Janvier

Février

Mars

Avril

Mai

Juin

Juillet

Août

Septembre

Octobre

Novembre

Décembre


La Turquie est un pays à la localisation bien particulière, situé entre l’Asie et l’Europe. Elle est bordée par de nombreux pays et est entourée de la mer Noire, la mer Egée et la mer Méditerranéenne. Par sa position au nord-est du bassin méditerranéen, on associe aux côtes de la Turquie un climat du même nom. Ainsi, les hivers sont doux, plus humides sur les côtes et les étés chauds et secs. Cependant, la Turquie possède de nombreux reliefs qui font varier considérablement le climat, et la météo à l’intérieur des terres est bien plus complexe à appréhender. Le centre de la Turquie est plus frais en hiver avec peu de précipitations, mis à part au printemps où elles augmentent légèrement. Les étés sont très chauds. A l’inverse, dans la région pontique au nord du pays, la pluviométrie est beaucoup plus importante. Pour découvrir la Turquie, on recommande des périodes différentes selon la région. Préférez les mois de mai et juin, mais également septembre et octobre pour le plateau anatolien. Les températures sont chaudes mais supportables, propices à un bon bol d’air pur et une dose de soleil avant de revenir en France. Pour Istanbul et la côte méditerranéenne, on recommande plutôt de réaliser son séjour de mars à octobre. Pour la région bordant la mer Noire, il est préférable de s’y rendre entre avril et septembre où les pluies sont moins denses. Enfin, à l’est du pays, on conseille de voyager entre juin et septembre.

Istanbul


De par sa position, la capitale de la Turquie se situe entre le climat méditerranéen et le climat de la chaine pontique. Les étés sont chauds et secs et peuvent être également venteux. Le climat à Istanbul est de type méditerranéen mais bénéficiant de variations océaniques à cause de l’humidité venant de la mer Noire. On y découvre des étés chauds (mais supportables) et secs. Il faut compter des températures aux alentours de 28°C en juillet. Les automnes et les printemps sont très doux et agréables, rafraîchis par un petit crachin. L’hiver à Istanbul est lui assez froid et il n’est pas rare de rencontrer de la neige et du verglas. On y relève une moyenne de 8 °C en janvier pouvant descendre vers les 3 °C. Durant l’hiver et le long du détroit du Bosphore, on rencontre une brume matinale due à l’humidité. Concernant les précipitations, elles diminuent entre avril et septembre et sont plus denses d’octobre à mars à Istanbul. Etant donné l’étendue de la capitale sur les deux continents, il est possible de constater dans la même ville des endroits plus humides que d’autres... Etonnant ! Et cette neige alors ? Comme décrit précédemment, la neige peut tomber sur la ville d’Istanbul. On compte en moyenne 19 jours neigeux à l’année, surtout pendant l’hiver. Pour profiter de la ville dans les meilleures conditions, on privilégie le printemps et l’été où les températures sont chaudes et agréables.

L’ Anatolie


L’Anatolie constitue la majeure partie du pays et représente le territoire asiatique. En Anatolie centrale, on observe un climat unique : on peut le décrire comme continental voire semi-désertique. En altitude, dans cette région de l’Anatolie, les étés sont chauds (températures pouvant monter jusque 45 °C) mais les nuits sont plus fraîches. Les hivers sont eux très froids. A l’est de la région de l’Anatolie, les hivers sont notamment plus rigoureux et longs. A l’inverse, les étés sont plus courts. On note que les températures peuvent aller jusque -30 ° C, et l’on peut également observer de la neige d’octobre à mai. Plus on s’éloigne vers l’est, plus le climat est extrême. Les hivers sont plus longs et froids et les étés plus tempérés. Concernant les pluies, elles sont davantage présentes pendant l’hiver et le printemps.
Dans la région sud-est du plateau anatolien, les hivers y sont beaucoup plus doux, voire tièdes avec un taux d’humidité plus important. On recommande ainsi le printemps et l’automne pour découvrir le plateau, là où les températures sont plus douces pour visiter (on évite les températures froides des hivers et les canicules des étés).

Les côtes occidentales de la Turquie


Sur les côtes de la mer Egée, de la mer Méditerranéenne et de la mer de Marmara, on observe un climat identique à celui de la Grèce. Il s’agit, précisément, d’un climat méditerranéen avec des précipitations faibles. Les été sont chauds et secs, légèrement plus chauds au sud. Au nord des côtes, les étés peuvent être davantage pluvieux, notamment vers les détroits. Le long de la côte méditerranéenne, la Turquie bénéficie d’un ensoleillement quasi permanent avec une moyenne de 300 jours de soleil à l’année. Globalement, on considère que le climat le long des côtes occidentales est très doux et agréable pour découvrir la région, sauf pendant la période du printemps et de l’automne, pendant laquelle les pluies sont assez fréquentes. Globalement, on relève le long de la côte Turque des températures d’une moyenne de 30 °C en été, et des hivers assez doux avec environ 15 °C. Les minimales pendant l’hiver avoisinent les 5 °C.

Le Mont Taurus et la chaine pontique


Pour visiter ces parties montagneuses de la Turquie, il est recommandé d’effectuer son voyage entre mai et fin septembre. En effet, les étés sont très chauds et à l’inverse, les hivers sont rudes avec de fortes chutes de neige. La chaîne pontique, contrairement au mont Taurus, est la région la plus humide du pays, ce pourquoi le climat y est davantage de type tropical. Les précipitations sont bien réparties tout au long de l’année, et on observe une pluviométrie importante avec environ 2 000 mm sur l’année.

A découvrir