Les Iles Fidji en bref

Dites « 333 ». C’est le nombre des îles Fidji, à qui on ne met pourtant pas de « s »... Eau transparente des lagons, sable fin couleur farine, accueil cordial des habitants, difficile d’imaginer qu’un tel paradis fut le domaine des cannibales pendant 2500 ans ! Le plus gargantuesque d’entre eux, le chef Udre Udre qui vivait sur Viti Levu, aurait mangé entre 872 et 999 de ses congénères, selon le Guinness des records ! Aujourd’hui plus aucun risque : le dernier acte de cannibalisme connu dans l’archipel date du XIXe siècle et ce guide de voyage aux Fidji vous mènera paisiblement d’île en île. Les frissons seront autres : auprès des requins-tigres et des requins-bouledogues, au festival des marcheurs sur le feu de Suva, sur une planche de surf dans la vague gauche des Mamanuca…Vous pourrez voyager dans le temps :
déguster un kava dans le village traditionnel de Navala et danser dans une discothèque de Suva, revenir au matin du monde en admirant orchidées et oiseaux colorés qui réveillent le vert profond des forêts. On en oublierait presque la mer, les plages plus sublimes les unes que les autres, la couleur démente des eaux. Est-ce bleu turquoise ou vert turquoise, telle est la question. Bronzer, plonger la tête la première, admirer les couleurs psychédéliques des coraux, nager avec les raies manta avec un simple tuba, se laisser porter par le courant. Décidément, on est bien, ici. Détente Absolue. Mais avant de partir, achetez une fourchette de cannibale à la mode ancienne, histoire de faire frémir dans les chaumières quand vous rentrerez chez vous...

Utile

Contactez un spécialiste des Iles Fidji