L’Amérique. « Sujet inépuisable et fascinant. » dixit l’écrivain New-Yorkais Paul Auster.

Sentiment largement partagé chez Voyageurs du Monde, depuis plus de 30 ans ! Les Etats-Unis sont une de nos destinations historiques mais aussi celle vers laquelle nous envoyons chaque année le plus de voyageurs. Une position de pionnier qui présente maints avantages pour s’assurer une place dans le grand rêve américain, même en périodes d’affluence. Autre clef à la cartouchière : une équipe d’une petite quarantaine de conseillers ayant chacun une connaissance du terrain inépuisable et un réseau aussi dense qu’un bayou de Louisiane.

A l’Ouest, au Sud, à l’Est : Liore, Patty, Caroline, Elodie, Olivier et les autres, connaissent chaque région comme leurs poches revolver, là où ils gardent leurs adresses secrètes. Ainsi épaulé, le voyageur tracera sa propre route (GPS inclus). Choisir le bon café de Brooklyn où manger son cupcake, accompagner un spécialiste des grizzlys en Alaska, trouver cette plage perdue de Maui : de l’incontournable à l’inattendu, de L.A. au fin fond de l’Oregon, ils répondent à toutes vos questions.

 

A LA CONQUETE DE L’OUEST

Dévaler Hollywood Boulevard, suivre l’US1 au rythme des missions espagnoles, miser à Vegas, jouer aux cow-boys et aux indiens à John Ford’s Point ou s’échapper plus au Nord vers les grandes plaines du Wyoming et les collines sauvages du Montana, sur la piste du loup : à chacun sa conquête de l’Ouest ! Par CHRYSTELLE THOMAS, CONSEILLER USA.

 

Quelle est votre vision de Los Angeles ?

 L.A., c’est le rêve américain, celui où tout est possible : Malibu, Santa Monica, Hollywood et l’occasion unique de côtoyer les stars dans leur milieu naturel. On les croise au café à Studio City, à l’heure du déjeuner à Beverly Hills, en faisant son jogging sur les collines ou son shopping sur Montana Avenue…et bien sûr, la nuit dans les clubs de Sunset Strip. 

Son intérêt se limite-t-il aux paillettes et à la plage ?

 Non, bien sûr ! Cela a souvent été reproché à L.A. mais on redécouvre aujourd’hui une ville culturelle, d’une grande vitalité artistique, architecturale et de design. Une énergie symbolisée par des musées comme le Getty Center et par la renaissance de down town, où poussent désormais les hôtels et les cafés au style année 50 revisité. L’art est à chaque coin de rue, voire dans les stations services, comme celle de l’Helios House, aux étonnants panneaux d’acier recyclés.

La voiture, autre symbole du rêve américain, joue-t-elle un grand rôle ?

 Effectivement, elle reste la meilleure façon de découvrir les paysages mythiques de l’Ouest, en voyageant à son rythme, en toute liberté. Notez que désormais, pour toute location de voiture aux USA, Voyageurs offre un GPS ! Un atout unique pour descendre le long de la côte jusqu’à San Diego et jouer les surfers, remonter au nord vers San Francisco par la  spectaculaire Route 1, ou se lancer dans l’autre grande aventure de l’Ouest : les parcs et leurs paysages XXL !
 

A quel rythme voyage-t-on ?

 Les étapes durent entre 2 et 5 heures. Si vous voyagez avec des enfants de moins de sept ans, il faudra s’adapter à leur rythme : des étapes plus courtes, des haltes plus longues et parfois un vol intérieur. Notre expérience de la destination et la flexibilité qu’offre le sur-mesure, permettent de construire un itinéraire qui respecte le profil de chaque voyageur.
 

Comment sortir des classiques : Arizona, Utah, Nevada, Colorado ?

