Janvier

Février

Mars

Avril

Mai

Juin

Juillet

Août

Septembre

Octobre

Novembre

Décembre


La période estivale, de juin à septembre, constitue la meilleure période pour se rendre au Danemark car les nuits sont courtes et les températures agréables. Néanmoins, l’été n’a pas la même signification que dans les pays méditerranéens sur le territoire danois : la température moyenne est de 16°C sur toute la saison, avec des pics de chaleur plus ou moins importants. Et bien que le pays varie peu d’une région à l’autre, on pourrait départager le Danemark en quatre zones climatiques. La partie septentrionale, plutôt froide, le sud plus doux, l’est assez sec et l’ouest, relativement humide. A noter que les hivers sont abordables avec une moyenne de 0,5 °C, soit un bien meilleur climat que ses homologues nordiques.

Principales zones étudiées : Copenhague et le Sud-Seeland (Roskilde), Odense et l’île de Fionie (sud), la région du Danemark-du-sud (Billund et Fredericia), le Jutland du nord (Frederikshavn) et du centre (Viborg).

Janvier : assez peu favorable


Bien couverts, on peut tout à fait visiter Copenhague et ses alentours en janvier. Il n’est pas rare d’y voir un grand soleil et les températures oscillent autour de 3°C en moyenne. Il vous faudra simplement prévoir des vêtements de pluies car la météo alterne entre averses et beau temps. Dans la région du Danemark-du-Sud, les températures sont similaires mais les pluies s’intensifient, particulièrement à Billund. Idem pour Odense, le Jutland du nord et du sud. En somme, janvier n’est pas un mois particulièrement attrayant pour visiter le Danemark.

Février : célébrez le lundi gras


Si Copenhague et sa région n’affichent guère meilleure mine, il vous est recommandé de vous rendre dans la périphérie de la capitale, à Dragor, pour profiter des festivités du lundi gras (précédant le mardi gras français). Des musiciens et cavaliers richement vêtus traversent la ville tout en offrant à boire à chaque famille et se livrant au concours du « roi du tonneau ». Une scène pour le moins folklorique. Pour le reste du pays, les conditions météorologiques ne sont pas au beau fixe. Le Danemark-du-Sud remporte incontestablement le palmarès des régions les plus pluvieuses, tandis que les autres localités sont plus sèches et nuageuses.

Mars : l’hiver encore bien installé


La météo est assez proche du mois de février pour Copenhague et ses environs : les pluies sont modérées mais les températures sont encore froides (environ 5°C dans la capitale) avec un temps partiellement nuageux. Le Danemark-du-sud présente des conditions assez proches avec des pluies et nuages un peu plus importants. Préférez plutôt l’île de Fionie, le Jutland du nord ou du centre, moins pluvieux et alternant entre soleil et nuage (à noter que les températures oscillent également aux alentours de 5°C). Les amateurs de nature sauvage s’en donneront à cœur joie à Nykobing Mors, une île résolument hors des sentiers battus où les champs de blés, falaises et collines dessinent le paysage préservé. Mais attention, ici le patois est de rigueur et l’anglais un peu moins.

Avril : les prémisses de la belle saison


Certes la météo printanière n’est pas encore de saison mais pluies et nuages commencent à battre en retraite au profit d’un beau soleil. On gagne par ailleurs plusieurs degrés et le pays commence ainsi à être propice à la visite au mois d’avril. Copenhague arrive à 11°C aux heures les plus chaudes et le soleil prend le dessus une majeure partie du mois. Outre les visites classiques de la capitale, pensez à visiter le Diamant noir. L’extension de la bibliothèque royale figure parmi les symboles du renouveau de la ville avec son architecture contemporaine avec sa façade en granit noire inclinée sur l’eau. L’île de Fionie accueille également une atmosphère pré-printanière (11°C à Odense) avec un temps relativement sec et ensoleillé. En moyenne, l’ensemble des régions avoisinent les 8-10°C et sont assez ensoleillées.

Mai : le printemps danois fait son entrée


Bien qu’il ne soit pas aussi chaud que dans les pays plus méridionaux, le printemps danois est assez agréable car l’ensoleillement est de rigueur. Les températures sont assez homogènes et varient entre 13 et14°C. On note seulement une augmentation des précipitations, en particulier dans les régions du Danemark-du-Sud, du Jutland nord et centre, ainsi qu’à Odense. Copenhague et sa région sont un peu plus secs. Profitez-en pour visiter le château de Kronborg. Ce très beau monument édifié au XVe siècle est placé en bordure du littoral. Il hérisse fièrement ses tours et flèches imposantes face à la Suède.

