Vous aimerez
  • Les plus beaux contrastes de l'Argentine en un grand voyage
  • Traverser le pays de Buenos Aires à la Péninsule de Valdès, de la Terre de Feu à la Patagonie andine et filer jusqu’au Noreste
  • Glaciers, vignobles, haciendas et gauchos, baleines franches et éléphants de mer : c'est prévu
  • Neutralité carbone, voitures privées, appli smartphone, concierge sur place : les + Voyageurs

Contactez un spécialiste Argentine 01 84 17 19 49

Grande boucle argentine

3700 kilomètres du nord au sud, 1400 d'est en ouest : l’Argentine est une terre de vastes espaces. Pour prendre contact avec le pays, on débute par sa capitale, Buenos Aires, langoureuse comme un air de tango et drapée de mystère jusqu’à là pampa. Elle est riche de barrios singuliers, bariolés, que l’on découvre en flânant : San Telmo au charme historique, nostalgie du siècle dernier ; la Boca, canaille, gouailleuse, berceau du tango ; Palermo, le contemporain, égrenant les adresses branchées, l’élégante Recoleta ; le plus récent des quartiers de la ville, Puerto Madero, symbole de la movida argentine, lofts aux grandes baies vitrées et bars dans l’air du temps. Un coup d’aile et l’on change de décor avec la péninsule de Valdés, la presqu’île aux animaux,
et trésor de la Patagonie atlantique. Concentré sur un petit territoire de 3600 km², loin de tout, un refuge pour les éléphants de mer, les manchots, les otaries à crinière, les orques, les baleines, et côté terrestre, de drôles d’animaux que l’on n’a jamais vu ailleurs. Paradoxalement, c’est peut-être ici, face à l’océan Atlantique, terre ocre et ciel bleu vif, que le sentiment de finis terrae est le plus pur. Tout au sud, place à la Terre de Feu, la Patagonie australe - son nom résonne déjà comme un appel à l’aventure. Ushuaia : l’escale du bout du monde qui a d’ailleurs son musée "del fin del mundo". On s’échappe sur le canal de Beagle, passage obligé des grands navigateurs filant vers le redouté cap Horn, puis vers le parc national de Terre de Feu, à la frontière du Chili. Le bout du monde est juste là, derrière un dernier barrage gardé par les castors. Un peu plus haut, en Patagonie andine, la muraille de glace du Perito Moreno, saisissante de beauté, effrayante et sublime. Blanc immaculé qui émerge des crevasses bleu profond. Ça vibre, ça gronde, ça grince, ça craque - et des blocs de glace se fracassent dans l'eau du lac, immenses icebergs aux formes animales. Dans le Noroeste enfin, la mythique route 40 serpente à travers les paysages lunaires des quebradas, les fameuses vallées encaissées aux couleurs irréelles. Elle traverse les vignobles de Cafayate, adossés aux contreforts des Andes - insolites paysages de vignes au milieu de cactus géants -, passe dans les villages perdus de maisons en adobe aux toits plats, elle s’accroche aux collines hérissées de cactus candélabres géants, et ondule le long de montagnes hautes en couleur.

Votre voyage

Ce grand périple s’adresse aux voyageurs qui ont le temps ; nous avons donc souhaité que vous vous sentiez libres de vos mouvements, avec une voiture partout où cela peut être utile. Ailleurs, nous nous occupons d’assurer la logistique qui vous permettra de continuer à voguer l’esprit libre : des vols intérieurs, des transferts privés, des suggestions, des bonnes adresses... et des temps forts déjà prévus, tout au long du voyage. Dans la péninsule de Valdés, pour observer les fascinants animaux marins qui s’y donnent rendez-vous : depuis le sable pour les éléphants de mer, depuis le large pour les baleines franches australes. Le voyage se poursuit aux confins du monde, à Ushuaia, point de départ d’une croisière le long du mythique canal de Beagle. La Patagonie andine, ensuite, où l’on se laisse le temps libre de la découverte du Perito Moreno, ponctuée d'un déjeuner "picada". Plus tard, navigation sur le Lago Argentino, face à l’Upsala, le plus grand glacier argentin, avant la découverte du mode de vie gaucho dans une authentique estancia. Enfin, on s’offre un Noroeste culturel et gourmet, avec la visite du musée James Turrell, fascinante lubie en technicolor des propriétaires d’une bodega. Enfin, en cas d’envie de dernière minute, de question ou d'imprévu, vous disposez des coordonnées de notre concierge francophone joignable depuis le mobile local qui vous est confié, ainsi que d’un routeur wifi pour vous connecter gratuitement et partout.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Buenos Aires

