Janvier

Février

Mars

Avril

Mai

Juin

Juillet

Août

Septembre

Octobre

Novembre

Décembre


Singapour, à l’instar de la Malaise, se dote d’un climat équatorial d’influence maritime. Cela se traduit par deux périodes de mousson durant l’année. Autrement dit, le pays ne connaît pas de véritable saison sèche et il y fait très chaud et humide la plupart du temps. Un mal pour un bien car la température de l’eau varie entre 26 et 29°C quelle que soit la période. On peut donc visiter Singapour toute l’année, en prévoyant de bons vêtements de pluies.

Janvier : le mois le plus frais de l’année


Si la fraîcheur de ce début d’année s’exprime bien différemment des normes européennes, on peut tout de même affirmer que janvier enregistre les températures les plus basses de l’année à Singapour, avec une température avoisinant les 28°C (comptez 32°C en température maximale durant l’année). Ces conditions climatiques s’accompagnent d’une couverture nuageuse revenant assez régulièrement ponctué d’averses modérées. A noter que les éclaircies se font plus importantes à la fin du mois : privilégiez cette période pour vous rendre à Singapour et profiter du soleil.

Février : misez sur les premiers jours du mois !


Février se divise en deux temps à Singapour : le début du mois continue sur sa lancée d’éclaircies avec plusieurs journées de beau soleil et des températures similaires au mois précédent. Durant les beaux jours, on profite de la vue vertigineuse sur la ville depuis le toit du Marina Bay Sands et ses 55 étages. Ces derniers sont surplombés d’un vaste parc d’1,2 hectares et d’une piscine à débordement : un panorama exceptionnel. A partir de la mi-février, la météo se dégrade avec une hausse des précipitations. Ces dernières deviennent torrentielles à la fin du mois.

Mars : chaleur et humidité sont à leur paroxysme


Le mois de mars est en effet le mois le plus chaud et le plus humide de l’année à Singapour. Avec des températures oscillant entre 30 et 33°C et un taux d’humidité à 86%, il est assez difficile de visiter le pays sans ressentir une grande sensation d’inconfort. A l’image de février, privilégiez plutôt le début du mois si vous souhaitez profiter de quelques éclaircies.

Avril : la mousson fait rage


La chaleur n’en démord pas en avril avec une moyenne de 32°C et des pluies régulières. Quelques éclaircies sont à prévoir au cours de la journée. Profitez de cette fenêtre pour flâner à Little India le dimanche, afin de profiter de l’animation du quartier particulièrement vibrante ce jour-là et grignotez une spécialité indienne sur le pouce !

Mai : les pluies faiblissent légèrement


Les précipitations baissent en intensité au mois de mai, même si elles se manifestent quasiment tous les jours. On profite donc d’un peu plus de lumière que sur le mois précédent. Lorsque les beaux jours refont surface, embarquez à bord d’une jonque chinoise : on y découvre cette Cite-Etat différemment, en traversant ses eaux.

Juin : une petite accalmie


Les pluies continuent de baisser et l’on peut désormais profiter de quelques journées sans risquer de se faire mouiller à Singapour. Les températures quant à elles restent fidèles à elles-mêmes, avec une moyenne de 32°C. Le soir, ne manquez pas de vous rendre aux Gardens by the Bay : ce vaste parc tropical illumine sa végétation, offrant à ses visiteurs un spectacle saisissant.

Juillet : choisissez votre période


Les premiers jours du mois de juillet sont à éviter à Singapour car le pays est dominé par la chaleur et les fortes précipitations. Mais au fur et à mesure des jours, le soleil prend place et les averses alternent entre pluies modérées et intenses. Les dix derniers jours du mois, on perd quelques degrés et les précipitations baissent encore légèrement. Lors de ces périodes d’accalmie, sortez de la jungle urbaine singapourienne en direction du nord de la ville. Les étendues de béton se transforment alors en étendues de forêts primaires, lacs artificiels, réserves naturelles… Une oasis en pleine cité !

Août : priorisez les derniers jours du mois


Août se dote d’un visage plus agréable à la fin du mois, avec quelques éclaircies et une chaleur mois importante. Le reste du temps, orages humidité et torpeur vont de concert. Lorsque le temps vous le permet, dirigez-vous vers le sud de la ville : on se délecte d’une promenade nature très agréable de 9km au cœur de la chaîne des Southern Ridges, traversant plusieurs parcs : un bel aperçu de la canopée singapourienne.

Septembre : les pluies battent en retraite


Le mois de septembre est l’un des plus secs de l’année à Singapour, mais il faudra attendre quelques jours avant de profiter réellement de cette baisse d’humidité. Au début du mois, les averses font rage et la chaleur agrémente le tout. Vers la mi-septembre, le soleil revient sur le terrain et l’on profite de plusieurs journées lumineuses. Durant les jours pluvieux, ne manquez pas de faire un tour au musée national de Singapour afin de découvrir l’histoire de cette Cité-Etat peu connue du grand public.

Octobre : les pluies montent en puissance


La majeure partie du mois, octobre est très chaud et très humide. Même s’il ne s’agit pas de la période la plus capricieuse à Singapour, on observe une nette augmentation des précipitations. Il vous faudra donc voyager en conséquence, sans jamais quitter votre nécessaire de pluie.

Novembre : à éviter


Novembre annonce une recrudescence des pluies et les journées ensoleillées se font très rares. Il n’y a donc pas un grand intérêt à visiter si Singapour à ce moment de l’année.

Décembre : même constat


Même si l’idée de célébrer les fêtes de fin d’année dans un pays chaud est alléchante, il vous faudra garder en tête que décembre est l’un des mois les plus torrides et les plus humide de l’année. A l’instar du mois précédent, peu d’éclaircies sont au programme.
Contactez un spécialiste de Singapour