Carnaval à Rio, évidemment, mais pas seulement : tout le Brésil explose de danses et de musique. Essayez donc Bahia, vous ne le regretterez pas. En Thailande, c’est la saison sèche : il ne pleut pas, l’air reste doux, presque frais. On se promène dans les marchés. En Inde, vous êtes en plein hiver : 23° C de moyenne au Rajasthan, un tout petit plus dans le Kerala. A Oman non plus, il ne pleuvra pas trop, juste ce qu’il faut pour rendre le désert agréable. Finalement, le Carnaval reste une bonne idée : en République Dominicaine, il dure presqu’un mois.

TOP 5 DES DESTINATIONS DU MOIS DE JANVIER

Birmanie

Heureuse guirlande d’héritages culturels divers, la Birmanie dévoile au monde ses trésors architecturaux, l’exceptionnelle gentillesse de son peuple et sa beauté naturelle époustouflante. En janvier, la mousson a laissé derrière elle une luxuriante végétation et les températures n’atteignent pas encore leur sommet caniculaire. Ce début d’année voit aussi différentes célébrations embraser joyeusement le pays, à commencer par la fête de l’indépendance. Pour l’occasion, la plupart des pagodes se parent de leurs plus beaux atours. La fête équestre de Rangoon ainsi que le Nouvel An Karen ou Môn jalonnent également un début d’année pour le moins festif.

Cuba

Chaque année depuis 1960, Cuba débute le mois de janvier en célébrant son illustre révolution. Ainsi, sans doute faut-il y déceler une raison à l’engouement des Cubains pour les célébrations. Les prémices de l’an voient la saison touristique battre son plein, des plages opalines aux ruelles de la Havane en passant par les fabriques de cigares. La saison des pluies vient de tapisser l’île de vert, sans jamais altérer la clémence des eaux caribéennes. L’ensoleillement et les températures n’ont pas encore atteint leur paroxysme mais offrent pourtant une alternative rêvée à l’hiver hexagonal.

Tanzanie

En ce début d’année, période de naissance, le sud du Serengeti est le théâtre d’un magistral spectacle animal. Près d’un million de gnous se rassemblent pour migrer vers de plus généreux pâturages. Ce grand raout à quatre pattes s’effectue sous un franc soleil, à peine perturbé par quelques cumulus. Des bords de l’océan Indien au pied du Kilimandjaro en passant par les grands parcs de l’ouest, le mois de janvier offre à la Tanzanie un climat chaud et sec idéal pour un safari, un séjour en montagne ou une escapade insulaire sur Zanzibar.

Thaïlande

Les prémices de la nouvelle année offrent le terrain de jeu le plus favorable à une excursion au royaume de Siam. Le mois de janvier permet de bénéficier d’un climat chaud mais pas encore caniculaire, et surtout préservé de la très humide mousson. Ce contexte favorable encourage le voyageur à arpenter aussi bien les plages de Phuket au sud que les bords du Mékong au nord, tout en profitant pleinement de l’incroyable énergie de Bangkok. L’accueil chaleureux des Thaïlandais ainsi que la gastronomie colorée du pays permettent de rebondir jovialement après les fêtes de fin d’année.

Oman

Choisir le mois de janvier pour rendre visite aux Omanais, c’est l’assurance de bénéficier d’un thermomètre généreux et d’un ciel déserté par les nuages. Pour éviter tout traumatisme post-fêtes de fin d’année, le sultanat d’Oman propose un panel de climats variés, du méditerranéen au nord-est au tropical au sud-ouest, en passant par la fournaise désertique en son centre. Ce petit bout de terre arabique sur la route des épices orientales, se niche entre les dunes de sable rouge et l’écume salée de l’océan Indien. Terre d’échanges depuis des siècles, sa culture et sa gastronomie évoquent un patchwork réussi. Le carrefour idéal pour retrouver ses repères.