Juin : que la lumière soit


Le mois de juin annonce le début de la saison touristique car les jours commencent à s’étirer et les nuits se font plus courtes. Pour célébrer ce renouveau, on fête la nuit de la Saint-Jean le 23 juin, marquant la nuit la plus courte de l’année. Des feux sont alors allumés dans les régions côtières du nord, à Charlottenlund ou Klampenborg, au sud de la capitale et aux bord des lacs. La capitale peut monter jusqu’à 19°C en cette saison mais elle est aussi plus humide. Cela n’empêche pas les danois de célébrer le festival Distortion, un festival musical de rue se produisant dans une dizaine de quartiers différents. Les précipitations sont un peu plus faibles à Odense et Viborg et Billund, mais elles sont similaires à Copenhague dès que l’on se rapproche du Jutland du nord.

Juillet : soleil et pluies vont de concert


Si les températures sont agréablement douces (20°C en moyenne dans le pays) en juillet, il faudra aussi compter sur les précipitations en cette saison. Vos promenades ensoleillées risqueront d’être interrompues par les pluies, quelle que soit la localité choisie. Frederikshavn, dans le Jutland du nord, remporte cependant la palme de la ville la plus humide, suivie de Viborg (Jutland centre) Copenhague et Billund. Odense fait partie des moins arrosées même si elle est sous les eaux près de la moitié du mois. Aux beaux jours, n’hésitez pas à emprunter les nombreuses pistes cyclables et allées piétonnes de la ville : les espaces verts y sont nombreux

Août : un été pluvieux


Les températures en août sont très proches de juillet, avoisinant les 20°C. En revanche la couverture nuageuse et les pluies s’intensifient, faisant de cette période une saison assez humide. La capitale et sa région ainsi que le Jutland du nord et le Danemark-du-Sud font partie des plus affectés par ces intempéries. Mais les autres régions ne sont pas en reste. En somme, le Danemark se visite en août au vu des températures agréables, à condition d’être suffisamment couverts.

Septembre : les conditions s’améliorent


Les températures baissent quelque peu en septembre (15 degrés en moyenne dans le pays) mais l’on se console avec un retrait conséquent des pluies. Les localités les plus préservées des précipitations sont : Copenhague et sa région, le Jutland du nord et Odense. Pour vous offrir un séjour au vert, rendez-vous à Skagen. Cette dernière inspira bon nombre d’artistes scandinaves au XIXe siècle pour son décor pictural semblant mêler ciel et mer. Karen Blixen vint d’ailleurs s’y reposer après son séjour au Kenya ! Le reste du pays varie entre beau temps et pluie, et constitue encore une destination propice au tourisme.

Octobre : l’automne s’installe


Les précipitations et nuages reviennent en octobre sans pour autant être excessifs. En moyenne, nuage et soleil se répartissent équitablement les rôles sur le mois dans le pays, dont la température est de 12°C environ sur l’ensemble des régions. A l’instar de septembre, Copenhague est moins sujet aux pluies. Il est rejoint par le Danemark-du-sud, Odense et Viborg. Celui-ci remporte haut la main le statut de ville la moins pluvieuse en octobre. On s’y arrête pour profiter de son cadre car la ville est bâtie autour des forêts et lacs de Norreso et Sonderso, et a su conserver son caractère médiéval.

Novembre : la fraîcheur s’affirme


Novembre s’accompagne d’un refroidissement au Danemark mais les températures restent abordables. On compte en moyenne 8°C dans tout le pays. En revanche, les précipitations et la couverture nuageuse s’intensifient faisant du Danemark une destination peu attrayante en cette saison.

Décembre : l’hiver ne fait plus de doute


Décembre est similaire au mois précédent en matière de nuage et pluies, auxquelles viennent s’ajouter une sévère baisse des températures dans tout le pays, qui ne dépasse guère les 6°C. Si vous le pouvez, évitez cette période de l’année sauf si vous souhaitez vous y rendre pour célébrer Noël à la danoise. Auquel cas, vous pourrez choisir entre les nombreux marchés de Noël fleurissant dans le pays. Pour votre voyage de noël en famille, la ville d’Odense vous est chaudement recommandée car elle organise le Marché de Noël de Hans Christian Andersen, s’inspirant de l’ambiance féérique véhiculée par l’auteur danois.