L'histoire du Laos commence par les énigmatiques vestiges de la Plaine des Jarres, de fonction et datation encore mystérieuses, sur une période allant de 5000 av .J.-C. à 800 ap .J.-C. La plaine des jarres s'étend sur une superficie d'environ 1 000 km2, à une altitude moyenne de 1 200 mètres.  Environ 60 sites différents sont disséminés sur la zone, les principaux comptant jusqu'à 250 unités. Les jarres mesurent de 1 à 3 mètres de hauteur, jusqu’ à  8 mètres de circonférence, et pèsent de 500 à 6000 kilos pour les plus grandes, qui peuvent contenir 10 hommes debout. Ce secteur a été parmi les régions les plus bombardées par l'aviation américaine durant la guerre du Viêt Nam : plus 500 000 raids selon Fred Branfman, soit 1 attaque toutes les 8 minutes pendant 9 ans. A l'heure actuelle, seules 3 zones, les sites 1, 2, et 3, sont déminées. Le site Thong Hai Hin regroupe 250 jarres pesant de 600 kilos à 6 tonnes. Vers le XIIe siècle arrivent des populations Tai arrivant du sud de la Chine. En 1353 est fondé le Lan Xang pays du million d'éléphants. Après Luang Prabang, captale du 14ème siècle à 1946, c'est Vientiane qui devient capitale effective  dès 1563. En 1550, le royaume de Chiang Mai est annexé, c'est l'apogée du Lan Xang. Les XVIIe et XVIIIe siècles sont  agités, le pays se morcelle en 3 royaumes qui passent sous domination birmane, puis chinoise. En 1798, le Siam domine les 3 royaumes, et ce  jusqu'au XIXe siècle. En 1893, protectorat de la France sur la partie orientale, intégré à l'Union indochinoise française en 1899. La partie occidentale où habite 80% de la population lao, est toujours occupée par le Siam. Pendant la 2de Guerre mondiale, les japonais favorisèrent l'indépendance qui fut proclamée le 8/04/1945. Mais, après la défaite japonaise, les Français reviennent, et donnent aux Laotiens leur autonomie dans l'Union Française vers 1946. Une partie des indépendantistes, satisfaits de l'autonomie accrue que la France accorde au pays en 1949, abandonnent la lutte, mais le prince Souphanouvong, lié au Vi?t Minh, refuse de renoncer. Souvanna Phouma, demi-frère de Souphanouvong, devient, lui, 1er ministre en 1951. En 1953, le pays est en état de guerre civile, et le Pathet Lao parvient à se faire reconnaître à la table des négociations lors des accords de Genève. Au mois de 07/1962, un gouvernement d'union nationale est mis en place, mais sur  un pays partagé : au sud, les forces anticommunistes et neutralistes, au nord, le Pathet Lao. En 1962, le président Kennedy conclut un accord avec le Nord Viêt Nam, stipulant le retrait de l'armée américaine du pays. Les États-Unis intensifient leurs activités clandestines au Laos. Un cessez-le-feu intervient le 22/02/1973 et, en 1975, le mouvement communiste du Pathet Lao renverse le roi et prend le pouvoir. Le roi abdique le 2/12/1975. La République Démocratique Populaire du Laos (RDPL) est créée avec 1 parti unique, provoquant l'exil d'environ 300 000 personnes, soit 10 % de la population.

Luang Prabang, à 210 kilomètres en amont de Vientiane, compte environ 70 000 habitants, et est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1995. Le sublime temple Vat Xieng Thong a été fondé en 1560. Lors du pillage de la ville par les Pavillons Noirs en 1887, 2 ans après la dissolution officielle du groupe à l’issue de la guerre franco-chinoise (1881-1885), le Vat Xieng Thong fut l'un des seuls temples épargnés, car leur chef y avait été bonze dans sa jeunesse.

Au Laos, Le Mékong suit d’abord la frontière avec la Birmanie sur 200 km, puis avec la Thaïlande avant d’entamer une section coulant uniquement au Laos qui est caractérisée par des gorges, des rapides et une profondeur d’à peine 50 cm pendant la saison sèche. Il s’élargit au sud de Luang Prabang, où il peut à l’inverse inonder la région jusqu’à 100 mètres de profondeur sur un rayon de 4 km. Le célèbre poisson-chat géant du Mékong qui détient le record du plus grand poisson-chat jamais pêché en eau douce: 3m pour 300kg, était traditionnellement pêché dans cette région 1 fois par an, suivant des rites établis par la famille royale.

Le fleuve redevient frontalier avec la Thaïlande près de Vientiane, puis repasse seulement au Laos, où il forme la région des « 4000 îles » près de la frontière avec le Cambodge. 

Idées voyages au Laos

Puisez l’inspiration dans nos suggestions avant de créer le voyage qui vous ressemble
Contactez un spécialiste du Laos