Transport par la route

Le réseau routier est peu développé. Les routes asphaltées sont : La Paz/Guaqui ; La Paz/Desaguadero ; La Paz/Copacabana ; La Paz/Viacha ; La Paz/Oruro ; La Paz/Cochabamba ; La Paz/Arica (Chili) ; Cochacamba/Santa Cruz (en très mauvais état) ; Sucre/Potosi ; Santa Cruz/Montero/San Javier ; Santa Cruz/Samaipata ; Yacuiba/Villa Montes/Camiri ; Trinidad/Casarabe ; Oruro/Caihuasi. L’accès aux autres villes se fait donc par des pistes. Un véhicule 4x4 est, dans ce cas, préférable. Il est à noter que la route de La Paz aux Yungas est officiellement considérée comme « la plus dangereuse du monde ». Une prudence particulière est vivement recommandée sur cet itinéraire.

Transport en Taxi ou Loueur

Pour la location de véhicule, le permis de conduire international est indispensable, et il vaut mieux opter pour une voiture tout-terrain, sans quoi les possibilités de déplacement s'en trouveraient fortement réduites. Il faut avoir au minimum 25 ans pour conduire soi-même, mais un chauffeur semble nécessaire pour certains trajets, tant les indications se font rares par endroit, sans même évoquer les difficultés liées au relief du pays.

Transport en train

Le peu de lignes de trains dans le pays et surtout leur rareté rend ce moyen de transport peu usité.

Transport en avion

L'avion reste le moyen le plus rapide pour visiter le pays bien qu'il faille s'attendre à des annulations et des retards fréquents. D’autre part, le survol des Andes est inoubliable. Cinq compagnies aériennes desservent les principales villes du pays, citons les 3 premières : LAB, Aerosur et la TAM.