Transport par la route

Pour un circuit au Japon, le réseau routier est bon. Les voies sont parfois étroites et, souvent, encombrées. Sur les axes principaux, la signalisation porte une transcription des noms en caractères latins (ce n’est pas le cas sur le réseau secondaire). On conduit à gauche. Autoroutes et voies express sont à péage. De façon générale, la langue, l’encombrement et l’excellent réseau de transports en commun, n’incitent pas à prendre le volant au Japon.

Transport en Taxi ou Loueur

Très nombreux taxis en ville. Lorsque le taxi est libre, une lampe rouge est allumée sur le côté gauche du pare-brise. Attention ! pour que vous montiez en voiture, le chauffeur ouvre automatiquement la porte arrière gauche. Prévoir une carte portant l’adresse de destination en japonais. Le bus est un bon moyen de se rendre d’une ville à l’autre. Plus lent que le train, certes, mais moins cher. Si votre budget est serré, pensez à utiliser les bus de nuit : d’un niveau de confort correct, ils permettent de faire le trajet, tout en économisant une nuit d’hôtel. Nombreuses agences de location de voiture en ville (et dans les gares et les aéroports). Pour louer un véhicule, il faut être titulaire d’un permis international délivré par la Public Safety Commission au Japon, ou d’un permis international en conformité avec la Convention de Genève de 1949 (ce qui exclut les permis internationaux délivrés en France), ou d’un permis national français (ou suisse) accompagné d’une traduction japonaise (auprès de la Japan Automobile Federation ou légalisée par les services consulaires français au Japon).

Transport en train

Le Japon possède sans doute le meilleur réseau de transports en commun du monde. Tant du point de vue de la densité, que de celui de l’organisation. Le réseau ferré couvre à lui seul à peu près toutes les destinations possibles. Fréquence, vitesse, ponctualité : pensez au train ! Japan Railways, la principale compagnie japonaise, couvre la quasi-totalité de l’archipel. Le train étant assez onéreux, les formules de « pass » peuvent se révéler avantageuses. La distinction entre métro et train est beaucoup moins nette au Japon qu’en France. Il est possible, dans les deux grandes régions urbaines de Tokyo et du Kansai, de se déplacer très efficacement en métro.

Transport en avion

Les compagnies Japan Airlines et ANA assurent l’essentiel des nombreuses dessertes intérieures.

A découvrir

Idées voyages au Japon

Puisez l’inspiration dans nos suggestions avant de créer le voyage qui vous ressemble