Le Liban en bref

Il y a une mélancolie libanaise, liée aux difficultés multiples et graves qui affectent le pays. Et puis, il y a les Libanais, qui sont une perpétuelle raison de ne pas désespérer. Tout intéressant qu’il soit, un guide de voyage au Liban, ne saurait prendre tout à fait en compte l’activité multidirectionnelle et permanente des habitants de Beyrouth, de Baalbek, de Tyr, de Saida, etc. Le Liban se réinvente tous les matins autour d’un man’ouché et d’un café. Les projets fusent et brassent toutes les époques depuis la Bible. Ça repart. La vie commande et le voyageur se trouve happé par elle, heureux de ne pouvoir s’en défendre.

Utile