Vous aimerez
    • Allier les vergers de Chios aux remparts de Rhodes et plonger ici et là dans le bleu unique de la mer Egée
    • Poser vos malles dans des hôtels d’art et d’atmosphère : Kampos, vieux Rhodes et Lindos
    • Le Kampos de Chios en privé ; le musée du mastic et les petits villages du Sud : c’est déjà prévu !
    • Appli smartphone avec GPS, absorption carbone intégrale, conciergerie : les plus Voyageurs

Contactez un spécialiste Grèce 01 84 17 21 63

Deux îles d’Egée orientale

L’une appartient à une entité administrative, le district régional de Chios ; l’autre à un espace géographique, l’archipel du Dodécanèse. Chios et Rhodes ne se définissent donc pas de la même façon, mais elles vont très bien ensemble. Et le but de ce voyage est justement de vous en convaincre. La première tutoie la Turquie ; Homère en serait issu. Elle a longtemps été une plaque tournante des échanges entre l’Anatolie et la Grèce. Aujourd’hui, elle cultive ses jardins d’agrumes. Votre étape initiale vous emmène d’ailleurs dans le Kampos, où les vergers succèdent aux vergers. Ensuite, étourdi de parfums et étonné par un héritage artistique inattendu, vous passez deux jours à Volissos :
la mer, de la terrasse, de la plage et du haut d’un château fort. Après cette terre champêtre - mais pas que - vient donc Rhodes. C’est le refuge des chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem, qui en ont fait sans doute le dernier bastion gothique de Méditerranée. Avant que l’empire ottoman y mette du sien. Le solde a donné Rhodes Ville, à l’époustouflante architecture ancienne. Deux jours ne sont pas de trop, mais résiste-t-on à la mer ? Cinq journées à Lindos permettent de faire le plein d’air salé, d’eau transparente, de soleil. Et, comme on a la voiture, si l’on veut revoir le palais de l’Armurerie, pas de problème. Chios et Rhodes vont bien ensemble, parce qu’elles se complètent pour raconter l’histoire de l’Egée de l’est, cette même mer transparente et bleue dans laquelle elles baignent.

Votre voyage

Un voyage à Chios et Rhodes engage une logistique légère, mais précise. Les vols d’acheminement, bien sûr, plus un coup d’aile encore entre les deux îles. Sur place, deux voitures de location et quelques transferts. Ainsi, vous allez sans à-coups et aussi libre que possible. En ce qui concerne les hôtels : une belle maison génoise du Kampos de Chios et un pied-à-terre entre port et plage à Volissos ; une noble bâtisse médiévale à Rhodes Ville et un hôtel inspiré au-dessus de la plage de Lindos. Campagne, ville et mer, vos adresses illustrent le voyage, avant même de lui assurer un excellent confort. A votre feuille de route, nous avons inscrit, à Chios, une randonnée dans le Kampos et la découverte de la culture du mastic, en compagnie de guides francophones privés. A cela, vous pouvez facilement faire ajouter la visite du célèbre monastère Néa Moni, dans le centre de Chios ; la sortie Rhodes en ami ou une virée speed boat au large de Lindos. Il suffit de nous en parler. Si, en cours de route, un désir non prévu ou un léger contretemps survenait, vous disposez pour y répondre des coordonnées de notre service de conciergerie sur place.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Chios via Athènes - Kampos

Prise en main de la voiture de location et route pour le Kampos, au sud de Chios City. Installation pour trois nuits à la campagne. La maison en pierre de style génois date du XVIIe siècle. Les vergers d’agrumes attenant créent une odorante atmosphère nature. Dans la cour, le vieux puits avec sa roue et sa pompe est l’élément distinctif, technique et esthétique. Tout est aménagé pour de longues fins d’après-midi à l’air doux. A l’intérieur, quelques chambres confortables et élégantes. Beaux matériaux et belle matières sont à l'honneur. Une certaine sobriété porte le plaisir du regard, du toucher, de l’ouïe même. Le niveau d’équipement est juste ce qu’il faut. Le petit-déjeuner ici n’est pas une entrée dérobée dans la journée, c’est la grande porte. Le domaine fournit en bio l’essentiel des ingrédients, que le savoir faire des hôtes transforme en autant d’occasion de commettre le péché de gourmandise. Une occasion de faire aussi agréablement le plein d’énergie ne se manque pas. Il est aussi possible de goûter aux fruits au pied des arbres. Et de découvrir que c’est tout de même autre chose que ce à quoi on est habitué !