Nuit à bord, arrivée le lendemain.

JOUR 2

Buenos Aires

Transfert privé et installation pour deux nuits au cœur du barrio historique de San Telmo. Contrastant avec la pittoresque plaza Dorrego, juste en face, votre hôtel est un refuge de modernité et de design. Ici, les espaces s’organisent autour d’un agréable patio où l’on peut flâner à tout moment, devant un café ou un verre de Malbec. Les chambres sont lumineuses et confortables, assez sobres pour se les approprier, et idéales pour se détendre avant d’aller arpenter les jolies petites rues pavées de ce quartier bohème.
Vous avez deux jours pour prendre le pouls de la capitale argentine. Le matin, en prenant son temps devant un cortado (café noisette) et une medialuna (croissant argentin), on se balade dans les différents barrios, aux personnalités très marquées. Recoleta, l’élégante, où les immeubles d’inspiration haussmannienne côtoient les tours modernes, séparée du río de la Plata par les rails de la gare de Retiro. Microcentro, où grouillent promeneurs et travailleurs affairés, à quelques pas du palais présidentiel et de l’iconique plaza de Mayo, lieu d’expression des luttes populaires. La Boca et son photogénique Caminito qui étale ses maisons aux couleurs vives entre deux notes de tango. L’Argentine y serait née, au XVIème siècle. Puerto Madero, le petit dernier, aux quais industriels réhabilités, aux tours infinies et aux restaurants courus. Le branché Palermo, enfin, et ses déclinaisons : Viejo, Hollywood, Soho. Les restaurants, bars, boutiques de créateurs et boîtes de nuit le font vibrer, jour et nuit, et la crème porteña ne s’y trompe pas. On se joint à l'élite de la mode, du cinéma et aux autres Porteños venus déguster une bière artisanale ou un cocktail, dans une atmosphère électrisante.

JOUR 3

Buenos Aires

A voir, à vivre - Faire une pause café au Gran Café Tortoni, véritable institution du centre de Buenos Aires - chiner sur le marché de San Telmo (le dimanche) mêlant antiquités et artisanat - s’asseoir sur un banc dans l’un des parcs de Palermo et observer les promeneurs de chiens, parfois harnachés à une vingtaine de compagnons à quatre pattes - s’acheter un livre dans un théâtre historique reconverti en librairie - goûter un délicieux bife de lomo (filet de bœuf) ou essayer les mollejas (ris de veau grillés) dans l’une des excellentes parillas de Buenos Aires - visiter le Musée national des Beaux Arts où Renoir, Rodin et Degas partagent les murs avec de talentueux artistes argentins - passer une soirée dans une milonga traditionnelle, lieu de réunion et d’expression des danseurs de tango.
En option - Une balade dans Buenos Aires, en compagnie d’un Français expatrié.

JOUR 4

Buenos Aires - Trelew - Péninsule de Valdès

Transfert privé à l’aéroport et vol pour Trelew (2h), en Patagonie atlantique. Prise en charge de la voiture de location et route pour Puerto Piramides, unique village de la Péninsule de Valdés, posé face aux eaux du Golfo Nuevo. Installation pour deux nuits au sein d’une petite auberge qui mise sur la simplicité et le confort, dont on apprécie l’accueil chaleureux. Les meubles et decks ont été conçus et fabriqués spécialement pour l’auberge, avec le bois d’arbres tombés de manière naturelle dans la Cordillère des Andes. On salue l’engagement durable de l’établissement, ainsi que le service impeccable et la qualité du petit-déjeuner maison.

