Le Maroc est un paradis hôtelier. A preuve :

Mythiques

Est-ce la Mamounia qui a fait le Maroc ? Sur le plan touristique pour sûr. La Mamounia et ses incomparables jardins où Churchill peignait sans quitter son cigare est une destination en elle-même. But du voyage : la superbe piscine et son immense palmier. Est-ce le Palais Jamaï qui a fait Fès ? Peut-être bien. Autrefois palais du grand Vizir c’est aujourd’hui une étape légendaire dans la ville la plus aristocratique du royaume.  

Intimes

Les riads sont au Maroc ce que la chambre d’hôtes est à la France. Blottis au cœur des médinas, souvent luxueux, ils offrent une immersion totale dans la vie locale. On y vit au rythme de la ville alentour. A peine sorti de ce cocon délicieux on se retrouve dans les rues, sur les places, au milieu de la foule marocaine bon enfant. A peine rentré c’est une oasis de sérénité qui vous y attend, bassin d’eau parfumé de fleurs d’oranger, thé à la menthe et babouches douillettes au programme.

Amicale

La Villa Nomade ou la quintessence du riad. Après avoir arpenté les rues animées de la médina Il suffit de passer la magnifique porte pour entrer dans un monde de sérénité absolue, seulement troublé par le ruissellement de la fontaine andalouse au coeur du patio. A la villa Nomade non content de profiter de superbes chambres, du décor parfait et d’une vraie piscine, vous serez entouré de multiples attentions par un personnel adorable, attaché à sa maison. Des Marocains et Marocaines qui vous accueillent en ami pour de bon.   

Nomade

Vous en rêviez ? Voyageurs l’a fait. Un camp dans le désert où passer quelques nuits sous les étoiles avec pour décor l’immense djebel Saghro sur lequel le vent siffle sa douce mélopée. La journée est studieuse : promenade à dos de dromadaire, cours de cuisine histoire d’apprendre à cuire le pain dont l’odeur embaume le camp au matin; ou bien elle est contemplative. Après tout on a le droit de ne rien faire si ce n’est d’admirer un panorama géologique aussi splendide. Le confort est loin d’être spartiate. Quant aux repas pris sous la tente (le mess) ils sont berbères. Il n’y a pas meilleure cuisine. D’ailleurs tout le monde là-bas vous le dira. 

Contactez un spécialiste du Maroc