Transport par la route

60 000 km de routes, dont la moitié seulement est goudronnée, sans que cela pose de problèmes insurmontables. Sauf dans les provinces du sud, la plupart des pistes sont praticables pour un bon conducteur et les 4x4 ne sont pas indispensables partout. Il est fortement déconseillé de conduire de nuit. De façon générale, attention aux deux roues, attelages et charrettes à âne. Les limitations de vitesse sont de 100 km/h sur route, 60 km/h en agglomération et 40 km/h en centre-ville. Gare aux panneaux qui se succèdent de façon parfois… fantaisiste. Des autoroutes existent désormais (limitées à 120 km/h) entre Tanger et El Jadida (via Larache, Rabat et Casablanca) ; entre Rabat et Fès (via Meknès) ; entre Casablanca et Marrakech ; entre Marrakech et Agadir. Un nouveau code de la route est en vigueur depuis le 1er octobre 2010 : ceintures avant et arrière obligatoires ; charges limitées… Mais également horaires de conduite limités et pauses obligatoires toutes les 2 heures (tolérance jusqu’à 3 heures) pour les véhicules loués avec chauffeur. On ne pourra donc plus allonger à loisir les itinéraires ; les chauffeurs sont en droit de refuser des détours importants qui les entraineraient à dépasser la plage horaire prévue par la loi : de 7h00 à 19h00. Lors des arrêts obligatoires, on pourra se désaltérer ou se détendre sur les aires de repos choisies par le chauffeur. Il est bon que ceux qui conduisent eux-mêmes un véhicule de location soient prévenus des points suivants : - les infractions de 1re classe sont passibles d’une amende de 700 dirhams : dépassement de la vitesse autorisée de 30 à moins de 50 km/h, stationnement non autorisé de nuit, non respect d’un stop ou d’un feu rouge, franchissement d’une ligne continue, pas de ceinture de sécurité… - infractions de 2e classe (500 dirhams d’amende) : dépassement de la vitesse autorisée de 20 à moins de 30 km/h ; non respect de la priorité ; téléphone au volant… - infractions de 3e classe (300 dirhams d’amende) : dépassement de la vitesse autorisée de moins de 20 km/h ; stationnement non autorisé de jour… Les agents qui verbalisent doivent porter un badge (nom, prénom, grade et fonction).

Transport en Taxi ou Loueur

Il existe deux types de taxi au Maroc : – les «grands taxis», de marque Mercedes et de couleur variable selon les villes (sable à Marrakech, bleu à Rabat), – les «petits taxis» (Peugeot 205 ou équivalent), de couleur variable selon les villes (beige à Marrakech, rouge à Casablanca et Agadir, bleu à Rabat). Les grands taxis sont souvent postés devant les hôtels. Ils ne servent normalement que pour les longs trajets et sont très onéreux : ne les prenez pas, sauf aux aéroports où ils jouissent d´un monopole. Les petits taxis se trouvent partout et utilisent normalement un taximètre (n´hésitez pas a l´exiger en cas de doute…). Ils n´ont pas le droit de sortir de la ville ; leurs prix sont très modiques, comptez entre 8 et 15 dirhams la course. A la tombée de la nuit, une majoration de 50% sur le prix affiché au compteur est pratiquée : elle est légale. Pour la location de voiture, les grandes marques ont des agences dans les principales villes marocaines.

Transport en train

2 000 km de voies ferrées, au nord de l´Atlas uniquement. Il existe 3 lignes : – la ligne de l´est relie Casablanca, Rabat, Kenitra, Meknès, Fès, Oujda ; – la ligne du nord relie Casablanca à Tanger (environ 6 heures) ; – la ligne de l´ouest relie Casablanca à Marrakech (environ 3 heures). Les trains express sont assez rapides, propres, climatisés et agréables, mais parfois peu ponctuels.

Transport en avion

26 aéroports et 37 aérodromes. Les principaux aéroports sont Casablanca, Agadir, Marrakech et Tanger (les autres aéroports internationaux sont ceux d’Al Hoceima, Dakhla, Essaouira, Fès, Laâyoune, Ouarzazate, Oujda, Rabat-Salé et Tétouan).