Transport par la route

Le réseau routier est assez bien développé, mais dégradé. Les conducteurs ouzbeks ajoutant l’anarchie à cela, la circulation est dangereuse. La nuit, les choses s’aggravent : obstacles divers non éclairés.

Transport en Taxi ou Loueur

Le bus est le moyen le plus commode et le moins cher (et le plus pittoresque) d’aller d’une ville à l’autre. En principe, les taxis offrent un confort supérieur à celui des bus et ils vous conduisent où les transports en commun ne vont pas. Il est recommandé de s’entendre au préalable avec le chauffeur sur le prix de la course. La location de voiture ne se fait qu’avec chauffeur.

Transport en train

Le réseau ferré est assez lâche ; le matériel roulant s’améliore petit à petit (au prix du pittoresque).

Transport en avion

Le parc aérien assurant, sur des appareils russes, les liaisons intérieures à partir de Tachkent (vers Samarkand, Boukhara, Noukous, Urgentch, Termez) est désormais bien entretenu et assure un niveau de sécurité tout à fait acceptable.
Contactez un spécialiste de l'Ouzbékistan