Vous aimerez
  • Découvrir des capitales surprenantes et une nature à grand spectacle
  • La diversité de tons et d’atmosphères héritée d’une Histoire longue et mouvementée
  • Des guides et des chauffeurs privés pour vous accompagner
  • Votre étape au Caucase : inédite au pied du Mont Kazbek
  • Manger le plov en Azerbaïdjan et le khatchapouri en Géorgie

Contactez un spécialiste Azerbaïdjan 01 83 64 79 26

Pourquoi pas le Caucase ?

Ce n’est pas tout à fait le blanc de la carte. Il n’y en a plus guère. Mais le Caucase est à coup de sûr une zone assez floue de nos représentations : c’est « par là-bas » et c’est composé de heu… Entre le Grand et le Petit Caucase, c’est composé de l’Azerbaïdjan à l’est, qui donne sur la mer Caspienne, et de la Géorgie à l’ouest, qui a une façade sur la mer Noire. Deux pays que réunit un même espace et que différencient des histoires haletantes. Le Caucase est un échangeur polyvalent entre l’orient et l’occident, le septentrion et le midi. C’est aussi une alternative aux destinations rebattues d’Europe et du Proche-Orient. De puissantes montagnes, des mers, des paysages à couper le souffle…

De Bakou, la capitale de l’Azerbaïdjan,
où se conjoignent une splendide architecture musulmane médiévale et le nec plus ultra de la modernité, à la géorgienne Tbilissi, que dominent les remparts de Narikala, vous découvrirez toute la splendeur naturelle et certains des plus nets contrastes de cette région splendide. Vous réaliserez également que des équipements de très bon niveau sont en place désormais et que le service hôtelier est au standard international. Avec ici et là des notes locales qui font que l‘on n’est pas n’importe où. Des vergers azerbaïdjanais aux vignes géorgiennes, des caravansérails aux églises polychromes, l’histoire et la culture font un récit tumultueux et passionnant dont vos guides sauront vous révéler la saveur, le charme et la valeur de civilisation. Il ne faut pour cela qu’un coup d’avion et un peu de route !

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Bakou

Installation pour trois nuits dans un bel hôtel du centre historique. Décoration oriental chic et un niveau d’équipement apte à satisfaire le voyageur du XXIe siècle. Les connaisseurs prisent hautement la cuisine azerbaïdjanaise du restaurant principal. Le soir, on prend le temps d’une pipe à eau sur la terrasse, que domine la célèbre tour de la Vierge. La mer n’est pas loin dont la présence se fait sentir dans l’ombre propice à la rêverie.

JOUR 2

Bakou

Au programme - En compagnie d’un guide anglophone privé, visite des principaux monuments de la vieille ville (inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO). La tour de la Vierge était un élément caractéristique de la skyline de Bakou dès avant le XIIe siècle. Le palais des chahs du Chirvan (royaume médiéval centré à l’origine sur la ville de Chamakhi) est une splendeur du XVe siècle qui comprend la résidence des souverains, une mosquée et son minaret, des mausolées, des bains… Un petit coup de funiculaire permet d’admirer des hauteurs le panorama de la ville. L’après-midi est consacré au centre culturel Heydar Aliyev, époustouflante et sinueuse réalisation de l’architecte irako-britannique Zaha Hadid (2007).

JOUR 3

Bakou

Au programme - Visite de la réserve de Gobustan, dont les peintures rupestres et les pétroglyphes documentent plusieurs millénaires de vie préhistorique. Le site compte aussi près de la moitié des volcans de boue du monde (diverses applications thermales). En route pour la réserve, on longe l’étonnant littoral pétrolifère de la mer Caspienne. Dans l’après-midi, une sortie en mer permet d’aller visiter les sanctuaires du feu (atechgah) d’origine zoroastrienne dans la péninsule d’Apchéron. Un guide anglophone privé vous seconde.

