Population

677 177 habitants

Langue officielle

Le monténégrin, variante très proche du serbe.

Langue parlée

Le hongrois et le croate sont parmi les langues les plus parlées. L’allemand est assez répendu, et les jeunes citadins parlent généralement l'anglais.

Réligion

Les monténégrins sont orthodoxes à 65%, mais également musulmans à 19% et catholiques à 4%.

Histoire

VI-VIIe siècle : arrivée de populations slaves dans les Balkans, alors sous contrôle de l'empire romain d'Orient. 1150: début de la dynastie serbe des Nemanjic. 1371: début des incursions turques dans les Balkans. 1389 : Victoire des Turcs sur les Serbes à la bataille de Kosovo. La défaite devient le mythe fondateur de la nation serbe. 1878: révoltes contre l'occupant ottoman au cours du siècle. La Serbie devient royaume indépendant. La Bosnie-Herzégovine est occupée par l'Autriche-Hongrie. 1908: l'Autriche-Hongrie annexe la Bosnie, revendiquée par les Serbes. 28 juin 1914 : Assassinat de l'archiduc François-Ferdinand, prince héritier du trône d'Autriche-Hongrie, par un nationaliste serbe à Sarajevo, qui déclenche la Première guerre mondiale. 1918 : Création du royaume des Serbes, Croates et Slovènes. La Bosnie-Herzégovine est intégrée dans l'ensemble, qui prendra le nom de Yougoslavie dix ans plus tard. 1941: Invasion de la Yougoslavie par l'Allemagne. Début de l'insurrection des royalistes serbes ("tchetniks") et des partisans dirigés par Josip Broz, dit Tito. 1943: Libération de Belgrade par les partisans avec l'aide de l'Armée rouge. Mise en place d'un gouvernement provisoire. 1968 : Tito crée la nationalité de "Musulman", pour les Slaves de Bosnie-Herzégovine qui ne se reconnaissent ni serbes, ni croates. 1974 : Tito reconnaît l'autonomie du Kosovo. 1980 : Mort de Tito, puis mise en place d'une présidence collégiale assurée à tour de rôle par les représentants de chacune des six républiques (Bosnie-Herzégovine, Croatie, Macédoine, Monténégro, Serbie, Slovénie) avec deux provinces autonomes (Voïvodine et Kosovo) pendant un an. 28 mars 1992 : Déclaration d'indépendance de la République serbe de Bosnie;la même année débute le siège de Sarajevo. Mai 1993 : Début du siège de Mostar par les Bosno-croates. Le conseil de sécurité de l'ONU crée six " zones de sécurité " pour les Musulmans de Bosnie-Herzégovine. 17 novembre 1993 : Inauguration du tribunal sur les crimes de guerre à La Haye. 21 novembre 1995 : L'accord de paix est paraphé à Dayton (états-Unis), par les présidents serbe, croate et bosniaque Slobodan Milosevic, Franjo Tudjman et Alija Izetbegovic. 14 décembre 1995 : Signature de l'accord de paix à Paris. Février 2001 : chute de Milosevic en République fédérale de Yougoslavie. 2002 : ouverture de son procès devant le Tribunal pénal international (TPIY) Février 2003 : les instances monténégrines, serbes et "fédérales" ont fini par approuver la charte constitutionnelle de la nouvelle "Serbie-Monténégro" Mars 2004 : Le président Vojislav Kostunica a formé son gouvernement. Il est composé de membres de son parti, le DSS (parti démocratique de Serbie), du G17, formation libérale et du SPO-NS, coalition nationaliste. le 21 mai 2006 un référendum portant sur l'indépendance est organisé au Monténégro, où le camp souverainiste l'a emporté avec 55,4 % des voix. L'existence même de la fédération serbo-monténégrine est donc remise en cause. le 3 juin 2006 : "le Monténégro déclare son indépendance".

Politique

Le pouvoir exécutif est détenu de façon collégiale par un président et quatre vice-présidents, tous élus au suffrage universel pour des mandats de quatre ans. Le pouvoir législatif appartient à un Parlement monocaméral, l’Assemblée nationale, composée de 85 membres élus au suffrage universel à la proportionnelle. Les lois sont votées à la majorité simple.

Savoir-vivre

Le pourboire est laissé à votre appréciation. Pour toutes les personnes intervenant dans le cadre des prestations achetées par notre intermédiaire, vous avez l’assurance qu’il ne se substituera jamais au salaire. Néanmoins, il est d’usage dans la quasi-totalité des pays au monde de donner un pourboire lorsque l’on a été satisfait du service. Aux guides, il est d'usage de donner environ 10 euros par personne pour une excursion d'une journée. Taxi : arrondir le prix de la course. Au restaurant, de 5 à 10% du montant de l'addition sont dans la norme. A l'hôtel, 1 euro par bagage au bagagiste.

Achat

Au Monténégro, on trouve notamment de nombreux objets en bois gravés, comme des boîtes ou des gobelets.

Cuisine

Le Monténégro est réputé pour sa gastronomie aux nombreuses influences. En signe de bienvenue, on vous offre souvent des figues et du lozovaca (brandy local). Un peu partout, il est possible de consommer des spécialités préparées à la broche : du cochon de lait (prasetina), de l'agneau (janjetina) ou du mouton (ovcetina). Les plats sont accompagnés de pain de maïs (proja). Le skakavica est un plat de poisson de mer ou de lac, séché et salé avec du chou blanc, de l'huile d'olive et du jus de citron. Le domaca kobasica na zaru est un plat de saucisses "maison" grillées au feu de bois. Et le zito est un dessert à base de blé, noix, sucre, vanille et muscade, arrosé d'une goutte de rhum.

Boisson

L'eau de vie de prunes est la boisson nationale.

Idées voyages au Monténégro

Puisez l’inspiration dans nos suggestions avant de créer le voyage qui vous ressemble
Contactez un spécialiste du Monténégro