Incontournables édens costariciens

Le cratère du volcan Poás et son lac central; le Parc National du volcan Arenal dans la province d’Alajuela, abritant le volcan le plus actif du pays, son lac, ses cascades et sources d’eau chaudes naturelles; la forêt de nuages de Monteverde dans la province de Puntarenas, perpétuellement embrumée, tapissée de fougères et des gunneras; le Parc National Tortuguero dans la province de Limón, véritable condensé de faune et flore costariciennes, une végétation incroyable entre mangrove et jungle amazonienne, on vient ici pour les tortues; le Parc Manuel Antonio dans la province de Puntarenas, petit mais si beau, on y trouve les plus belles plages, une végétation luxuriante et les singes les plus effrontés; le Parc National consacré aux quetzals à San Gerardo de Dota; le Parc National du Corcovado dans la péninsule d’Osa, où l’on trouve la quasi-totalité de la faune endémique, les oiseaux les plus colorés, les singes les plus agiles; le Parc National Cahuita dans la province de Limón, l’un des plus beaux sites du pays avec son récif corallien, ses plages de sable blanc bordées de cocotiers, ses singes hurleurs ou à face blanche; le Parc Braulio Carrillo et ses plantations de bananes près de San José; la réserve de Manzanillo dans la province de Limón, entre plage et jungle; la rivière Pacuaré près de San José, idéale pour les amoureux du rafting; le Parc National du volcan Tenorio au sud-est de la cordillère du Guanacaste, riche des différents écosystèmes et espèces qu’il abrite; la réserve de Cano Negro dans la province d’Alajuela, connue pour sa grande diversité d’espèces d’oiseaux aquatiques; le Parc National Rincon de la Vieja et son célèbre volcan dans les provinces du Guanacaste et de Alejuela, véritable paradis écologique où évoluent des centaines d’oiseaux multicolores, tortues, crocodiles, reptiles, jaguars et boas, le Parc du Rio Céleste, sa cascade, ses sources chaudes, l’un de nos coups de coeur

Bronzer, plonger, surfer

Tamarindo, station balnéaire célèbre, à l’ambiance détendue; Playa Nosara, plage-eden blanche bordée par la forêt, idéale pour s’initier au surf; Playa Samara, ambiance typique « tica » et spot parfait pour apprendre à surfer; Playa Carillo, frangée de cocotiers, une baie fermée et sûre pour la baignade; Playa Ostional et son site de ponte des tortues luth dans la péninsule de Nicoya. Playa Quizales au sud de la péninsule de Nicoya, loin du monde et ourlée de cocotiers; Isla Tortugua au large de la péninsule de Nicoya, plages de sable fin, idéal pour l’observation des baleines; Playa Manuel Antonio dans la province de Puntarenas, ses singes, son sable fin, ses eaux turquoises; l’île Cocos, pour les plongeurs confirmés; le village de Puerto Viejo de Talamanca, paradis des surfeurs, là où déferle la fameuse « Salsa Brava », vague mythique dans l’univers du surf.          

A table !

La cuisine costaricienne est issue d’influences amérindiennes et africaines. On se régale de « bocas », amuse-gueules, et particulièrement de « chicharrones ». On ne manque pas le « gallo pinto », plat national à base de riz, haricots et viande; le « casado », plat traditionnel composé de riz, haricots, viande, poisson ou fruits de mer, salade de crudités; le « ceviche », poissons ou fruits de mer crus marinés dans un jus de citron. En dessert on goûte au « tres leches cake »  à base de lait concentré sucré mais aussi au flan à la noix de coco. Pour plus de légèreté on profite de la multitude de fruits qu’offre le pays : bananes, ananas, papaye, pastèques mais aussi mangues, fraises ou goyaves. On peut s’essayer au Guaro, l’alcool national, une variété de rhum fabriquée à partir de la canne à sucre, sans oublier l’incontournable café costaricien, ou une bière « Imperial » rafraîchissante.

A faire en famille

On aime rendre visite aux paresseux dans le parc national de Cahuita pour en apprendre plus sur l’écosystème du pays, s’initier à la glisse à Manzanillo ou Puerto Viejo, jouer les aventuriers en herbe sur la péninsule d’Osa, ouvrir grand ses oreilles et distinguer toucans, perroquets, et trogons, glisser sur les canaux de Tortuguero, rebondir en raft sur le Rio Pacuare et Sarapiqui, naviguer dans la brise régulière du lac Arenal, frissonner devant les crocodiles et les espèces venimeuses de Dominical, goûter au chocolat organique durant la visite des anciens cacaotiers à Sarapiqui, se baigner dans les sources chaudes face au volcan Arenal, découvrir la forêt depuis la cime des arbres avec l’incontournable canopy-tour et faire du « tubing » dans les cascades sur de grosses bouées façon rafting ou une balade à cheval dans le parc Rincon de la Vieja, organiser une sortie de nuit sur la plage du parc Tortuguero pour observer les tortues, visiter la ferme des papillons et la réserve « la Selva » dédiée à la recherche scientifique dans le village de Sarapiqui, s’émerveiller devant la multitude d’oiseaux et de singes et visiter les cascades de la Fortuna dans le Parc national Arenal, faire un saut à Playa Salsa Brava pour voir les surfeurs affronter la vague culte à Puerto Viejo de Talamanca, cavaler entre les plantations de café et d’ananas, se rendre dans le parc aux iguanes, regarder les baleines et dauphins jouer à saute-mouton avec les vagues au large de Baia Drake.

A faire en amoureux

On adore fondre devant la beauté des plages tranquilles, des levers et couchers de soleil sur le golfe Dulce, se laisser bercer par l’ambiance caribéenne de Puerto Viejo, dévaler les pentes du volcan Arenal et se laisser mijoter dans les thermes de Tabacon, plonger dans le laboratoire marin de l’île de Coco, se reposer sur un hamac dans la jungle environnante, faire une balade en bateau à Isla del Caño pour découvrir les fonds marins avec masques et tubas, faire une randonnée dans le Parc National Corcovado et s’émerveiller devant les nombreuses espèces d’oiseaux, de mammifères, de reptiles et d’amphibiens, faire du rafting sur le Rio Sarapiqui pour un mix nature et émotions fortes, se balader à cheval à travers de magnifiques paysages escarpés dans les montagnes de Bijagual, profiter d’une journée de détente au bord du Pacifique à Nosara, faire une balade romantique sur les ponts suspendus du volcan Arenal au milieu d’un cadre naturel superbe, s’initier ou se perfectionner en surfant sur la côte pacifique nord, louer un 4X4 pour rouler de l’Arenal à Sarapiqui jusqu’aux sables de Puerto Viejo, observer les crocodiles et les flamants roses à bord de bateaux à fond plat sur le Rio Tarcoles 

Le Costa Rica avec Voyageurs du Monde

C'est dormir dans la jungle et prendre une jolie leçon de respect de l’environnement dans ce pays où le développement durable est une préoccupation quotidienne, dormir dans un bivouac de charme à Corcovado

A découvrir

Idées voyages au Costa Rica

Puisez l’inspiration dans nos suggestions avant de créer le voyage qui vous ressemble
Contactez un spécialiste du Costa Rica