1

Explorer Mille Îles

Ainsi est surnommé ce coin béni des dieux où le fleuve Saint-Laurent émerge du Lac Ontario, abritant un archipel de 1864 îlots. Les riches familles américaines et les grands patrons du chemin de fer y firent construire de somptueuses résidences d’été, de la plus simple cabane à la demeure grandiloquente. Slalomer entre les îles à la voile ou aux commandes d’un Chris-Craft d‘acajou, pagayer sur d’un canoë ou embarquer à bord d'un navire de la Gananoque Boat Line : dans cet univers liquide, tout est bon pour flotter béatement. Entre fauteuils Adirondack, barbecues et baignades, la vie s’écoule, immuable, au cœur des Mille Îles…
2

Se saouler de couleurs pendant l’été indien

Chaque année, à l’automne, les Cantons-de-l’Est, les Laurentides, la Mauricie, le Québec et la région de Charlevoix entament un nouveau chant de la terre. Sur le sentier de l’Acropole du Parc des Hautes-Gorges ou autour du lac Monroe dans le Parc du Mont Tremblant, les sentiers se transforment en voûtes incandescentes, en cathédrales d’or. Les odeurs d’humus saturent l’air, les oiseaux chantent ce chant du cygne ; le dernier cadeau de la nature avant l’hiver est un mois de flamboyance absolue. A voir au moins une fois dans sa vie.
3

Plonger dans le Grand Blanc

Balades en raquettes, courses en motoneige, randonnées à chiens de traineau, descentes dans la fameuse poudreuse "champagne" qui vole sous les spatules : pour les amoureux de la montagne, le Graal est au Canada. Dans les Rocheuses, l’esprit est plus au sport qu’au show-off. Et le soir, lorsqu’on rentre des inouïs domaines skiables, l’ambiance est au cocooning. Rien de mieux pour se réchauffer qu’une bonne « poutine » bien chaude ou qu’une sucette brûlante de sirop d’érable, picorée dans une cabane à sucre. Pas de doute, Le bonheur est dans le froid !
4

Faire une cure de festivals à Montréal

Les Montréalais aiment faire la fête, c’est bien connu. Fidèles à leurs origines latines, ils envahissent les artères de la métropole la nuit venue, animés d’une joie de vivre contagieuse. La capitale du Québec célèbre l’été en fanfare : du célèbre festival « Juste Pour Rire », dit JPR, qui aligne les humoristes déjantés, à la Nuit Blanche qui tient la ville éveillée en passant par une orgie de jazz, par les FrancoFolies et leurs 180 concerts gratuits de chanson québécoise et par les excentricités de Complètement Cirque, la programmation électrise tous les publics. Montréal est d’ailleurs classé au Top Ten des capitales du « nightlife », aux côtés de Londres ou New York, rien de moins !
5

S’offrir une bouffée de Pacifique

Adossée aux montagnes de l’Ouest canadien, offerte à l'Océan, Vancouver pointe le doigt vers le grand large. Cosmopolite, nature, la ville allie le dynamisme des grandes métropoles américaines à la décontraction canadienne tout en s’offrant le luxe de respirer déjà un fort parfum d’Asie… Près de la moitié de sa population vient de l’autre côté du Pacifique ! Truffée de parcs et de belvédères, Elle a été élue ville la plus agréable à vivre au monde. A tester le temps d’envier la qualité de vie des joviaux Vancouverois qui se vantent de pouvoir skier, jouer au golf et faire de la voile dans la même journée !

A découvrir