 S’il s’agit d’un premier voyage, impossible d’ignorer les spectaculaires parcs de Grand Canyon, Arches, Monument Valley, tout comme une halte pour tenter sa chance à Las Vegas ! Cependant, nous personnaliserons ces étapes grâce à notre sélection d’adresses, l’organisation de rencontres originales et la réactivité de notre service conciergerie. Ensuite, pour s’éloigner des sentiers battus, on s’adressera à nos spécialistes des états méconnus. Ceux du Nord-Ouest notamment: Montana, Idaho, Dakota du Sud, Wyoming. C’est l’Amérique profonde, celle des vrais cow-boys, où le rodéo n’est pas un spectacle touristique mais une véritable messe ! Pour s’imprégner de ce mode de vie rien ne vaut un séjour dans un ranch perdu dans les plaines du Wyoming. Sur ces territoires, la culture amérindienne et également très forte. Enfin, la nature est sauvage à l’extrême, habitée de bisons, wapitis, grizzlys et loups, notamment dans le parc du Yellowstone, qui se visite aussi en plein hiver, tranquillité assurée !


Vos récents coups de cœur ?

 Le quartier vintage de Haight Ashbury à San Francisco, et celui de Silver lake à L.A. pour la diversité de son architecture. Et puis Seattle et Portland, deux villes très agréables à vivre, ouvertes sur le Pacifique (observation des baleines, sorties en kayak) et très écologiques. De nombreux espaces verts (randonnée, vélo, équitation) des marchés (Pike Place Market à Seattle) et une excellente nourriture bio. La région est un condensé d’Etats-Unis et d’originalités. Au départ de Portland, il existe même une route des vins, bordée de fromageries ! En été, la température flirte avec les 25°C, très agréable !

Les bonnes raisons d’aimer l’Ouest

 Parcourir L.A. au volant d’une vieille Cadillac ; voir défiler les décors de westerns ; descendre la Colorado River en raft ; visiter Bryce Canyon à cheval, le Yellowstone en hiver, à motoneige. Rouler en buggy dans les dunes de l’Oregon ; skier dans les Rocheuses à Breckenridge, une station tranquille du Colorado, ou plus chic à Aspen ou Vail. Dormir dans les arbres à Big Sur en Californie. Séjourner dans un ranch et apprendre les rudiments de la vie de cow-boy. Suivre la Route 1, au fil des anciennes missions entre L.A. et San Francisco ou la Route 66 en Harley, un grand moment d’Amérique !


JE CHOISIS L’OUEST POUR

Des paysages grandioses, des villes mythiques, des rencontres avec les cow-boys, les indiens et les stars d’Hollywood, voici quelques raisons de conquérir l’Ouest. Coté villes : San Francisco la douce , Los Angeles la glamorous , Las Vegas la flambeuse, Portland l’écolo chic, Seattle la grunge.Coté nature : chefs-d'œuvre minéraux, déserts, forêts vieilles comme le monde, cactus et séquoias géants, une incroyable nature à découvrir dans les parcs. Approche sportive, contemplative, anthropologique, c’est selon.Grands classiques : la Californie, L’US1 de San Francisco à L.A.Insolites : Portland, Seattle : deux villes avant-gardistes, bordées de Pacifique.

L’OUEST PRATIQUE DE CHRYSTELLE THOMAS

 When ? De mai à octobre de préférence. En hiver, pourquoi pas.How long ? 2 semaines, minimum ! Idéalement 3 pour le grand ouest.How much ? L’été à partir de 2 600€/adulte et 1 300 € /enfantWith ? Les enfants (idéalement à partir de 7 ans), entre copains (dès 21 ans pour la location auto)Tips & tricksDans les grandes villes, si vous êtes plusieurs à bord d’un véhicule, vous pouvez utiliser les voies rapides (pull lane) réservées au covoiturage.

 

LE SUD DES ETATS UNIS

PELICANS ET SABLES BLANCS OU MAGNOLIAS ET BAYOUS ?

