Capitale

Prague (Praha).

PIB

En 2010, 18 245 dollars US par habitant (France, 39 460 dollars US par habitant).

Point culminant

Snezka, 1 602 mètres (dans les monts des Géants - Krkonose).

Superficie

78 866 km², soit 0,14 fois la France.

Climat

Climat continental marqué : hivers froids et neigeux et été chauds et secs. Le printemps et l’automne sont des saisons délicieuses. Octobre et novembre sont des mois généralement pluvieux.

Géographie

Située au cœur de l’Europe centrale, la République Tchèque est bordée au nord-est et à l´est par la Pologne, au sud-est par la Slovaquie, au sud par l´Autriche, à l´ouest et au nord-ouest par l´Allemagne. Le pays est partagé en deux grandes régions, la Bohême (à l’ouest) et la Moravie-Silésie (à l’est). La Bohême est un plateau vallonné entouré de chaînes de montagnes peu élevées : monts Métallifères (1 100 m) au nord-ouest, monts des Géants (1 500 m) au nord-est, Forêt de Bohême (1 000 m) à l’ouest. Elle est drainée par l’Elbe (Labe) et ses affluents, la Vltava (Moldau), qui coule à Prague, et l’Ohre. Dans le sud, de nombreux étangs ont été aménagés dès le moyen âge. Les monts tchéco-moraves (700 m d’altitude) séparent la Bohême de la Moravie. Celle-ci est une dépression assez chahutée drainée par la Morava. L’Oder et la Vistule la traversent au nord. A l’est, la frontière avec la Slovaquie suit l’axe des Carpates blanches (700 m).

Economie

La République Tchèque est certainement, des pays d’Europe centrale, celui qui a la plus longue tradition industrielle et commerciale. Tradition en partie préservée pendant la période communiste et ravivée après 1989. De 2005 à 2007, le taux de croissance moyen annuel a été de 6,5% (4,2% en 2008). L’économie est ouverte et a su attirer les investisseurs étrangers (fiscalité favorable aux entreprises, compétences humaines…). La consommation intérieure, soutenue par une abondante offre de crédit, et les exportations sont le moteur de la croissance. La politique monétaire a fait preuve de fiabilité, l’inflation est maîtrisée et le taux de chômage bas (moins de 4,5% jusqu’en 2007). Les ressources naturelles sont le charbon, le lignite et l’uranium. Elles permettent que le pays, couvrant ainsi 70% de ses besoins, ait une relative indépendance énergétique. L’agriculture occupe 3,5% des actifs et représente 1,5% du PIB. La brasserie est l’acteur majeur du secteur agroalimentaire. L’industrie (39,6% des actifs et 35% du PIB) a conforté ses domaines d’excellence : bâtiment, équipements électriques, mécanique (machines, machines-outils). Les services, en plein boum depuis dix ans, emploient 55% des actifs et représentent 56% du PIB. Banque et tourisme en sont les piliers.

Faune & Flore

La forêt couvre encore un tiers du territoire (régions montagneuses, mais aussi certains secteurs de plaine). Parmi les arbres, si le tilleul est « l’arbre tchèque », on peut aussi mentionner les saules, le pin mugo ou le pin sylvestre. La pulsatille printanière, l’anémone sylvie, le pissenlit oriental ou le nénuphar blanc sont également caractéristiques de la flore de Bohême-Moravie. Ours, loups, lynx, sangliers, marmottes, loutres, martres sont encore présents. Le renard roux et le lièvre sont communs. Le crapaud vert, la salamandre tachetée, le triton alpestre ou la reinette arboricole profitent de l’humidité de certains milieux. La cigogne blanche, les canards, oies et cygnes aussi. Les rapaces sont abondants. Truites, brochets, sandres dans les eaux vives ; carpes dans les étangs. Le Kladruber est une célébrité bohême. C’est un cheval carrossier gris, dont la race fut crée à la fin du XVIe siècle. Il est, encore de nos jours, élevé à Kladruby nad Labem (Bohême orientale), dont les haras fournissent, par exemple, la cour d’Angleterre.

Utile

Mieux comprendre La République tchèque

Idées voyages en République tchèque

Puisez l’inspiration dans nos suggestions avant de créer le voyage qui vous ressemble
Contactez un spécialiste de la République tchèque