Avion

Deux aéroports internationaux : Podgorica (à Golubovci, 10 km au sud de Podgorica) et Tivat (à Mrcevac, 3 km au sud de Tivat).

Train

Deux lignes se croisent à Podgorica : Bar/Bijelo Polje et Niksic/Tuzi.

Le réseau d’autocars est beaucoup plus dense.

Le viaduc ferroviaire de Mala Rijeka (1969-1973), sur la section Podgorica / Bijelo Polje, est le plus haut du monde par rapport au fond de la vallée : 200 mètres.

Routes

Limitation de vitesse : 50 km/h en ville ; 80 ou 100 km/h sur route.

Alcoolémie tolérée au volant : 0,3 gramme par litre de sang.

Le relief montagneux du pays impose la prudence. D’autant que chaussées et bas-côtés sont parfois dégradés. A la campagne, des troupeaux peuvent y circuler. L’hiver, les routes de montagne sont fréquemment fermées. On veillera à respecter le code de la route, à boucler sa ceinture, à allumer ses feux de croisement même le jour, à ne pas utiliser son portable au volant, parce que c’est mieux ainsi et que la police y est très attentive (d’éventuelles amendes sont payables sous 8 jours).

Taxis

On trouve facilement des taxis. Ils sont généralement bon marché, mais on fera bien de s’assurer des tarifs (ce sera toutefois auprès de chauffeurs qui parlent peu les langues étrangères). A l’aéroport de Podgorica, prendre le taxi à la borne officielle, une douzaine d’euros pour le trajet aéroport / ville.

Utile

Idées voyages au Monténégro

Puisez l’inspiration dans nos suggestions avant de créer le voyage qui vous ressemble
Contactez un spécialiste du Monténégro