JOUR 5

Péninsule de Valdès

La péninsule de Valdés est le cœur de la Patagonie atlantique, et un site d’importance mondiale pour la préservation des mammifères marins. Inscrite au patrimoine naturel de l'Humanité, c’est dans ses eaux que viennent se reproduire baleines franches menacées, manchots, orques, otaries et éléphants de mer. On la découvre à son rythme en se promenant dans le parc naturel de Punta Norte, habitat de nombreux oiseaux et d'autres animaux, terrestres cette fois, comme les nandous, maras et guanacos.
Au programme - Une sortie en mer dans le Golfo Nuevo, pour approcher les baleines franches australes qui viennent mettre bas au large de la péninsule.

JOUR 6

Péninsule de Valdès - Gaiman

Avant de quitter la péninsule de Valdés, plusieurs sites du littoral méritent une balade. Première halte au phare de Punta Delgada, au sud-ouest de la presqu’île : le lieu et connu pour accueillir de nombreuses colonies d’éléphants de mer et de phoques que l’on peut voir se prélasser sur les plages. Du "faro", on a une vue à 360° sur l’Atlantique et le littoral. On s’arrête à nouveau à la Caleta Valdés, une bande de terre de 35 kilomètres en perpétuel mouvement. Là, on emprunte les passerelles de Punta Cantor qui offrent une vue privilégiée sur les lions et éléphants de mer en contrebas.
En option - La visite de l'estancia San Lorenzo, installée face à la plus importante colonie de manchots de Magellan de la péninsule.
On gagne ensuite le sud du Golfo Nuevo et Gaiman, un petit village posé au bord du río Chubut. Gaiman est l’un des derniers bastions gallois d’Argentine, la région ayant reçu, au XIXe siècle, une importante vague d’immigration en provenance du pays de Galles. Vous posez vos valises pour une nuit dans une posada centenaire aux quelques chambres intimistes. L’atmosphère allie ici la rusticité charmante d’une maison de campagne à la chaleur d’un refuge en pleine nature. On revient aux choses simples : un bon feu de cheminée, un petit- déjeuner convivial et, aux heures chaudes, un plongeon dans la piscine.

JOUR 7

Gaiman - Ushuaia

Route retour pour Trelew, restitution de la voiture de location à l’aéroport et vol pour Ushuaia, en Terre de Feu. Prise en charge d’un nouveau véhicule et installation pour deux nuits dans une petite adresse posée entre mer et montagne, sur la plage du canal de Beagle. Ses murs de bois et de pierre évoquent les fermes traditionnelles de Patagonie. A l’intérieur, la sobriété ne met que plus en valeur les superbes paysages qui vous entourent. Et, malgré le froid de ces terres australes, l’atmosphère qui règne ici est chaleureuse, réconfortante.

JOUR 8

Ushuaia

Posée sur le canal de Beagle, Ushaia est l’emblème des confins austraux. Elle est connue pour être la ville la plus au sud au monde. S’il s’agit d’une agréable bourgade, on l’apprécie surtout pour être la porte d’entrée du parc national de la Terre de Feu.
Au programme - Une croisière sur le canal de Beagle, qui relie l'océan Atlantique au Pacifique. On se lance dans le détroit, renouant ainsi avec la grande tradition de la navigation australe. A la clé : de jolies vue sur la baie d’Ushuaia, une navigation entre les îles Bridges pour y observer des plantes très rares, qui ne poussent que dans cette région du monde, puis l'île des oiseaux, habitat des cormorans de Magellan et Impériaux, et enfin le phare "Les Eclaireurs" dans l'archipel du même nom, où le bateau Monte Cervantes s’est échoué en 1930. Retour à Ushuaia via le Paso Chico.
A ne pas manquer - Le parc national de la Terre de Feu, à la frontière du Chili, facilement accessible en voiture. Le bout du monde est juste là. Un grand nombre de sentiers y sont aménagés et sont très bien balisés - des randonnées de durées et difficultés variées. On marche à la fois au cœur de la forêt australe, sur les rochers et sur les plages ; on croise des castors, des renards rouges, des oiseaux marins, des barrages, le rio Pipo... Outre le parc national, on ne manque pas non plus les lacs Fagnano et Escondido, accessibles par le col Garibaldi, à une centaine de kilomètres d'Ushuaia. De véritables mers intérieures d'un bleu profond, contrastant avec la rigueur des paysages alentour et les sommets enneigés des derniers contreforts de la cordillère des Andes.

