Population

10 045 500 habitants

Langue officielle

Le Hongrois.

Langue parlée

Le Hongrois bien sur qui appartient à la famille ouralo-altaïque, comme le turc et le finnois. C'est une des rares langues d'Europe à ne pas avoir d'origine indoeuropéenne. Vous pourrez également rencontrer des jeunes parlant Allemand, Anglais et plus rarement Français.

Peuple

97,7% de la population de la Hongrie a pour langue maternelle le hongrois. La Constitution hongroise garantit aux minorités nationales une liberté totale, des droits égaux, y compris dans l´usage de leur langue maternelle. La plus nombreuse minorité nationale est celle de langue allemande. Les Allemands s´étaient établis surtout à proximité de la frontière Ouest, dans la Dorsale transdanubienne, aux alentours de la capitale et dans la région du mont Mecsek. Les Slaves du Sud (Serbes, Croates, Slovènes)peuplent la zone frontalière du Sud-Ouest, les Roumains se concentrent le long de la frontière Sud-Est, les Slovaques, à côté d´eux, dans le département de Békés et près de la capitale. L´effectif des Tsiganes est actuellement estimé à quelques 400 à 600000 personnes.

Réligion

La population est composée d'une majorité de catholiques et d'une minorité de protestants (près de 25 %), surtout calvinistes.

Fête Nationale

15 mars : anniversaire de la révolution de 1848.

Calendrier des Fêtes

- 1er janvier : Nouvel An. - Lundi de Pâques. - Lundi de Pentecôte. - 1er mai : fête du Travail. - 20 août : fondation de l’État hongrois et naissance de la Constitution. - 23 octobre : anniversaire de l'insurrection de 1956. - 25 et 26 décembre : Noël.

Histoire

La constitution du premier royaume de Hongrie remonte à l'an 1000. D'abord victime de la menace ottomane, la Hongrie est ensuite confrontée à la domination des Habsbourg. Puis, la révolution du 15 mars 1848 et la guerre d'indépendance qui a suivi ont donné naissance au premier régime démocratique dans le pays, écrasé par les Habsbourg dès 1849. La Hongrie recouvre cependant, en 1867, une forme de souveraineté dans le cadre de la monarchie de « compromis » austro-hongroise. Le traité de Trianon, en 1920, fait perdre à la Hongrie devenue indépendante les deux tiers de son territoire. Après la Deuxième Guerre mondiale, est instauré un régime communiste marqué par les événements tragiques de 1956 avec l'intervention des troupes soviétiques à Budapest. L'ouverture des frontières avec l'Autriche, en 1989, marque le début d'un processus qui aboutira, en 1990, aux premières élections libres et démocratiques.

Politique

La Hongrie est un Démocratie parlementaire. Les députés sont élus pour quatre ans au suffrage universel direct. Le Président de la République est élu pour cinq ans par le Parlement, qui ne comprend qu'une seule Chambre.

Célébrité

- Franz Litz, compositeur et créateur de l'Acadamie de musique de Budapest, qui rayonna sur toute l'Europe. - Ernest Rubikest: l'inventeur du Rubik's cube.

Savoir-vivre

Le pourboire est laissé à votre appréciation. Pour toutes les personnes intervenant dans le cadre des prestations achetées par notre intermédiaire, vous avez l’assurance qu’il ne se substituera jamais au salaire. Néanmoins, il est d’usage dans la quasi-totalité des pays au monde de donner un pourboire lorsque l’on a été satisfait du service. Pour les chauffeurs (transferts), nous vous conseillons de 1 à 5 euros par personne (10 euros maximum par voiture). Pour les guides, 5 euros par demi-journée et par personne. Au restaurant, 10% du montant de l'addition sont dans la norme (indiquer au serveur la somme accordée). A l'hôtel, 1 euro par bagage au bagagiste. En règle générale, le mieux est d'aligner votre pourboire sur l’économie locale : les prix d’une bière ou d’un thé, d’un paquet de cigarettes, vous donneront un aperçu du niveau de vie et vous permettront, comme vous le faites naturellement chez vous, d'estimer son montant. Les hongrois sont très friands de nouvelles rencontres et très chaleureux dans les rapports humains. D'ailleurs, les cafés et les bains, véritables institutions nationales, sont des endroits de convivialité dans lesquels il faut absolument se rendre.

Achat

Les poupées gigognes en bois, les œufs peints, et les broderies aux couleurs vives, forment la base de l’artisanat local. Pensez aussi au paprika, à l’excellente charcuterie et pourquoi pas à du vin.

Cuisine

Si les fast-foods sont arrivés en Hongrie comme ailleurs, on trouve encore des petits restaurants à la cuisine populaire et pas chers. Leur cuisine est agréable quelle qu’en soit la spécialité. Si le paprika, véritable institution, y est souvent présent, la cuisine n’est pas forcement très épicée. Les soupes dont la plus connue est le goulasch (comprenant : de la viande, des poivrons, des oignons, des pommes de terre et du paprika) vous seront souvent proposées. Le sanglier et le cerf font partie des menus, mais la plus surprenante spécialité est le foie gras frit. La crêpe fourrée au fromage blanc et aux raisins ou le Retes, gateau aux pommes qui n’est pas sans rappeler le Strudel, sont les desserts les plus communs.

Boisson

Les eaux-de-vie sont assez présentes notamment l’UNICUM dont la vertu serait de favoriser la digestion et de soigner les "lendemains difficiles". Un verre pourra vous en être servi à n'importe quel moment de la journée, c'est une tradition d'hospitalité. La bière est trés répandue ; c'est le seul alcool avec lequel on ne trinque pas ; les Autrichiens auraient fêtés leur victoire sur les hongrois de cette manière. Les vins, blancs comme rouges, sont très agréables et mériteraient d’être mieux connus.