Vous aimerez
  • Un voyage hors des sentiers battus, au volant de votre voiture, des plages de l’Atlantique aux villages de l’Anti-Atlas
  • Ksour, kasbahs, fort français : vos adresses singulières et pleines de charme
  • La réserve ornithologique de Souss-Massa avec un guide naturaliste francophone, c’est prévu !
  • Absorption carbone, appli smartphone avec GPS, conciergerie, les plus Voyageurs

Contactez un spécialiste Maroc 01 84 17 21 68

L’autre Sud

Le sud du sud, en quelque sorte, juste avant que le désert ne fasse valoir un minéral exclusif. Un sud in extremis qui, cependant, côtoie l’Atlantique. C’est d’ailleurs là que le voyage commence, sur les plages et dans les zones humides où les oiseaux se plaisent. La réserve ornithologique de Souss-Massa est un bonheur de battements d’ailes et de plongeons. On descend ensuite le long de la côte jusqu’à Guelmim, puis, via l’oasis d’Id Aïssa, Tafnidilt dans la vallée du Drâa (au nord de Tan-Tan). C’est la pointe sud de l’itinéraire. Qui remonte alors pour retrouver l’océan à Mirleft, où se pratiquent à tous niveaux le surf, la plongée, le VTT.
Après cela, direction l’Anti-Atlas et le pays de l’argan. Le paysage change, il s’encaisse. On voyage à travers des empilements de roches et des successions de collines, que le soir pare de lie de vin. Voici Tafraout, entourée de puissants reliefs de granit. Le land artist Jean Vérame y a mis du bleu à la pierre, inscrivant la petite ville en grand sur la carte de l’art contemporain. Pour clôturer le voyage, direction Taroudant, dont la muraille rappelle celle de Tiznit, que l’on a vue au début du voyage, entre Massa et Guelmim. La boucle est bouclée dira-t-on, mais elle est faite de beaux contrastes.

Votre voyage

La voiture tout d’abord. Elle procure au voyageur la souplesse et le rayon d’action qui conviennent à ce voyage. Car s’il s’agit bien sûr de rallier les différentes étapes, il faut encore tourner autour, étoffer l’itinéraire, le faire sien. Le pays y est propice. La route est réalisable avec le véhicule proposé et des capacités de conducteur normalement adroit. Rien d’insurmontable à craindre : le réseau routier est praticable. Ensuite, vous serez surpris par la belle qualité d’hôtels parfois isolés. Ils mettent à profit les leçons de l’architecture traditionnelle et l’équipement d’aujourd’hui. Le résultat est enraciné, judicieux et plein de charme. Avec cela, chaque fourneau semble se faire un point d’honneur d’exprimer au mieux le potentiel culinaire marocain. Nous avons prévu pour vous un guide naturaliste francophone dans le parc naturel de Souss-Massa, puis de nombreuses suggestions de visites et détours au cours de l'itinéraire. Et si, chemin faisant, un désir non prévu ou un léger contretemps survenait, vous disposez pour y répondre des coordonnées de notre concierge sur place.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Agadir - Massa

Prise en main de la voiture de location. Route au sud. Installation pour deux nuits dans le parc national de Souss-Massa, sur la longue plage Sidi Rbat. L’architecture rappelle celle des ksour traditionnels. En version balnéaire. Ocre général, avec des secteurs orangé, bleu, jaune ou aubergine. Les chambres sont, pour la plupart, d’esprit oriental moderne. On en trouve néanmoins une d’inspiration japonaise. Deux restaurants. Le premier pour le petit-déjeuner et le lunch ; l’autre pour le soir. Dans l’un et l’autre cas, cuisine marocaine soignée et vue mer. Le bar jazzy est dans la blue note. On se refait un équilibre au spa ; on se détend dans la piscine ; on pratique le yoga, la pétanque ou le surf.

JOUR 2

Massa

Déjà prévu au programme - Promenade ornithologique. L’embouchure de l’oued Massa est une réserve d’avifaune de premier ordre : flamants, cigognes, grues, spatule blanche et, parmi les espèces nicheuses, ibis falcinelle, outarde houbara, alouettes, cormoran huppé, faucon lanier, héron pourpré. Le parc abrite en outre la dernière population sauvage d’ibis chauves, ce bel oiseau austère qui fut, aussi bien que l’ibis sacré, une incarnation du dieu Thot pour les Egyptiens. Avec un guide naturaliste francophone, promenade d’observation, qui permet de repérer également de nombreux canards, comme la marmaronette marbrée, le canard souchet, le fuligule morillon, etc. Et des limicoles en pagaille.

