Capitale

Mascate.

PIB

En 2008, 24 153 dollars US par habitant (France, 36 614 dollars US par habitant).

Point culminant

Le djebel Shams, 3 075 mètres.

Superficie

309 550 km², soit environ 0,6 fois la France.

Climat

De novembre à mars les températures sont idéales : de 25° à 30° pendant la journée et de 15° à 24° la nuit. En octobre et en avril, il fait plus chaud pendant la journée, mais les nuits apportent encore un peu de fraîcheur. Par contre, d´avril à septembre, une forte chaleur s’installe, accentuée par l´humidité de l´air sur la côte. L´amplitude thermique est caractéristique de ce climat (si les nuits sont, parfois, fraîches, le retour du soleil provoque une remontée rapide de la température). Les pluies sont rares en hiver. En juillet et août, la mousson arrose le sud et apporte une relative fraicheur. La température de la mer varie de 20° à 28°, entre octobre et avril.

Géographie

Le Sultanat d’Oman est situé au sud-est de la péninsule Arabique ; il est frontalier des Emirats arabes unis, au nord, de l’Arabie Saoudite, à l’ouest, et du Yémen, au sud-ouest ; la mer d’Arabie baigne ses côtes sud, les eaux du golfe d’Oman, ses côtes nord. Une vaste plaine désertique (80% du territoire) en occupe le centre. Des chaines montagneuses spectaculaires, bordées de minces plaines côtières, se dressent au nord et au sud-est. Dans l’énorme ceinture de sable, qui forme de désert du Rub al-Khali (l’un des déserts les plus absolus du monde), passe l’imprécise frontière avec l’Arabie Saoudite. Les terres fertiles ne représentent que 3% de la surface totale. La péninsule de Musandam, à l’entrée du détroit d’Ormuz, est une enclave omanaise dans les Emirats arabes unis.

Economie

L’économie omanaise est encore, pour l’essentiel, pétrolière ; le secteur représentant à lui seul 58% du PIB. Toutefois, les réserves sont modestes (le pays ne fait pas partie de l’OPEP). Aussi, après d’importants investissements d’infrastructure, Les autorités ont-elles engagé un vaste effort de diversification industrielle : mise en exploitation de réserves gazières non négligeables ; développement des activités portuaires et de réexportation ; services financiers ; tourisme… L’emploi des Omanais est une autres priorité (taux de chômage estimé, autour de 15%).

Faune & Flore

Parmi la riche flore omanaise, relevons le Boswellia, ou arbre à encens, qui pousse au sud, dans le Dhofar, et le palmier dattier (cultivé sur 20 000 h environ). Contrairement à certaines idées reçues, faune et flore sont étonnamment présentes dans le désert. On y rencontre diverses variétés de gerboises, de souris, de lièvres et de fennecs, la chèvre thar, la hyène, le varan du désert, le lézard dharb, des serpents (dont le redoutable cobra du désert et la vipère à cornes), des scorpions, des scarabées, des sauterelles… Les dromadaires, bien sûr, sont des silhouettes familières aux Omanais. La réserve naturelle de Qurm (« mangrove »), sur la côte de Mascate, retiendra les ornithologues : mouettes, hirondelles, hérons, guêpiers, canards… Cinq espèces de tortues marines fréquentent les côtes (la période mai-novembre est la meilleure pour observer la ponte et l’éclosion des tortues à Ras al-Hadd - pointe est).

Idées voyages à Oman

Puisez l’inspiration dans nos suggestions avant de créer le voyage qui vous ressemble
Contactez un spécialiste d'Oman