D’un côté les éclats de l’état Sunshine et Miami qui rayonne d’art contemporain.  De l’autre, un voyage musical dans les pas d’Elvis et au son d’un riff d’electro blues : le Deep south, de Nashville à la Nouvelle-Orléans, sulfureuse Cité Croissant. Optez pour un Sud en sensations.FLORIANE TRINEL ET CAROLINE NARET, CONSEILLERS USA


Caroline, tu es conseillère Deep South… c'est-à-dire ? L’expression Deep South désigne les grands états du Sud que sont l’Alabama, le Mississippi, la Georgie, la Louisiane et le Tennessee. C’est une Amérique profonde (deep) et méconnue, à explorer au départ d’Atlanta!


Quels sont ses points forts ?

 D’abord ses dimensions historiques et politiques. Ces états du Sud ont été le principal théâtre de l’esclavage et de la Guerre de Sécession qui y mit fin en 1865. C’est également ici qu’un siècle plus tard, l’Amérique noire emmenée par Martin Luther King a fait valoir ses droits civiques. Musées et mémoriaux sont donc nombreux. Deuxième temps fort : la musique. Sur les pas d’Elvis, Johnny Cash, Aretha Franklin, Otis Redding… Vous proposez justement des voyages autour de ce thème…Effectivement, à Memphis, nous proposons de visiter les anciens studios STAX, emblématique maison de disques de la Soul. Et puis, en fonction de vos goûts musicaux, notre service conciergerie local vous dénichera le petit festival à ne pas manquer, la salle de concert des initiés, il vous ouvrira les portes de répétitions, et vous permettra éventuellement d’y participer. 


Plus au sud, la Louisiane…

Le « Bayou State » est un monde à part. D’abord il faut flâner, dans les plantations, sous les allées de chênes et de pacaniers centenaires. Apprécier le temps d’une nuit et malgré leur histoire, le faste de ces maisons de maîtres. Ensuite, tracer au sud et se perdre en barque sur les méandres du Mississippi, glisser dans la «brume électrique ». Enfin, direction la Nouvelle-Orléans et ses nuits fiévreuses. Le quartier français, souvenir tenace de l’histoire de nos cousins cajuns, s’anime. On suit la foule tapageuse qui s’engouffre dans Bourbon’street. Une fois rassasié du spectacle de la rue, on pénètre dans un club de jazz du Vieux Carré pour écouter des musiciens aux rides profondes faire couler cette musique libre, née ici, au début du siècle dernier. 

Autre Sud, autre ambiance : La Floride.

Floriane,quels sont ses incontournables ?Miami, pour la plage bien sûr mais aussi pour l’héritage architectural des années 50, ainsi que pour sa culture hispanique. Key West pour son ambiance caribéenne : maisonnettes de bois, parfums de bougainvilliers, couchers de soleil et bien sûr l’ombre d’Hemingway. Enfin, avec des enfants, Orlando et ses parcs d’attractions.
C’est un voyage idéal en famille ?Oui bien sûr, la Floride séduira les familles pour son climat, la multitude d’activités qu’elle propose, ses plages évidemment, et aussi parce que les distances entre chaque pôle d’intérêt sont courtes, donc très supportables pour les plus petits !

Miami : direction la plage bien sûr ?

 Of course ! Miami beach fait partie de l’incontournable cliché floridien, agréable toute l’année, mais la ville a d’autres attraits. Elle est truffée de trésors architecturaux rappelant la période Art Deco. L’art contemporain est également très bien représenté, spécialement lors de l’Art Basel en novembre ou décembre. Enfin, certains quartiers renaissent : Wyndwood, d’anciens entrepôts transformés en galeries et bars, ou encore Little Havana, véritable îlot de culture cubaine !

Et les Everglades ?

 Le parc des Everglades fait partie des trésors naturels de la Floride. Il faut s’aventurer sur la Tamiami Trail, laisser traverser les alligators et leur rendre visite en airboat. Puis, poursuivre vers les Ten Thousand Islands, dans le golfe du Mexique, certainement les plus belles plages de tous les Etats-Unis, Bahamas compris !
Pour d’autres envies d’îles, cap sur les Keys ?Effectivement, une belle option, plus pour les activités balnéaires que pour la plage d’ailleurs. L’ambiance « floribéenne » qui baigne ces îles longilignes se retrouve dans la cuisine et dans l’architecture, particulièrement à Key West, une petite ville très agréable, à vivre à vélo et bien sûr en bateau dans le sillage d’Hemingway.