JOUR 2

Kampos

L’Unesco a deux fois Chios à son tableau de chasse. Pour le monastère byzantin Néa Moni d’abord, dans les reliefs centraux, et pour la culture du mastic ensuite. Les Mastichochoria, les villages du mastic, se situent dans le sud de l’île. A Chios City, la mosquée Osmaniye fournit un bon exemple d’architecture ottomane du XIXe. Le léger campanile de l’église Panagia Farkaina offre une très beau point de vue sur les côtes turques.
Déjà prévu au programme - Le Kampos en privé. Ici, les vergers d’agrumes alternent avec de belles maisons aux murs desquelles la pierre rouge de Thymiana met un chatoiement. En passant à pied, puisque c’est ainsi que l’on va, à la suite d’un guide francophone, on sent les odeurs de fruits le long des venelles. On s’assied à l’ombre d’un arbre, en vue de l’église Panagia Syriotissa, compacte entre son campanile et un petit pont. Le coin ne manque pas de romantisme. Et puis on repart, à la recherche d’un portail distingué, d’un panorama, d’un kilo d’oranges… Trois heures de randonnée qui révèlent un paysage culturel singulier.

JOUR 3

Kampos

Déjà prévu au programme - Le mastic de Chios, premier chewing-gum de l’histoire. La culture du mastic donne donc le ton depuis l’Antiquité dans la partie méridionale de l’île. C’est une résine que l’on collecte du pistachier lentisque (ce petit arbre à feuillage persistant est commun sur le pourtour méditerranéen) et qui entre dans de nombreuses préparations culinaires, dont certains loukoums, la crème glacée dondurma, des liqueurs digestives. Le saint chrême, huile parfumée utilisée à l’occasion de sacrements chrétiens, en contient aussi. Avec un guide francophone privé, vous visitez le secteur concerné et un petit musée consacré à cette gomme naturelle phare. Ensuite, on se rend à Mesta, village fortifié exemplaire d’un urbanisme médiéval serré. Pyrgi est un autre des Mastichochoria, ancien lui-aussi. Il se distingue par les décors de ses maisons : les xistà, sgraffites, motifs grattés en noir et blanc, surtout géométriques, qui occupent parfois toutes les surfaces disponibles. Quant à l’église des Saints Apôtres, elle est ornée de peintures byzantines remarquables.

JOUR 4

Kampos - Volissos

Route pour Volissos. Installation pour deux nuits sous le village, entre une anse et un petit port, Limia. Votre domaine se trouve sur une colline plantée de pins. Le studio et sa terrasse regardent la mer. Dedans, chambre, coin living, kitchenette, salle de bain. De quoi survivre au coucher du soleil. Fonctionnalité, simplicité et confort sont assurés. L’effort de décoration tient à l’alternance des couleurs pastel et de la pierre. Il y a sur place un café snack, dont la terrasse est un véritable observatoire. On peut y passer de longs moments à l’ombre, dans le parfum de la résine, à siroter et à regarder la lumière indéfiniment froissée par le vent à la surface de la mer. Quelques minutes de marche suffisent à rejoindre le village et les plages.

JOUR 5

Volissos

C’est à Volissos qu’Homère aurait écrit l’Iliade et l’Odyssée, dixit Hérodote. Et qu’au XVe siècle, sainte Marcella de Chios a été martyrisée par son propre père. Pas mal pour un village de même pas 250 habitants. Le bourg est installé en amphithéâtre sur le flanc d’une colline. Des façades de pierre ocre, des enduits bleus ou blancs çà et là. A 1,5 km environ en contrebas, le port Limia et des plages. L’itinéraire est donc tracé. Le décrochage entre le village en hauteur et le port est classique, il permettait de ne pas se laisser surprendre par un raid inopiné. D’ailleurs, surveiller est, de tout temps, une prudence. Le château, byzantin d’abord, génois ensuite, qui domine le village le confirme s’il en était besoin Le cuivre présent dans la pierre lui donne un air sombre.
En option - Le monastère Néa Moni en privé.

