Décalage

Cuba est à GMT-5 et applique l’heure d’été, il y a donc 6 heures de décalage avec la France : quand il est 12h00 à Ivry-sur-Seine, il est 6h00 à La Havane. Du fait des dates différentes de changement d’heure, le décalage peut être de 5 heures pendant quelques semaines en mars et octobre.

Argent

A Cuba, on utilise deux monnaies. Le peso cubain (CUP) est la « monnaie nationale » (MN) ; il ne concerne que les Cubains (dont le salaire est versé en CUP et qui paient avec leur loyer ou les menus achats quotidiens). Le peso convertible (CUC, divisé en 100 centavos) est utilisé par les étrangers, mais aussi les Cubains pour certaines dépenses (savon, shampoing, vêtements, électroménager…). Le CUC est la monnaie de référence (1 CUC = 25 CUP environ). Billets (marqués « pesos convertibles ») de 1, 3, 5, 10, 20, 50 et 100 CUC ; pièces, de 5, 10, 25 et 50 centavos, 1 et 5 CUC. « $ » désigne indifféremment le CUP ou le CUC, soyez attentif à ne pas payer en CUC un montant en CUP. Ni l’une ni l’autre de ces monnaies n’est exportable. On veillera à dépenser ses CUC avant de rentrer (change possible à l'aéroport, montant maximum 300 CUC ; dans la zone d'embarquement, les boutiques duty free ne prennent pas les CUC).

Autre donnée : ni dollars US (lourdement taxés), ni carte américaine (American Express) ou émise par une banque américaine ; préférez les euros.

Le change des devises se fait dans les banques et les bureaux de change officiels (pas à la sauvette dans la rue). Les chèques de voyage (libellés en euros) se changent aux guichets des banques, on peut également y retirer des espèces avec une carte bancaire internationale (Visa, MasterCard). On trouve de plus en plus de distributeurs automatiques (notamment à La Havane). Pour un retrait de 100 CUC, la commission cubaine sera de 3 dollars US et vous constaterez sur votre relevé un retrait de 103 dollars US (le CUC étant indexé sur la monnaie nord-américaine…) ; à cela s’ajouteront les frais de change de votre banque. Règlements par carte bancaire dans les établissements de standing et les zones touristiques. En cas de séjour à la campagne, emportez les espèces nécessaires. Dans tous les cas de paiement, demander un reçu.

Les banques ouvrent, en général, du lundi au vendredi, de 9h00 à 15h00 (elles ferment à midi le dernier vendredi du mois). Les bureaux de change (Cadeca) sont ouverts du lundi au samedi, de 9h00 à 18h00, et parfois de 9h00 à midi, le dimanche.

Electricité

110 volts en général (mais parfois 220 dans les hôtels des chaînes internationales). Prises de type US en général : 2 fiches plates ; mais pas toujours. On emportera adaptateur et transformateur.

Horaire

Les bureaux ouvrent du lundi au vendredi, de 9h00 à 17h00. Journée continue, en principe. S’il y a lieu, on sera bien avisé de faire ses démarches administratives le matin. Les musées de province, par contre, ferment à l’heure du déjeuner (ils sont souvent ouverts tard le soir). Les musées ferment le lundi (idem pour les marchés de primeurs). D’ordinaire, les pharmacies ouvrent du lundi au samedi, de 8h00 à 20h00 ; lorsqu’elles sont « turno permanente » ou « pilotos », elles fonctionnent 24h/24. On notera que les pharmacies cubaines sont mal approvisionnées (emporter une trousse à pharmacie garnie). Les boutiques sont fermées lors du cambio de turno (changement de personnel), cela peut prendre de dix minutes à une heure, le temps d’un rapide inventaire. La plupart des commerces sont fermés le dimanche après-midi.

Media

Les médias sont sous la tutelle du régime et, constitutionnellement, ne peuvent s’opposer à la construction socialiste de la société. Les deux quotidiens nationaux sont Granma (organe officiel du parti communiste) et Juventud Rebelde (celui des jeunesses communistes). L’offre radio est assez variée (nombreuses stations musicales). Les autorités font leur possible pour brouiller les stations financées par les Etats-Unis et émettant à destination de Cuba. La télévision nationale a quatre chaînes (deux généralistes, une sport, une éducative) ; les chaînes régionales ont peu de temps d’antenne. Marque sans doute d’une certaine dépression sociale, les Cubains se réfugient dans le sport et les telenovelas. Dans l’ensemble, l’accès aux médias étrangers est très contrôlé.

Poste

Les bureaux de poste (ouverts du lundi au samedi, de 8h00 à 17h00 ou 18h00) ne sont pas très nombreux et pas faciles à identifier. Cependant, dans la Vieille Havane, place Francisco de Asís, une grande poste moderne est ouverte aux touristes. Notez que l’on trouve des timbres et des boîtes aux lettres dans tous les hôtels. Délai d’acheminement d’une lettre pour l’Europe : long, ça peut aller jusqu’à trois mois.

Téléphone

Pour appeler Cuba depuis la France, composer 00 + 53 + l’indicatif de la ville + le numéro de votre correspondant. Pour appeler la France depuis Cuba, composer 119 + 33 + le numéro à 9 chiffres de votre correspondant (sans le 0 initial). Lorsqu’elles sont possibles (et ce n’est pas le cas dans tous les hôtels), les communications internationales sont extrêmement chères ; la solution la plus avantageuse est sans doute d’appeler d’une cabine à carte du réseau Etecsa (Empresa de Telecomunicaciones de Cuba S.A.). Ou d’envoyer un SMS.

Internet

Etecsa a le monopole de la fourniture d’accès et a installé des Telepuntos dans tout le pays. Ces comptoirs Internet vous permettent des accès fiables (en revanche, les connexions ne sont pas rapides). Il faudra acheter une carte pour une heure de connexion, valable dans n’importe quel Telepunto. On vous demandera sans doute de présenter votre passeport (l’accès à Internet est restreint pour les Cubains). Les hôtels de standing ont, pour la plupart, leur propre cybercafé ; pour les étrangers, les tarifs sont abordables.

Couverture GSM

L’opérateur Cubacel dispose d’une quinzaine d’agences dans le pays (dont une à l’aéroport de La Havane). Il faudra payer d’avance pour utiliser ce réseau, même si vous utilisez votre propre portable. Les appels émis et reçus sont payants. Dans tous les cas, nous vous conseillons de vous renseigner auprès de votre opérateur sur les conditions d’accès au réseau local (même un peu chère, cette solution est sûrement la meilleure).

Devise

CUC

A découvrir

Idées voyages à Cuba

Puisez l’inspiration dans nos suggestions avant de créer le voyage qui vous ressemble
Contactez un spécialiste de Cuba