Vous aimerez
  • Des ponts sur le Danube aux vignes du Balaton, trouver la Hongrie moderne et séduisante
  • En ville et à la campagne, deux hôtels emblématiques du nouvel art de vivre hongrois
  • Budapest tendance, Pest et le Parlement en privé, le lac Balaton en ami, c’est prévu !
  • Le choix du train ou de l'avion, voiture de location, appli mobile, bonnes adresses, assistance sur place : les + Voyageurs

Contactez un spécialiste Hongrie 01 55 42 78 42

Que d’eau !

Le Danube et le lac Balaton sont deux phénomènes naturels que les Hongrois, pour les avoir chez eux, tiennent en haute estime. Sans doute ont-ils valeur de mer. La grande architecture de Budapest ne se conçoit pleinement que relative au flux puissant du Duna. Vous verrez cela d’en haut, à Buda, d’en bas, à Pest, et, si vous le désirez, d’entre les deux, à fleur d’eau. L’Unesco a inscrit au patrimoine mondial le château d’en haut, l’avenue Andrassy en bas et les rives du fleuve. L’institution a bien compris le topo. A hauteur d’homme, ou de femme, la ville manifeste une activité constante, le soin de son histoire et une appétence étonnante pour toutes les formes de modernité.
On passe donc des musées de haute volée aux boutiques de jeunes créateurs, des cafés Belle Epoque austro-hongroise aux bars de ruine, des bains ottomans aux clubs électro, des halles centrales aux épiceries bio. Comme dans toutes les grandes villes ? Avec un je-ne-sais-quoi d’irremplaçable qui tient au caractère magyar et au piment. Budapest ne se retrouve pas ailleurs. Ensuite, direction le nord du lac Balaton. L’ample nappe liquide, qui connaît un net retour de faveur, concentre les activités thermales et balnéaires du pays. Là encore, une atmosphère singulière. On ne tiendra en aucun cas une plage de ce lac hors norme pour un substitut de plage maritime. La baignade lacustre suscite tout un art de vivre en maillot de bain. Une expérience à faire. Et, sur cette rive, s’étend l’une des belles régions viticoles du pays, semée de petites villes baroques et de clochers à bulbes. Les vignerons de Monoszlo ou Badacsonytomaj savent leur métier et peuvent séduire les Gaulois les plus épris de leurs cépages. La Hongrie a tout ce qu’il faut pour convaincre.

Votre voyage

Deux hôtels représentatifs de la Hongrie d’aujourd’hui. Le premier, donc budapestois, urbain et raccord avec les critères internationaux. Le voyage est un spectacle et votre home s’en veut l’un des acteurs. Au bord du Balaton, à Vaszoly, vous posez vos malles dans une maison d’hôtes bien pensée, à l’écart du remuement des berges du lac. On y est bien, sans chichis, mais pas sans élégance. La voiture, qui vous permet d’aller de la capitale au lac, vous permet aussi de rayonner dans une région dont la richesse culturelle étonne et ravit. Les routes hongroises ne présentent pas de difficultés particulières pour un conducteur normalement capable. Les rendez-vous que nous avons inscrits à votre agenda vous permettent, avec des guides privés francophones, d’aborder les aspects majeurs de vos lieux de villégiature : le Danube, Pest et Buda, les abords du Balaton. Vous en profiterez pour glaner, particulièrement au cours de la visite en ami, des tuyaux alternatifs pour vos explorations particulières - du temps restant pour celles-ci. Deux étapes de trois jours vous garantissent l’équilibre activité / repos indispensable à un voyage heureux. La langue hongroise donne peu, c’est un euphémisme, d’accès à qui ne la parle pas, mais les Hongrois font avec bonne volonté tous les efforts possibles pour communiquer avec d’autres langues que la leur.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Trajet pour Budapest

Transfert. Installation pour trois jours à Pest, la ville basse, dans le quartier central de Terézvaros. Entre la basilique Saint-Etienne (Jozsef Hild et Miklos Ybl, 1851-1906) et l’opéra (Miklos Ybl, 1884), le bâtiment XVIIIe a une cour intérieure tapissée de vigne vierge. Des galeries courent d’étage en étage. Cela dit, l’esprit de l’hôtel est complètement contemporain, de la gestion green à la déco ultra graphique. Les chambres se partagent selon quatre thèmes : Classic, Cool, Natural et Heaven. De plus en plus impalpable, mais toujours très confortable. On prend le petit déjeuner sur place, et on s’en trouve bien : savoureux, dans un cadre bistro. Le bar, qui interprète de façon glamour le concept ruine, draine une clientèle assidue de jeunes actifs, question d’art optique et de cocktails bien faits. Le sauna et la salle de gym confèrent aux caves une dignité bien-être inattendue.

