La reine Elizabeth II fête son anniversaire et passe ses troupes en revue : c’est Trooping the Colour, le défilé le plus populaire de Grande-Bretagne. Dépêchez-vous, vous êtes invité. L’Islande est déjà en été : la nuit dure à peine quatre heures, parfait pour les noctambules. Même situation en Norvège où l’Express côtier a repris son service estival, de fjord en fjord, là où les glaciers plongent dans la mer. En Russie, Saint-Petersburg prépare ses Nuits blanches. C’est bien de fêter le soleil. Surtout au Pérou : le 24 juin, c’est la fête du Soleil, Inti Raymi.

TOP 5 DES DESTINATIONS DU MOIS DE JUIN

Grece

À cheval entre le printemps et l’été, le mois de juin constitue un moment fort agréable pour partir à la découverte de la Grèce. L’hospitalité hellène, s’exerce alors sous un soleil déjà bien présent et qui n’hésite pas à attirer le mercure vers des cieux forcément bleus. Le climat méditerranéen inonde le pays de ses bienfaits, des îles Cyclades et de Crête, au Dodécanèse en passant par Athènes et le Péloponnèse. Les senteurs sont sublimées et la lumière se reflète abondamment sur les façades liliales.

Russie

L’immensité du territoire russe fait du pays une mosaïque riche et disparate. Ainsi Moscou ne ressemble pas vraiment à Saint-Pétersbourg et Saint-Pétersbourg n’a pas grand-chose à voir avec la capitale russe. Celle-ci voit le mois de juin lui apporter de francs rayons de soleil, comme des offrandes venues du ciel pour inonder la Place Rouge. L’excellent ensoleillement de Saint-Pétersbourg permet de sublimer les façades de ce joyau architectural. D’ailleurs, le soleil est si présent qu’il ne se couche jamais complètement à cette période de l’année. Les Nuits Blanches couvrent alors la ville de concerts et spectacles grandioses, rendant ce mois particulièrement magique.

Espagne

Comme tout pays méditerranéen, l’Espagne bénéficie d’un climat exceptionnel au mois de juin qui en fait une destination de premier plan. Le soleil est déjà solidement installé dans un ciel bleu qu’il ne quitte jamais complètement, même hors saison. Au sud, les pics de chaleur de l’après-midi rendent la traditionnelle sieste quasi obligatoire entre deux visites de merveilles arabo-andalouses. La médiévale Tolède, la royale Madrid et la très fréquentée Costa Brava n’ont pas non plus à rougir, ou alors de chaleur. Mais l’Espagne offre également une façade Atlantique légèrement plus fraîche où il fait bon se réfugier.

Croatie

Carrefour d’influences entre l’Europe Centrale et la Méditerranée, la Croatie offre ce double visage et le manifeste dans ses paysages. Dans l’arrière-pays règne un climat continental là où la côte jouit de températures typiquement méditerranéennes. Le mois de juin et son généreux soleil offrent un cadre parfait à une escapade le long de la côte dalmate, de Dubrovnik à Zadar en passant par Split. Il est tout aussi agréable de faire un tour en Istrie où les oliviers et les chênes plongent jusque dans les eaux clémentes de l’Adriatique.

Irlande

Si l’on ne se rend pas en Irlande pour parfaire son bronzage, il est néanmoins judicieux de noter que le mois de juin irlandais est le mois le plus ensoleillé de l’année. Les landes de verts pâturages patronnées par un beau ciel azur donnent un mariage heureux. Mais les nuages, comme les pubs et l’hospitalité des locaux, font partie intégrante de la découverte. Le début de l’été voit Dublin grouiller d’animations et de festivals. Le reste du pays dévoile son charme campagnard et ses vieux manoirs reconvertis avec succès en Bed & Breakfast.