Vaccins obligatoires

Pas de vaccin obligatoire, sauf contre la fièvre jaune pour les voyageurs en provenance de pays d'Afrique subsaharienne et d'Amérique latine où la maladie est présente.

Vaccins conseillés

Les conditions d'hygiène souvent déficientes nécessitent que l’on soit efficacement protégé contre la tuberculose, la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, les hépatites A et B, la coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage). Pour les séjours longs ou aventure, la typhoïde, la rage, l'encéphalite à tiques en zones rurales.

Autres risques

PENDANT LA PERIODE DE CIRCULATION DU COVID19, NOUS INVITONS LES VOYAGEURS A CONSULTER NOS « NEWS » SANTE, OU NOUS ACTUALISONS LES RECOMMANDATIONS SANITAIRES.

Le risque alimentaire est important. Les conditions de transport précaires des denrées périssables et les ruptures de la chaîne du froid expliquent la fréquence des toxi-infections alimentaires, depuis les banales turistas, jusqu'aux problèmes plus graves que sont les salmonelloses, les hépatites A et le choléra (qui sévit fréquemment sous forme d'épidémies régionales). Les précautions à prendre pour la prévention de ce risque, décrites dans nos recommandations générales, devront être en permanence présentes à l'esprit : lavage des mains, aliments cuits et consommés chauds, boissons capsulées ou thé sortant brûlant des samovars. Risques environnementaux et comportementaux : le voyageur n'oubliera pas la fréquence (et la gravité) des maladies sexuellement transmissibles, des accidents de la circulation ou l'insécurité dans les villes.

Infos pratiques

Les infrastructures sanitaires, surtout privées, (et leurs coûts) sont en constante évolution. En cas de problème grave, il faudra prendre conseil auprès de sa compagnie d'assistance et des services de l'ambassade de France à Bakou.

Utile

Contactez un spécialiste de l'Azerbaïdjan