Capitale

Londres.

PIB

En 2007, 45 681 dollars US par habitant (France, 36 614 dollars US par habitant).

Point culminant

Ben Nevis, 1 344 mètres (Grampian Mountains, Ecosse).

Superficie

243 305 km², soit environ 0,4 fois la France.

Climat

Climat assez généralement océanique à faible amplitude thermique (peu d’écarts moyens entre l’été et l’hiver ou le jour et la nuit). Les pluies sont abondantes, c’est un fait : elles augmentent selon les axes sud-nord et est-ouest. Elles sont généralement peu violentes, mais fines et prégnantes. L’été est la saison la moins arrosée (pluies éparses cependant sur l’Ecosse). Pays venteux également, surtout à l’automne et en hiver. L’ouest et le nord connaissent des vents puissants pendant ces deux saisons. Schématiquement, la situation météo serait donc plutôt difficile au nord-ouest de l’Ecosse, et plutôt favorable au sud-est de l’Angleterre. Il faut toutefois noter qu’elle est instable et l’objet de brusque changements. Mai et juin sont particulièrement agréables ; l’été permet de jouir des plages d’Angleterre ; l’automne, de la mélancolie des landes, et l’hiver… des musées et des magasins.

Géographie

Le Royaume-Uni est un ensemble de plus de mille îles, situé à l’ouest de l’Europe. La plus grande d’entre elles est la Grande-Bretagne (Angleterre, pays de Galles, Ecosse ; 216 877 km²), à quoi il faut joindre la partie nord-est de l’Irlande (Irlande du Nord ; 14 139 km²). Des montagnes peu élevées marquent le nord et l’ouest de la Grande-Bretagne ; des plaines en occupent l’ouest et le sud. Le Severn (354 km) et la Tamise (346 km) sont les plus longs fleuves de l’île. Parmi les îles dépendant de la Grande-Bretagne et de l’Irlande du Nord, on notera : Lundy, les îles Scilly, Wight, Farne… (Angleterre) ; les archipels des Orcades, des Shetland, des Hébrides… (Ecosse) ; Anglesey… (pays de Galles) ; Rathlin… (Irlande).

Economie

4e économie mondiale (3% de croissance moyenne depuis le milieu des années 90 ; chômage de l’ordre de 5% de la population active), la Grande-Bretagne souffre beaucoup de la crise financière de 2008, les services financiers ayant été un secteur clé de son développement récent. Désormais, l’agriculture ne représente plus que 0,9% du PIB ; l’industrie (mécanique, aéronautique, chimie…), encore 22,9% ; les services, 76,2%. Parmi ces derniers, finance, donc, mais aussi tourisme ont fait preuve d’un beau dynamisme. Tout comme les industries pharmaceutique et pétrolière dans le secteur secondaire. Au nombre des chantiers en cours, on compte la réduction des déficits publics, la réforme des retraites et le développement du parc nucléaire civil.

Faune & Flore

Landes, prairies et bois de feuillus sont caractéristiques des paysages de Grande-Bretagne. Mousses et lichens sont en abondance. La faune est à l’avenant : perdrix, renards, lièvres, blaireaux, chevreuils ; tétras et lagopèdes en Ecosse (sous le nom de « grouse »). Les tourbières écossaises ont leur petite faune spécifique. De nombreuses espèces marines vivent, bien sûr, dans les eaux et sur les côtes ; du phoque gris au saumon, en passant par le fou de Bassan et le macareux.

A découvrir

Idées voyages en Grande Bretagne

Puisez l’inspiration dans nos suggestions avant de créer le voyage qui vous ressemble
Contactez un spécialiste de la Grande Bretagne