JOUR 6

Volissos - Rhodes Ville

Route pour l’aéroport et rendu de la voiture. Vol pour Rhodes. Transfert. Installation pour deux nuits dans la vieille-ville. Votre hôtel est installé dans un édifice du début du XIVe siècle. Autant dire que les pierres y pèsent leur poids de calcaire mais aussi d’histoire. On trouve ces hauts volumes qui donnent un certain mystère aux chambres. L’aménagement de celles-ci met en valeur le bâti. Lequel, par un noble dépouillement, fait écho à l’esthétique moderne. Les salles de bain notamment y gagnent une sophistication peut-être inattendue. Et le confort n’est pas que pour l’imagination, il est aussi immédiat et concret : on est bien logé. Tradition hospitalière. Le petit-déjeuner est servi sur place. Il ne s’agit pas d’avaler un café sans y penser, mais de prendre le temps qu’il faut pour profiter d’un repas - qui le mérite. La journée n’en commencera que mieux.

JOUR 7

Rhodes Ville

Moyen Age croisé et empire ottoman sont à votre porte. Il suffit de faire quelques pas dans n’importe quelle direction pour en rencontrer les monuments. L’un des plaisirs de Rhodes City consistant à perdre régulièrement son itinéraire, à s’égarer et à se retrouver. Ces deux époques seules ne permettent pas toutefois d’épuiser le patrimoine architectural de la ville. Pendant celle de l’occupation italienne, entre 1912 et 1943, restaurations et constructions allèrent bon train. On peut d’ailleurs, à y regarder de près, lire dans les édifices l’évolution de l’Italie, d’un éclectisme désinvolte au néoclassicisme monumental typique du fascisme. Et puis, les douceurs se dégotent partout en ville : manouri - fromage au petit-lait de brebis ou de chèvre - aux amandes grillées et au miel ; kleftiko, agneau cuit à l’étouffée ; souvlakia - brochettes - de toutes sortes ; etc.
En option - Rhodes like a friend.

JOUR 8

Rhodes Ville - Lindos

Transfert à l’agence de location et prise en main de la voiture. Route pour Lindos, côte est. Installation pour cinq nuits au flanc de la citadelle, sous la protection d’Athéna. Le fonds architectural de l’hôtel date du XVIIe siècle. Autour, on a respecté l’esprit vernaculaire, par souci de cohérence avec la maison et le village. Beaucoup d’étoffes, de bois travaillé, un bel artisanat d’art composent, plus que la décoration, le milieu dans lequel vous allez vivre. Des couleurs, des matières, mais agencées avec soin, équilibrées. Les chambres sont très agréables, avec de l’espace, de la lumière, un mobilier confortable, tout ce dont on peut avoir besoin. Quoi encore ? Les sols de galets. Une vue splendide sur la mer. Et le restaurant sur le toit, où l’on sert une cuisine de Grèce et même de Rhodes au diapason du reste. Rien à voir avec le tout venant des auberges. Les assiettes sont très joliment dressées, les couleurs annonçant les saveurs. Un service de massages est proposé aux hôtes.