Les bonnes raisons d’aimer le Sud

 Le Deep South : profiter de l’accueil chaleureux réservé aux rares visiteurs ; apprendre à danser la country ; visiter les studios Stax, qui ont produits notamment Otis Redding. À la Nouvelle-Orléans : bruncher au bord du Mississippi ; s’offrir un tour complet de la ville en tramway pour une vision périphérique et locale !La Floride : expérimenter une simulation de décollage et déjeuner avec un astronaute au Kennedy Space Center ; cligner des yeux dans la ville artificielle de Celebration, inspirée du film The Truman Show ; respirer dans la région d'Ocala et nager avec les lamantins de la Crystal River ; assister à une course Nascar à Daytona ; boire un mojito et fumer un havane sur un balcon de Key West.

JE CHOISIS LE SUD POUR...

Deux ambiances très marquées : familiale et balnéaire en Floride, musicale et francophile dans le Deep South. Souvent oublié, le Sud montre bien l’immense diversité du continent.Coté villes : Miami la clinquante, Key West la caribéenne, Memphis et la Nouvelle-Orléans les mélomanes.Coté nature : alligators des Everglades, dauphins des Keys, raies manta des Bahamas…Grand classique : La Nouvelle-Orléans, berceau du jazz.Insolites : une escapade sur les plages paradisiaques des Ten Thousand Islands, dans le golfe du Mexique.

LE SUD PRATIQUE DE FLORIANE TRINEL

 
When ? Au printemps, dans le Deep South c’est la période des festivals, en Floride il y a moins de monde dans les parcs.How long ? Idéal autour de 12 jours pour chaque région.How much ? Le Deep South à partir de 1 500 €/personne, la Floride à partir de 1 600 €/ personne.With ? Le Deep South, à deux, entre amis. La Floride, en famille.Tips & tricks Dormir dans un parc vous donne un accès privilégié à ses attractions. Demandez-nous une visite VIP, dans les coulisses du parc.

 

L’EST  DES ETATS UNIS : GRATTE-CIEL ET CULTURE CONTEMPORAINE

Bien sûr il faut d’abord croquer Big Apple. Découvrir ses derniers quartiers tendance, palper cette énergie particulière. Mais la côte Est des Etats-Unis se découvre aussi à travers d’autres villes qui respirent la culture, et aussi une région balnéaire chic. Quelques clefs pour une version originale de l’Est.CAROLINE WELSBY, CONSEILLER USA

Comment définir New York ?

 C’est un monde à part. Ephémère, car en perpétuel renouvellement, que l’on parle de culture, de mode, de design, d’architecture. Les nouveaux quartiers, les hôtels, les bonnes adresses émergent à chaque instant. Tous les styles cohabitent : « geek », « hipster », « urban-bohemian », artistes, écrivains de Brooklyn, traders de Wall Street.Les New-Yorkais affichent leur différences et pour autant, ils se regardent, se parlent. D’un autre coté, la ville entretient les immuables clichés qui nourrissent notre imaginaire : la statue de la Liberté, l’Empire State Building, les hordes de taxis jaunes. L’énergie qui se dégage de cette ville est unique ! 

Une ville qui ne dort jamais ?

 C’est vrai, il faut être insomniaque à New York ! L’ébullition est permanente et vous pousse à profiter des nouvelles galeries, de la dernière comédie musicale, du nouveau lieu à la mode pour prendre un verre au milieu de la nuit. Ensuite, pour se reposer, la ville ne manque pas de quartiers tranquilles et d’espaces verts: une balade en chaloupe dans Central Park, une promenade sur la « coulée verte » de High Line Park à Chelsea, à vélo sur le pont de Brooklyn : New York, c’est aussi ça !


Quels quartiers recommandez-vous à Manhattan ?

 Des incontournables comme Soho pour le shopping ou Greenwich et son ambiance « village », mais également des quartiers totalement transformés en quelques années tels le Lower East Side et le Meatpacking District. Hier peu fréquentables, ils collectionnent aujourd’hui des adresses typiques, où se retrouvent les New-Yorkais.


