1

Opter pour le safari ethique

Qui a pu oublier Xi, membre de la tribu isolée des Bochimans dans le désert du Kalahari, cherchant à tout pris à ramener la paix parmi les siens ? Ce film tendre, tourné au Botswana dans l’idiome khoisan caractérisé par d’hilarants "clics", incarne à merveille ce pays surnommé le « miracle africain ». L’ancien « Bechuanaland », protectorat britannique quelque peu délaissé a su conquérir pacifiquement son indépendance il y a cinquante ans et bénéficie depuis d'un régime démocratique. Il compte parmi les pays les plus prospères et les plus sereins d’Afrique. Au Botswana, 40 % des terres sont laissées à la vie sauvage. Les parcs nationaux et les réserves naturelles sont farouchement préservés, les entreprises de safari sont très soucieuses de l’environnement et du développement économique des communautés locales. Et quel plaisir d’échanger avec les rangers, amoureux de leur pays et aussi délicieux que Xi !
2

Faire le plein d’éléphant a chobe

Le troisième parc du Botswana par sa taille, après la Réserve du Kalahari Central et le Gemsbok National Park et le voyage à offrir à ses enfants : c’est le sanctuaire des éléphants. Plus de 40 000 immenses pachydermes africains, à régner en maîtres sur ces terres aux paysages très variés. Le long des berges de la rivière Chobe, impossible de ne pas tomber sur un troupeau en train de se baigner en train de s’asperger à grands renforts d’éclaboussures ! Et les éléphanteaux, vous les voyez ? Ça grouille de tous les côtés. Cerise sur le gâteau : embarquer sur le Pride of Zambezi, adorable et chic petit vapeur blanc se faufilant dans tous les bras du fleuve pour vous apporter sur un plateau, non seulement les scones et la confiture à l’heure du thé mais aussi des troupeaux entiers d’impalas, koudous, buffles ou antilopes . Un souvenir unique.
3

Raser les eaux en mokoro

Tout d’abord, vous n’entendez rien d’autre que le glissement doux des pagaies et la caresse de l'eau contre la coque. Et tandis que vos sens s’aiguisent, vous commencez à deviner l'appel du martin-pêcheur en équilibre sur son roseau. La lumière du soleil se glisse à travers les herbes pour vous réchauffer le dos lorsque, sans prévenir, un redoutable et redouté hippopotame sort la tête de l’eau ! Un mokoro, c’est cette longue barque très basse que manient avec expérience et dextérité les pêcheurs de l’Okavango. Ce gigantesque et spectaculaire delta qui voit se jeter un fleuve dans le désert est l’un des rares endroits au monde où le safari peut se pratiquer sur l’eau, au niveau des animaux et non plus en les surplombant depuis un 4X4. Le spectacle est permanent. Eléphants à la baignade, crocodiles, milliers d’oiseaux… Avec le safari à pied, c’est l’une des solutions les plus proches de la nature. Le nec plus ultra de l’émotion.
4

Goûter le raffinement des lodges

Le Botswana est réputé pour les prestations exceptionnelles de ses lodges et la gentillesse de son accueil. Du campement très british à la décoration coloniale ou un majordome en gants blancs vous offre le five o’clock tea, à la magie des nuits à la belle étoile, chaque étape est une émotion différente. Ici, les terrasses dominent la rivière et le rituel de l’apéritif au crépuscule coïncide avec l’instant où les animaux viennent se désaltérer. Là, un joli camp de toile sur pilotis est tellement immergé dans la savane, que les éléphants s’invitent au pied de l’escalier et que les hyènes viennent feuler derrière la toile…Parfois les chambres sont luxueusement aménagées, avec salle de bains, piscine, lit à baldaquin et climatisation, d’autres étapes sont plus proches de la vie sauvage, mais partout, on la tradition veur que l’on retrouve le soir au bar ses compagnons d’aventure pour raconter sa journée et ses rencontres avec les big five !
5

Entendre siffler le train

Le célèbre Rovos Rail est l’équivalent de l’Orient Express en Afrique du Sud. Créée en 1989 par la famille Rovos, cette compagnie éponyme embarque les voyageurs à bord de son élégant « Pride of Africa », Il met 14 jours pour rallier Cape Town à Dar es Salaam, capitale de la Tanzanie au bord de l’Océan Indien, en traversant le Botswana, le Zimbabwe et la Zambie. Ses 36 superbes suites de style victorien, velours, moquettes et cuirs capitonnés, dont certaines avec vrai lit double et baignoire forment un hôtel de luxe sur roues. Il entre au Botswana un peu au nord de Mahikeng, croise le tropique du Capricorne et vous emmène à Plumtree, au Zimbabwe pour aller découvrir une autre merveille de l’Afrique australe : l’époustouflant fleuve Zambèze et le grondement mythique de ses chutes Victoria. Quelle balade !
Contactez un spécialiste du Botswana