JOUR 4

Bakou - Sheki

Départ pour la Géorgie, en voiture avec chauffeur. Sur le chemin, arrêt au mausolée de Diri Baba (1402) à Maraza et à la mosquée du Vendredi à Chamakhi. A Sheki, le palais des khans et le caravansérail datent du XVIIIe siècle. Le premier était une résidence d’été, remarquable par ses mosaïques de verre coloré et ses fresques ; le second permet de se faire une idée précise de la manière dont fonctionnaient ces relais du grand commerce caravanier. Nuit dans un hôtel moderne auquel une élégance un peu socialisme réel donne un certain charme mélancolique.

JOUR 5

Sheki - Tbilissi (Géorgie)

Passage de la frontière trois km avant Lagodekhi, municipalité de la région viticole géorgienne de Kakhétie. Changement de voiture et de guide, qui sera désormais francophone. Déjeuner au pied du Grand Caucase à Kvareli, dont un vin doux, le Kindzmarauli, fait la réputation. Comme vous avez un chauffeur… Stop à Gremi, visite de l’église des Archanges (XVIe siècle) et de la tour royale, inscrites toutes deux au patrimoine mondial de l’UNESCO. Une fois à Tbilissi, installation pour deux nuits dans un hôtel du centre, très bien situé à la jonction du quartier historique et des rues « où ça se passe ». La déco est simple, fonctionnelle, relevée de quelques touches coquettes.

JOUR 6

Tbilissi

Au programme - Visite privée de la vieille ville. On entre dans la cathédrale de l’Assomption (XIIe siècle), qui abrite une relique vénérée, la croix de sainte Nino de Géorgie. On monte à la forteresse Narikala, dont les remparts actuels datent des XVIe et XVIIe siècles, mais qui domine la Koura depuis le IVe siècle. On descend vers le quartier musulman, plein de pittoresque avec ses bains et les balcons de bois qui ornent les façades. Le musée d’art de Géorgie possède de magnifiques travaux d’orfèvrerie et de joaillerie. Le soir montée à la citadelle en téléphérique.

JOUR 7

Tbilissi - Kazbegui

Transfert par la route. Arrêt à Mtskheta, capitale de l’ancien royaume d’Ibérie, où l’on visite deux hauts-lieux du christianisme géorgien, le monastère de Djvari (VIe siècle) et la cathédrale de Svétitskhovéli (XIe siècle). A Kazbegi, installation pour deux nuits dans un établissement dont les amples volumes se sont incorporé les partis pris du design contemporain : matériaux bruts, lignes pures, technologie méticuleuse et sens du lieu. De grandes baies, une belle terrasse-pont donnent sur un spectaculaire panorama de montagnes : le Grand Caucase tient les promesses qu’il a inscrites dans l’imagination des voyageurs.

JOUR 8

Kazbegui - Tbilissi

Retour à Tbilissi via Gori, ville natale de Joseph Vissarionovitch Djougachvili, dit Staline, l’encombrant Sosso de sa maman Ekaterina Gavrilovna Gueladzé. Un musée lui est consacré, où s’entretiennent les sentiments ambivalents que les Géorgiens éprouvent à son égard. A une dizaine de km de là, l’ensemble troglodytique d’Ouplistsikhé est l’un des plus anciens établissements humains du Caucase, il connut son apogée entre le Ve siècle avant et le IVe siècle après JC. Nuit à Tbilissi.

JOUR 9

Tbilissi - vol de retour

Transfert à l’aéroport et vol de retour.

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 3700€ à 4600€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 4000€/personne.
  • Le vol pour Bakou et retour de Tbilissi sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • Les transferts en voiture avec chauffeur
  • Un guide accompagnateur anglophone en Azerbaïdjan, un guide accompagnateur francophone en Géorgie
  • Les neuf nuits en chambre double
  • Les visites prévues par le programme
  • Le visa azéri
  • Réf: 1257784
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
    Contactez un spécialiste de l'Azerbaïdjan

    Vous aimerez aussi