Et Brooklyn ?

 C’est en ce moment « the place to be » ! Autrefois snobé par Manhattan, le quartier voit ses grands entrepôts devenir des lofts qui s’arrachent à prix d’or, des galeries cotées, des boutiques vintage prisées, des librairies originales. Les habitants défendent fermement leur identité locale, beaucoup prônent le « do it yourself » produisant sur place leurs légumes, chocolats, viandes, whisky, ustensiles. Pour les voyageurs qui connaissent New York, c’est une nouvelle façon de vivre la ville ! 


Pour une escapade romantique...

 Les bords de l’Hudson River, à deux heures de Manhattan : le charme de ses antiquaires et de ses fermes bios, ou les Hamptons, au nord-est de Long Island.  Direction l’hôtel Montauk Yacht club pour une ambiance chic en bord de marina. Ces villages coincés entre l’Atlantique et la Peconic Bay sont un peu le Deauville des New-Yorkais. Avoir son propre véhicule permet de choisir une plage isolée pour un pique-nique en amoureux. Un beau contraste avec un début de séjour urbain.

Quelles sont les autres villes à visiter sur la côte Est ?

Washington, Philadelphie, Boston : chacune a ses charmes. Nous proposons d’ailleurs, au départ de New York, un périple en train reliant ces trois villes. A Philadelphie l’art est partout, des fresques de la rue aux grands impressionnistes de la fondation Barnes. J’ai un faible pour Boston, une ville à taille humaine qui a du caractère, la proximité de Cambridge avec l’université d’Harvard, marque forcément l’atmosphère des lieux. 


Parlez-nous de cette région, la Nouvelle-Angleterre...

La région respire le charme anglais : très fleurie, avec des jardins tirés au cordeau, des maisons victoriennes, beaucoup de forêts, des petites montagnes, des lacs, et une magnifique côte déchiquetée. L’ambiance y est feutrée, le homard délicieux. Un petit air de côte bretonne ou normande. Cape Cod, Martha’s Vineyard, Nantucket Island, ces belles maisons posées sur les dunes : nous sommes sur les terres des Kennedy, tout un symbole !


Les bonnes raisons d’aimer l’Est

À New York, pique-niquer dans Central Park, traverser le Brooklyn Bridge en famille, à vélo ; visiter Ellis Island, apprécier les collections du MOMA et le calme de son jardin. Survoler la ville en hélico, magique ! À l’Est toujours : visiter avec ses ados Harvard ou Yale pour le prestige et l’architecture. Faire une escapade en pays amish ; (re)découvrir la fondation Barnes à Philadelphie ; s’amuser à Provincetown, une ville très animée par sa communauté gay ! Voir Sturbridge, un village historique du XIXe, entièrement reconstitué, et dans la forêt de Stockbridge , visiter le musée de Norman Rockwell guidé par l’une de ses muses !


JE CHOISIS L’EST POUR

New York, of course !! Mais aussi d’autres grandes villes, prestigieuses, artistiques, administratives et le charme marin de la Nouvelle-Angleterre à découvrir en famille.Ses villes : New York l’inimitable, Boston la studieuse, Philadelphie l’artiste et Washington l’officielle.Sa nature : Les Hamptons, le charme tranquille à deux heures de Manhattan. Plus au nord : Cape Cod, Martha’s Vineyard.Grand classique : Manhattan avec Soho, l’Empire State Building, le MOMA. Insolites : Un séjour à Brooklyn, le quartier tendance de New York.


L’EST EN PRATIQUE DE CAROLINE WELSBY


When ? Toute l’année avec un coup de cœur pour l’été ou septembre-octobre pour la douceur de l’été indien !How long ?6 à 16 jours.How much ?A partir de 1 200 €/personne.With ?New York en amoureux, la Nouvelle-Angleterre en famille.Tips & tricksRéservez votre City pass pour 6 grandes attractions new-yorkaises.

Contactez un spécialiste des Etats-Unis