Capitale

Suva

PIB

En 2017, 5 589 dollars US par habitant (France, 38 477 dollars US par habitant).

Point culminant

C’est dans l’archipel de Yasawa qu’on trouve le point culminant des Fidji et ce dernier fait 1840 mètres d'altitude.

Superficie

18 270 km², soit 30 fois plus petit que la France

Climat

Fidji jouit d'un climat tropical humide, tempéré par les alizés soufflant du Sud-Est. Les températures moyennes oscillent entre 24° et 28 °C toute l'année. On distingue deux grandes saisons. Une saison sèche et une saison des pluies. La saison des pluies s’étend de novembre à avril, avec une atmosphère chaude, très humide, assez étouffante, un ciel souvent nuageux et d'orages violents en fin d'après-midi. Des tempêtes voire des cyclones peuvent surgir entre novembre et avril mais la région des Fidji n’enregistre ni les plus fréquents ni les plus violents des cyclones. Par contre l'océan atteint alors des températures maximales avoisinantes les 28 °C. La saison sèche va de mai à septembre, la plus favorable pour un voyage, avec un temps très ensoleillé, des températures agréables compris entre 22° et 26 °C et une mer généreuse avec des température de 24° à 25 °C en particulier dans les lagons. Du fait de l’immensité du territoire, le climat est relativement variable d’un endroit à un autre des Fidji. Le contraste le plus frappant existe entre l’est et l’ouest de la grande île de Viti Levu. Alors que la moitié Ouest bénéficie d’un climat clément quasiment toute l’année, la partie Est et tout particulièrement Suva, est confrontée à de fortes précipitations presque toute l’année.

Géographie

Les Fidji se trouvent au sud de l’Equateur et au nord du tropique du capricorne, sur un territoire qui s’étend entre les longitudes 174°C est, 178° C ouest, et les latitudes 12°C et 22° C sud. Les îles ont la particularité d’être traversées par le méridien 180° C, c'est-à-dire celui du changement de jour. Fidji compte environ 330 îles dont un tiers est inhabitable et 540 îlots et atolls. Ce faible pourcentage de terres habitées s’explique par l’absence d’eau de source sur la plupart des îles. Eparpillé dans l’océan, le territoire fidjien totalise 1,3 million de Km² dont seulement 18,333 Km² de terres. Les deux îles principales que sont Viti Levu avec 10429 Km² et Vanua Levu avec 5556 Km² constituent 80% du territoire. La côte sud et ouest de l’île de Viti Levu concentre la majorité des individus. La capitale Suva, regroupe 170 000 des 905 949 habitants que compte le pays. Le reste des terres est sauvage et brut. Le long des côtes on trouve des plaines alors que l’intérieur des terres est montagneux, accidenté et inhabité. De leur origine volcanique, les îles sont étonnements hautes en reliefs et entourées de récifs coralliens.

Economie

Le tourisme reste la première source de revenus du pays et le principal pourvoyeur de devises. Le secteur emploie 55 000 personnes et représente 25% du PIB. Avec 800 000 touristes en 2017, Fidji est la destination la plus fréquentée du Pacifique. D’autres secteurs économiques ne sont pas en reste, comme l’agriculture, qui emploie 39,5% de la population active et contribue fortement aux échanges extérieurs. On compte 1,8 million d’hectares de terre, dont 16% sont cultivables (situés, pour la plus grande part, le long des côtes). Sur l’ensemble de ces terres, 24% sont utilisées pour la canne à sucre (qui emploie plus de 200 000 personnes et compte dans les exportations à hauteur de 32%) ; 23% pour les fruits et légumes ; le restant pour le manioc, la patate douce, etc. Le textile compte également pour l’économie fidjienne, ce département figurant au deuxième rang des ressources économiques du pays. La pêche représente 9% des exportations. Structure du PIB (valeur ajoutée) : agriculture, 13,6% ; industrie, 17,5% ; services, 68,9%.

Faune & Flore

La diversité de sa faune et de sa flore fait des Fidji une destination passionnante et irrésistible. Son décor est fortement conditionné par des pluies qui dessinent deux écosystèmes : celui qui reçoit des gouttes de pluie et celui qui n’est caressé que par le vent. On distingue quatre « tableaux écologiques » aux Fidji : le côté humide avec des forêts tropicales ; le long des côtes avec des rangées de cocotiers ; en bordure des petites îles ce sont des mangroves et du côté sec se sont des champs de canne à sucre. Les oiseaux font partie de la beauté et de la magie des îles Fidji. La plupart des oiseaux intéressants et exceptionnels se cachent dans la forêt tropicale. Le Pacifique regroupe un quart des espèces d’oiseaux en voie de disparition soit près de 289 espèces et Fidji n’échappe pas à la règle car certains de ces joyaux sont eux aussi menacés. Fidji dispose également d’un environnement marin des plus spectaculaires au monde. Sur 1,3 million de Km² que représente le territoire, les 844 îles, îlots et atolls qui le composent comptent pour moins de 5% de la superficie totale. Le territoire marin comprendrait 1000 récifs coralliens, sur une distance de 10 000 Km soit 3% de la surface totale des récifs coralliens du monde, au sein desquels ont été identifiés 400 espèces de coraux et plus de 1200 espèces de poissons. Fidji constitue donc une destination aquatique majeure, un paradis des plongeurs et des amoureux de la nature.

Utile

Contactez un spécialiste des Iles Fidji