JOUR 9

Ushuaia - El Calafate

Restitution de la voiture et vol pour El Calafate (1h20), porte du parc national des Glaciers. Transfert privé depuis l’aéroport et installation pour trois nuits au bord du Lago Argentino, dans une adresse de charme aux airs de chalet de montagne XXL. Des chambres aux espaces communs, on retrouve l’aspect brut des pierres apparentes et la chaleur du bois, omniprésent. Si toutes les pièces sont tournées vers le lac, c’est encore du salon qu’on en ressent toute l’immensité, grâce à des baies vitrées s’étirant du sol au plafond. Et immergés dans le bain à remous, la beauté du paysage s’apprécie avec d’autres sens…

JOURS 10 & 11

El Calafate

Prise en charge d’une nouvelle voiture de location pour parcourir en toute liberté le parc national des Glaciers qui abrite le mythique Perito Moreno. Symbole du parc et merveille de la nature, cet un immense glacier de 60 mètres de haut s’étend sur cinq kilomètres le long du lac Argentino. Une fois sur place, c’est… bouleversant. A travers la forêt, on parcourt les différentes passerelles offrant de superbes points de vue sur le glacier. Le déjeuner est prévu : un pique-nique typiquement argentin, la picada, - pain, fromage, viandes froides… - repas populaire en Argentine pour son caractère convivial : on picore, on touche à tout, et surtout on profite de la vue.
Au programme - De Punta Bandera (à cinquante kilomètres d’El Calafate), embarquement pour une croisière sur le Lago Argentino, qu’alimentent les grands glaciers andins. On va d’ailleurs au nord regarder de près le plus vaste d’entre eux, l’Upsala (qui connait pourtant un net recul de son front glaciaire). Pour y parvenir, navigation parmi les icebergs que ces monstres gelés lancent dans le lac. Cap ensuite vers le canal Cristina pour rejoindre l’estancia du même nom et se plonger dans le quotidien des gauchos de Patagonie. Découverte de l’histoire de l’exploitation agricole, des modes de vie, et visite du petit musée. On rejoint ensuite en 4x4 le Mirador Upsala, depuis lequel on profite d’une vue exceptionnelle sur le glacier Upsala, le lac Guillermo et la cordillère des Andes.
En option - Navigation sur le lac Rico jusqu’à la paroi sud du Perito Moreno.

JOUR 12

El Calafate - Salta

Transfert privé jusqu'à l’aéroport, vol pour Buenos Aires (3h) puis vol pour Salta (2h15), au cœur des Andes. Nouveau transfert privé jusqu’au centre-ville. Vous posez vos valises pour deux nuits dans une charmante adresse coloniale située à quelques rues du centre historique, des restaurants, boutiques d'artisanat et des caves. On évolue avec plaisir dans les différents univers - patio, jardin, chambres - aménagés avec goût et le soin de ne pas trop en faire. Le blanc des murs apaise, la piscine rafraîchit et le sauna détend. Vous avez une petite journée pour découvrir Salta la Linda, qui a conservé une belle harmonie architecturale. Une promenade à pied permet de visiter le Cabildo (siège de la municipalité coloniale - XVIIIe), le splendide couvent San Bernardo (XVIe - XVIIe), la basilique de San Francisco (XVIIIe - XIXe), le marché artisanal…
En option - Visite des incontournables de Salta la Linda à pied, avec un guide privé.

JOUR 13

Salta - Cafayate

Prise en charge de la voiture de location et route vers le sud. En chemin, vous traversez la Quebrada de las Conchas, canyon aux formations de grès rouge que l’eau et le vent ont singulièrement érodées (inscrit au patrimoine naturel de l’Unesco). Arrivée à la charmante petite ville de Cafayate, environnée de nombreux vignobles et vestiges archéologiques. Au-delà de sa cathédrale à cinq nefs et de ses bodegas (caves à vins), son agrément se trouve dans la fraîcheur de patios délicieusement ombragés de pampres. Installation pour une nuit légèrement en-dehors de la ville, au pied de la colline de San Isidro. Au cœur d'un vaste vignoble, cette charmante propriété offre à ses hôtes le confort champêtre d'une hacienda bien tenue. Les bâtiments, de plain-pied, forment une cour agréable, à la fois intime et ouverte sur les montagnes alentour. Le jardin, paisible, abrite une piscine idéale pour se rafraîchir face à la Cordillère des Andes. Le restaurant se nourrit des produits du potager de l'hôtel.
A voir dans les environs - A une petite heure de route de votre adresse se trouvent les ruines de la cité inca de Quilmes, à 1855 mètres d’altitude. Autrefois, 3000 personnes vivaient en cette ville fortifiée. Aujourd’hui, si seulement 20 % du site ont été restaurés, les ruines permettent déjà de distinguer le tracé des anciennes maisons. Du haut des deux forteresses, on a une vue imprenable sur la vallée et les Andes… A ne pas manquer : le musée à l’entrée du site, très enrichissant.
En option - Visite de la bodega Finca Domingo Molina et dégustation.

JOUR 14

Cafayate - Molinos

Route à travers les petits villages de Colalao del Valle et Tolombon, perdus dans les vignes, avant de gagner la route 40 qui devient rapidement une piste. Les paysages se font plus arides et plus minéraux à mesure que l’on remonte le cours du rio Calchaqui. On découvre le plaisant village de Molinos, avec ses rues de terre battue et son église San Pedro au toit de cactus (XVIIIe siècle). Installation pour la nuit dans une jolie hacienda, dernière résidence du gouverneur de Salta. Sa rénovation réussie ne s’est pas faite au détriment de son passé colonial et l’on profite à la fois du charme et du confort. On prend plaisir à se prélasser sur la terrasse ombragée ou à barboter dans la piscine, qui a vue sur les reliefs environnants. Le soir, on y goûte une cuisine authentique, que le vin de la région accompagne à merveille.
Au programme - Visite de la cave de la Bodega Colomé, à une vingtaine de kilomètres de Molinos, qui produit aujourd'hui plus d’un demi-million de litres d'un vin d'exception, exporté dans plus de 25 pays. On découvre ensuite le musée James Turrell, étonnant sanctuaire d'art moderne dédié au travail du prestigieux artiste américain. La propriété ayant souhaité ajouter une dimension sociale et culturelle à son activité, elle a installé ce lieu absolument unique, qui défie les couleurs, les espaces, et même les dimensions, avec une œuvre en 3D.

JOUR 15

Molinos - Salta

Route vers Cachi, nichée à 2300 mètres d’altitude, certainement la ville la plus charmante de la région, qui a conservé son authenticité coloniale, avec maisons basses, rues pavées et... calme. Le musée archéologique documente la vie dans les vallées Calchaquies avant la conquête espagnole. Suite vers le parc national de Los Cardones, peuplé de cactus cierges, viscaches (cousins du chinchilla), guanacos, pumas et oiseaux, dont le majestueux condor. Le point de vue de Piedra del Molino (3600 mètres) sur la Cuesta del Obispo est spectaculaire. On rejoint ensuite les riches plaines de la vallée de Lerma et Salta. Nuit dans une finca familiale au pied des Andes. L’architecture est celle des maisons traditionnelles du nord-ouest argentin, l’atmosphère emprunte d’une touche très personnelle, les propriétaires y ayant mis beaucoup de leur personnalité. Ainsi, dans les chambres ou au salon, on retrouve ici et là des souvenirs de voyages, côtoyant certains attributs typiques des casas de campo. De la piscine au jardin, en passant par l’ensemble de la maison, une impression demeure : c’est très beau.

JOUR 16

Salta - Quebrada de Humahuaca

Route vers le nord en direction de Huacalera. Plusieurs jolis itinéraires s’offrent à vous, longeant des lacs, traversant des villages pittoresques, des forêts… On n’hésite pas à s’arrêter en chemin, la route est un voyage en elle-même. Vous posez vos valises pour deux nuits au cœur de la Quebrada de Humahuaca, dans un petit hôtel de charme. Au sein d’une exploitation bio de trois hectares, le lieu est en parfaite harmonie avec son environnement. La jolie maison d’hôtes, tenue par un couple franco-argentin artiste et voyageur, reflète leur passion pour le monde andin, leur goût de la simplicité et leur amour de la nature.

JOUR 17

Quebrada de Humahuaca

De Huacalera, petite ville entourée de paysages rocailleux, on rejoint rapidement la Quebrada de Humahuaca qui s’étend de village en village. Purmamarca, d’où partent les randonnées pour la montagne "aux sept couleurs". Au terme d’une marche de trois kilomètres, on parvient au canyon qui déplie devant nous son arc-en-ciel rose, ocre et vert dans la lumière de l’après-midi. On file ensuite à Maimara, un peu plus au nord, qui reste l’un des villages les plus authentiques de la région. On est ici au pied de la Quebrada, en un endroit poétiquement nommé la "paleta del pintor" (la palette du peintre), nom qui lui sied admirablement : face à ces camaïeux de grès rouges, on s’imagine aisément dans un western. Etape suivante, Tilcara, qui étale ses petites maisons ton sur ton dans un désert de roches entouré de montagnes. Il y a ici, au-delà des splendeurs naturelles, de nombreux lieux d’intérêt historique : l’église de la Virgen y San Francisco de Asis au toit de cactus, le musée archéologique Eduardo Casanova, et enfin Pucara, forteresse précolombienne presque millénaire. Dernière étape : Humahuaca, qui culmine à près de 3000 mètres. Ses ruelles pavées sont adorables et son charme colonial est indéniable, mais son plus bel atout se trouve dans les hauteurs : la Serranía del Hornocal, que l’on rallie en voiture. Si vous êtes restés pantois devant la montagne aux sept couleurs, les quatorze teintes de l’Hornocal vont vous laisser sans voix. Cette chaîne de montagne qui s’ouvre devant nous a des airs de mer de pierre, et ses versants, selon leur hauteur, présentent un dégradé unique au monde. On peut prendre son temps, méditer un moment face à l’immensité et à la beauté de cette nature décidément bien mystérieuse.

JOUR 18

Quebrada de Humahuaca - Buenos Aires

Route retour pour Salta puis vol pour Buenos Aires, où l’on rejoint en transfert privé notre agréable adresse du quartier de San Telmo. Dernière nuit en Argentine.

JOURS 19 & 20

Vol retour

Transfert privé à l’aéroport et vol international retour. Nuit à bord, arrivée le lendemain.

A la carte

Buenos Aires dans les pas d’un expatrié français

Lors de cette balade décontractée, rien n’est imposé, tout s’improvise au gré de vos envies et des conseils de votre accompagnateur. Ce dernier est un Français expatrié à Buenos Aires, fin connaisseur de la capitale argentine, prêt à vous livrer ses secrets : quartiers confidentiels, lieux à la mode, meilleurs endroits pour goûter les spécialités culinaires locales… Vous échangez librement sur le quotidien des gens d’ici et vous laissez porter par votre curiosité.
En option - Avec accompagnateur privé francophone