JOUR 3

Massa - Tiznit - Guelmim

Route pour Guelmim. Au passage, arrêt à Tiznit, relevée en 1882 par le sultan Hassan 1er. La muraille crénelée de 7 km édifiée alors pour protéger la médina, avec ses tours et ses cinq portes, impressionne. On visite la ville ancienne et le souk, emblématique marché qu’alimente un artisanat de valeur : orfèvrerie, joaillerie, dinanderie. Ensuite, on a tout loisir de retrouver, une quinzaine de km à l’ouest, l’Atlantique et les plages d’Aglou et Lagzira, la rouge, bordée d’énormes arches naturelles.
Nuit à Guelmim dans ce qui ressemble à un petit fortin hôtelier. Les chambres sont ombreuses, recueillies et bien aménagées. La pierre des murs leur donne de l’allure. Les repas - cuisine berbère marocaine - sont servis à la salle à manger ou sur la terrasse, selon la météo et l'humeur. La piscine est une agréable occasion de délassement. Le bar aussi. L’électricité photovoltaïque assure une alimentation continue.

JOUR 4

Guelmim - Tafnidilt

Route pour Tafnidilt. En chemin, dans l’oasis d’Id Aïssa, on peut faire une halte au beau village d’Amtoudi. Le site, encadré de forts reliefs violacés, est imposant. Potagers, petits champs de maïs et d’orge, vergers d’orangers, amandiers, abricotiers, figuiers, oliviers, palmiers. Sur les hauts, deux igoudar, greniers fortifiés traditionnels. Etabli sur un piton, celui d’Id Aïssa possède une tour de guet et 73 cellules attribuées à des familles d’Amtoudi et d’ailleurs. Les réserves étant entreposées là, un marché troc se tenait sur la petite place attenante. Lieu d’échange autant que refuge. La guelta d’Amtoudi, encaissée, longue de 200 m et transparente, est un joli but de randonnée.
Nuit dans un hôtel qui est un ksar rêvé. Du moins, l’initiateur du projet l’a-t-il conçu ainsi. Pas de volutes inutiles pour cela, mais de la sobriété et de la tenue. Et une réelle attention aux besoins des voyageurs qui parviennent jusqu’ici. Les chambres sont simples, décorées avec un artisanat qui évite l’ornière folklore. Beaux lainages. Les repas - délicieux - sont pris dans une grande salle à manger. Un paysage majestueux prolonge naturellement les jardins.

JOUR 5

Tafnidilt - Mirleft

Route pour Mirleft. Nuit sur les hauteurs, dans un ancien fort français construit dans les années 30. Eh bien, les militaires n’étaient pas mal ! Ils ne bénéficiaient certes pas du confort de l’hôtel d’aujourd’hui, mais enfin… L’adaptation s’est faite avec brio. L’ensemble est très juste d’équilibre, de ton, de volume. Le mobilier va aux pièces et aux personnes. On est bien dans sa chambre, bien sur la terrasse, dans le grand salon, la salle à manger. D’autant que, dans cette dernière, la maison sert une cuisine marocaine fort bien menée. Dans le jardin, une belle piscine double - grand bain, petit bain. Le hammam se pratique selon les règles, des ablutions au massage et au thé. On peut même jouer au tennis sur le domaine.
Ce sont les plages qui font l’attrait de Mirleft. Certaines sont très fréquentées et aménagées, d’autres moins, jusqu’à être sauvages. Quelle que soit la formule, c’est l’Atlantique qui reçoit.

