendique légèreté et naturel. Le spa s’inscrit dans la même ligne. Belle piscine, hammam, sauna, salles de massage et de soin (cosmétiques à l’olive), espace gym. Avant de reprendre l’avion, la possibilité d’une séance de relaxation physique et mentale est bienvenue. Par sa gentillesse et sa pertinence, le service est comme une invitation à revenir bientôt.

JOURS 14 & 15

Montevideo - vol de retour

Rendu de la voiture à l’aéroport et vol de retour.

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 3700€ à 4600€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 4000€/personne.
  • Le vol pour Buenos Aires et retour de Montevideo sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • La neutralité carbone intégrale par absorption des émissions de co2 de votre voyage (par le biais de notre Fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero)
  • Les transferts, privés
  • La traversée en bateau, Buenos Aires-Colonia
  • A Colonia, la location pour 12 jours d’un véhicule de catégorie I
  • Les 2 nuits à Buenos Aires, au Moreno Hotel, en chambres doubles, avec petits déjeuners
  • Les incontournables de Buenos Aires, avec un guide privé francophone
  • Les 2 nuits à Carmelo, au Carmelo Resort and Spa, en bungalow, avec petits déjeuners
  • La nuit à Colonia, à l’hôtel Charco, en bungalow, avec petit déjeuner
  • Les 2 nuits à Montevideo, à l’hôtel My Suites, en chambres doubles, avec petits déjeuners
  • Les 2 nuits à Rocha, à l’hôtel Guardia del Monte, en chambres doubles, en pension complète
  • Les 3 nuits à Punta del Diablo, au Marisma Hotel, en appartement, avec petits déjeuners
  • La nuit à Montevideo, à l’Oliva Luxury Hôtel, en chambres doubles, avec petit déjeuner
  • Notre service conciergerie sur place
  • Le wifi gratuit pendant votre voyage : un mini routeur international remis avant le départ, permettant de connecter jusqu'à 5 terminaux simultanément

  • Réf: 1366684
    Découvrez tous les services qui vous accompagnent pendant votre voyage.
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure