Vaccins obligatoires

Un certificat de vaccination contre la fièvre jaune n'est exigé aux frontières du Swaziland que pour les voyageurs ayant récemment séjourné (voire transité plus de 12 heures) dans un pays où la maladie peut être présente (même si le vaccin n'y est pas obligatoire) ; cela ne concerne pas la majorité des voyageurs, qui traversent le pays entre les provinces sud-africaines du Kwazulu Natal et du Mpumalanga.

Vaccins conseillés

Comme toujours et partout, vaccins et rappels (ou immunité) contre diphtérie, tétanos, coqueluche, poliomyélite, hépatites A et B, rougeole pour les enfants, mais aussi, en fonction de la durée, de la saison et des conditions de voyage, typhoïde, rage.

Paludisme

La protection de la peau et des vêtements par des répulsifs efficaces, et l’utilisation de moustiquaires imprégnées pourront éviter les piqûres de moustiques vecteurs de paludisme mais aussi d’autres affections parasitaires ou virales, en particulier de la dengue fréquente dans tout le pays. Le traitement préventif sera assuré par la prise d'Atovaquone-Proguanil (Malarone ou un de ses génériques) ou de Doxycycline (compte tenu du risque d'effets indésirables, la prescription de méfloquine (Lariam) ne sera proposée aux voyageurs qu'en cas de bonne tolérance lors de voyages antérieurs ou de contre-indication aux autres médicaments actifs), même si la majorité des voyageurs ne fait que traverser le Royaume du Swaziland en venant du Kwazulu-Natal et en se rendant au parc Kruger (régions impaludées d'Afrique du Sud).

Autres risques

PENDANT LA PERIODE DE CIRCULATION DU COVID19, NOUS INVITONS LES VOYAGEURS A CONSULTER NOS « NEWS » SANTE, OU NOUS ACTUALISONS LES RECOMMANDATIONS SANITAIRES.

Leur prévention passe par l’observance des conseils qui ont été donnés dans nos recommandations générales. Rappelons que le SIDA est très présent dans tout le pays.

Infos pratiques

Les problèmes sanitaires légers pourront éventuellement être pris en charge à l'hôpital public ou dans la clinique privée deMbabane. En cas de problème plus grave, on devra contacter la compagnie d’assistance et envisager une évacuation sur Johannesbourg après accord de l'ambassade de France à Pretoria.

Utile