Observation des manchots à l’estancia San Lorenzo

Sur la péninsule de Valdés, l’estancia San Lorenzo jouit d’un grand privilège : celui d’être installée juste en face de la plus importante colonie de manchots de Magellan de la presqu’île. On va rendre visite à ces petits êtres fascinants, à la démarche maladroite, qui ont élu domicile sur la plage privée de l’estancia.
En option - Avec un guide naturaliste

La paroi sud du Perito Moreno par la mer

A bord du Yagan, on s’approche de la face australe du géant des glaces, pour n’en être séparés que de 200 mètres. On en fait le tour, ce qui permet d’observer les blocs de glace se détachant par endroit pour plonger avec fracas dans les eaux de la péninsule de Magallanes. Des instants uniques que l’on immortalise du mieux que l’on peut. Les meilleures photos resteront les souvenirs.
En option - Avec guide

Visite guidée de Salta

A pied, vous parcourez Salta la Linda, accompagnés d’un guide spécialiste de l’histoire de cette belle ville du Noroeste. Son centre a été préservé et elle arbore de beaux monuments coloniaux à ne manquer sous aucune prétexte : la cathédrale, l’église San Francisco, le Cabildo, l’ancien hôtel de ville. Et d’intéressants musées.
En option - Avec guide privé francophone

Visite de la bodega Finca Domingo Molina et dégustation

La bodega des frères Domingo - Osvaldo, Gabriel et Rafael - se trouve à huit kilomètres de Cafayate, à Yacochuya Norte. Ici, en altitude, les vignes bénéficient d’un microclimat unique, avec plus de 300 jours de soleil chaque année. Vous visitez les caves puis êtes conviés à une dégustation de vins - blanc et rouge - produits sur le domaine.
En option - Avec guide privé francophone

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 5900€ à 7200€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 6400€/personne.
  • Le transport aérien international et les vols domestiques sur compagnies régulières
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • La neutralité carbone intégrale par absorption des émissions de co2 de votre voyage (par le biais de notre Fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero)
  • Les transferts privés mentionnés au programme
  • La location de voiture pour 3 jours dans la péninsule de Valdés, 2 jours à Ushuaia, un jour à El Calafate et 6 jours au départ de Salta
  • Les 2 nuits à Buenos Aires, en chambre double avec petit-déjeuner
  • Les 2 nuits à Puerto Piramides, en chambre double avec petit-déjeuner
  • La nuit à Gaiman, en chambre double avec petit-déjeuner
  • Les 2 nuits à Ushuaia, en chambre double avec petit-déjeuner
  • Les 3 nuits à El Calafate, en chambre double avec petit-déjeuner
  • La nuit à Salta, en chambre double avec petit-déjeuner
  • La nuit à Cafayate, en chambre double avec petit-déjeuner
  • La nuit à Molinos, en chambre double avec petit-déjeuner
  • La 2nde nuit à Salta, en chambre double avec petit-déjeuner
  • Les 2 nuits à Huacalera, en chambre double avec petit-déjeuner
  • La dernière nuit à Buenos Aires, en chambre double avec petit-déjeuner
  • Une sortie en mer pour observer les baleines franches australes, au large de la péninsule de Valdés
  • La demi-journée de croisière sur le canal de Beagle en Terre de Feu
  • La journée de découvertes au départ d’El Calafate : navigation sur le lago Argentino jusqu’au glacier Upsala, visite d’une estancia, 4x4 jusqu’au mirador Upsala, déjeuner inclus
  • Le pique-nique argentin pour déjeuner face au Perito Moreno
  • Visite du musée James Turrell et dégustation de vins à la Bodega Colomé, près de Molinos
  • Notre service conciergerie sur place
  • Le wifi gratuit pendant votre voyage : un mini routeur international remis avant le départ, permettant de connecter jusqu’à 5 terminaux simultanément
  • Un service de navigation GPS accessible depuis l'application Voyageurs du Monde, chargé avec votre parcours, les coordonnées de vos hôtels et bonnes adresses
  • Réf: 1531203
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
    Contactez un spécialiste de l'Argentine