JOURS 9 à 12

Lindos

On n’en oublie pas pour cela la plage, dont l’accès depuis l’hôtel est rapide. Jolie portion de sable et de galets mêlés, que vient lécher une mer transparente et généralement d’huile. Les nageurs sont vernis. L’aménagement du périmètre a su raison garder, il facilite les opérations sans altérer le site. Pour ceux qui n’envisagent pas leur séjour ici sur un mode exclusivement balnéaire, Lindos est un village tout blanc sur un promontoire, avec une antique acropole et au sud une ravissante baie annulaire, Agios Pavlos (on se rappellera à ce propos que c’est Paul de Tarse qui a évangélisé Rhodes). Plus au sud, les villages d’Asklipio, avec son vieux château, et Lachania méritent une visite. Sur la côte ouest, on trouve de la vigne, des vergers, des potagers, des pins d’Alep et des cyprès d’Italie, des dattiers aussi. On trouve encore la vallée ombragée des papillons. Les amateurs de lépidoptères ne manqueront pas de musarder autour des aliboufiers pour observer l’écaille chinée, Euplagia quadripunctaria. Les autres trouveront ça très joli. Pour goûter aux vins de Rhodes, on se rend au village d’Embonas. Chemin faisant, multiples occasions de bain.
En option - Lindos en speed boat privé.

JOUR 13

Lindos - Vol retour

Route pour l’aéroport et rendu de la voiture. Vol retour, via Athènes.

A la carte

Volissos - Le monastère Néa Moni en privé

Ce monastère orthodoxe fameux a été fondé au XIe siècle par Constantin IX Monomaque, sur une pente du mont Provateion. Des mosaïques splendides y célèbrent le triomphe de l’Eglise sur l’iconoclasme - lequel fut, aux VIIIe-IXe siècles, la condamnation des images religieuses. Le cosmos et l’histoire se déploient donc sur les murs autour du Christ pantocrator - glorieux. Le village abandonné d’Anavatos, créé sans doute par des ouvriers de Néa Moni, est un site spectaculaire : il s’accroche à une éminence 450 mètres au-dessus du niveau de la mer. Comme dans toutes les villes fantômes, il y règne une atmosphère étrange. Visites accompagnées par un guide francophone.
En option - Journée

Rhodes like a friend

Il n’est pas question ici de dérouler un programme de visites, aussi bien conçu soit-il. Il s’agit plutôt de faire se rencontrer vos envies et celles d’un habitant francophone de Rhodes. Antonis a une passion altruiste pour son île. Il la connaît comme espace, comme art, comme histoire. Et comme quelqu’un qui y vit. Il est prêt à vous entraîner à sa suite dans la vraie Rhodes grecque. Celle que les touristes ordinaires ne font qu’effleurer. Cela, cependant, pas sans que vous ayez exprimé vos désirs, formulé vos question, indiqué vos centres d’intérêt. Un bref échange suffit à esquisser la balade. Elle se précisera ensuite en cours de route. En souplesse et décontraction.
En option - Demi-journée

Lindos en speed boat privé

Plus rapide que la voile, le bateau à moteur procure d’autres sensations. Une façon différente de prendre la mer, moins soumise aux éléments. On part donc, avec un skipper francophone, en quête de petites criques et de beaux points de vue. Ni les unes, ni les autres ne manquent. Dans les premières, on plonge avec masque et tuba à la rencontre des paysages sous-marins et des poissons de roche ; l’acropole de Lindos est l’un des plus beaux des seconds. Une collation est prise à bord.
En option - Demi-journée

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 3 000 € à 4 000 €/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 3 500 €/personne.

  • Le transport aérien
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • La neutralité carbone intégrale par absorption des émissions de co2 de votre voyage (par le biais de notre Fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero)
  • Les transferts, privés
  • La location pour 6 jours à Chios et 6 jours à Rhodes
  • Les 3 nuits à Chios Kampos, en chambre individuelle, logement seul
  • Les 2 nuits à Chios Volissos, en chambre individuelle, logement seul
  • Les 2 nuits à Rhodes Villes, en chambre individuelle, avec petits-déjeuners
  • Les 5 nuits à Rhodes Lindos, en suite double, avec petits-déjeuners
  • Chios : le Kampos avec un guide francophone privé
  • Le mastic de Chios, avec un guide francophone privé
  • Notre service conciergerie sur place
  • Un service de navigation GPS accessible depuis l’application Voyageurs du Monde, chargé avec votre parcours, les coordonnées de vos hôtels et bonnes adresses
  • Nos recommandations et la réservation de certains restaurants
Réf : 1609904
Nos experts à votre écoute
Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
Contactez un spécialiste de la Grèce