JOUR 6

Mirleft - Tafraout

Route pour Tafraout. Nuit dans la vallée d’Ammelne. Au milieu d’arganiers et d’amandiers, l’hôtel reprend les motifs essentiels des kasbahs, les manoirs traditionnels. Le ton ocre jaune du bâtiment se détache sur le fond rougeâtre de forts reliefs. A l’intérieur, de l’ombre, des rais de lumière, de beaux volumes. Le mobilier est simple et confortable. Dans les chambres, tout ce que réclame la fatigue. A commencer par une température douce. Les sols couverts de carreaux de terre cuite rouge sont tout particulièrement agréables. La cuisine est à l’honneur du Maroc. Le matin, le café et les msemmen au bord de la piscine disposent parfaitement à la journée.
Au sud de Tafraout, les gorges d’Aït Mansour surprennent par leur ampleur onduleuse, les tons roses de la pierre et la profusion de palmiers que l’on trouve au fond du canyon. Parmi les villages du secteur, le douar Gdourt est sans doute le plus étonnant. A noter également : le marché aux babouches de Tafraout se tient le mercredi.

JOUR 7

Tafraout - Taroudant

Route pour Taroudant. Installation pour deux nuits dans une adresse qui séduit d'abord par ses jardins, aménagés dans l’oliveraie. Ils ont été réalisés par deux pointures du genre et cela saute aux yeux, aux narines aussi : senteurs suaves ou âpres, piquantes, capiteuses se succèdent au cours des promenades et au bord des piscines. L’architecture et la décoration de l'hôtel jouent, avec une subtile rigueur, à dérouter style international contemporain et tradition marocaine. Pour l’hôte, le résultat est pur, confortable, apaisant. Les chambres sont de parfait lieux de repos. Le spa et les hammams sont au diapason naturel de l’ensemble, dont le parti pris durable doit être souligné. On ne s’étonne pas de trouver la cuisine fusion, c’est dans l’esprit et c’est au niveau du reste, élevé.

JOUR 8

Taroudant

L’imposant mur d’enceinte rythmé de tours parle de l’histoire mouvementée de la ville. Foyer de résistance à l’envahisseur ou centre prospère du grand commerce caravanier, elle a toujours été partie prenante dans les évènements. Orientale, elle l’est de façon emblématique ; Jacques Becker y a tourné Ali Baba et les quarante voleurs (1954) : il fallait une crédibilité solide pour transformer Fernandel en bûcheron arabe… De nos jours, l’agriculture locale se fonde sur les vergers d’agrumes, les oliveraies et les plantations d’arganiers. Les souks - des artisans et berbère - ont toujours une activité soutenue, on y trouve tout ce que fabriquent les artisans du pays (et aussi un peu de ce qu’usinent les ouvriers de l’Empire du milieu). 35 km au sud-est de Taroudant, la belle palmeraie de Tioute mérite une visite, d’autant que la route est bonne et plaisante. Kasbah, système d’irrigation, champs de céréales et palmiers : une oasis, comment ça marche ? Réponse ici.

JOUR 9

Taroudant - Vol retour

A ne pas manquer - Au nord de Taroudant, le palais musée du peintre chilien Claudio Bravo - 1936-2011 - invite à entrer dans l’intimité de cet hyperréaliste de la Renaissance. Par les tableaux, qu’il peignit jusqu’à sa mort, et par les très nombreux objets d’art réunis par l’artiste. Le coloriste avait trouvé au Maroc un environnement, allons, idéal.
Route pour l’aéroport d’Agadir et rendu de la voiture. Vol retour.

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 2000€ à 2600€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 2200€/personne.
  • Le vol aller et retour pour Agadir sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • L'absorption des émissions de CO2 de votre voyage, par le biais de notre fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero
  • L’accès au salon Air France à Roissy, pour les départs de Paris
  • La location pour 8 jours d’un véhicule de catégorie A/C
  • Les 2 nuits à Massa, en chambre double, demi-pension
  • La nuit à Guelmim, en chambre double, demi-pension
  • La nuit à Tafnidilt, en chambre individuelle, demi-pension
  • La nuit à Mirleft, en chambre individuelle, demi-pension
  • La nuit à Tafraout, en chambre individuelle, demi-pension
  • Les 2 nuits à Taroudant, en chambre individuelle, demi-pension
  • Massa : promenade ornithologique, avec un guide naturaliste francophone
  • Notre service de conciergerie sur place
  • Le wifi gratuit pendant votre voyage : un mini-routeur international remis à l’arrivée, permettant de connecter plusieurs terminaux simultanément
  • Un service de navigation GPS accessible depuis l’application Voyageurs du Monde, chargé avec votre parcours, les coordonnées de vos hôtels et bonnes adresses
  • Réf: 1617714
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
    Contactez un spécialiste du Maroc