JOUR 2

Budapest

Déjà prévu au programme - La plaine de Pest et le Parlement. Le Parlement hongrois - Imre Steindl, 1885-1904 - avec sa façade néogothique flamboyant sur le Danube, vient à l’esprit de quiconque pense à Budapest. En vrai, l’effet produit par l’édifice est majestueux. On visite halls et salles d’apparat, qui étonnent par l’ampleur de leur conception. Le grand artiste verrier Miksa Roth, 1865-1944, a réalisé de nombreux vitraux Art nouveau pour le bâtiment. En compagnie d’un guide privé francophone, on se rend aussi aux halles centrales, le ventre de Budapest. Architecture Sécession toujours - Samu Pecz, 1896 - et corne d’abondance : tout ce que la Hongrie utilise dans sa cuisine attend sur les étals : abricots, trachées de bœuf, foie gras, paprika, persil tubéreux and many many more. Vaci utca, la rue commerçante chic, voit s’aligner les boutiques de marque et les cafés élégants. Si le comte Istvan Széchenyi en eut l’initiative, deux sujets de sa gracieuse majesté britannique menèrent à bien les travaux du pont des Chaînes (1839-1849). Avant de devenir l’emblème de la capitale, cet ouvrage d’art fut d’abord un tour de force technique.
En option - Croisière privée sur le Danube.

JOUR 3

Budapest

Déjà prévu au programme - Budapest tendance. Il y a la Budapest des catalogues ; la Budapest en voie d’institutionnalisation, celle des ruin bars, tout de même bien sympa ; la Budapest créative. C’est cette dernière qui vous intéresse aujourd’hui. On en descelle la géographie cryptique avec un guide privé, francophone et informé. La boutique FlatLAB perche au 3e étage : stylistes pointus. Le cinéma Puskin innovait en 1929, avec le parlant ; aujourd’hui, toujours sur la brèche, il programme sans concessions mainstream. Pour une batterie de cuisine et des tissus durables, fabriqués par de petits ateliers indépendants : Printa. A Telep, on rencontre autour du bar la jeune garde design, mode, musique, graphisme, photo, etc. Et le street art du Danube ne manque ni d’intérêt, ni de vigueur. Une sortie turbulente, qui invite à chercher autre chose à côté des grands incontournables. Le joli turbé de Gül Baba, par exemple, derviche et poète contemporain de Soliman le Magnifique ; ou les bains Kiraly, encore dans leur vapeur ottomane.

JOUR 4

Budapest - Vaszoly (lac Balaton)

Prise en main de la voiture de location et route pour le Balaton. Installation pour trois jours dans une maison d’hôtes de jolie facture, un peu en retrait des berges du lac. Construction récente, mais respectueuse du style régional. Les chambres sont claires et nettes. Le blanc et le rouge alternent sur les murs comme sur les lits. Parquets, petit mobilier pratique, touches déco discrètes. Salles de bain impeccables. Le petit déjeuner mêle agréablement ingrédients traditionnels (saucisses, miel, fromage) et viennoiseries internationales. L’été, une cuisine avec barbecue est mise à la disposition des visiteurs. De quoi passer dans le jardin de longues soirées plaisantes.

JOUR 5

Vaszoly (lac Balaton)

Avec le lac, dont la rive nord est plutôt thermale et la rive sud plutôt balnéaire, le vignoble de la région en constitue l’attrait le plus évident. Les parcelles tapissent les coteaux du bassin de Kali. Une vingtaine de kilomètres à l’ouest, l’inselberg Badacsony, avec des orgues basaltiques de cinquante mètres, ravit les âmes telluriques. A peine plus loin à l’est, on rejoint Veszprém, qui compose un traité d’architecture plein de charme et d’équilibre. Plantée au milieu, la cathédrale Szent Mihaly, qu’une restauration du début du XXe siècle a rendue à sa pureté gothique du XIVe. Quelques kilomètres au nord-ouest, les amateurs de choses délicates et cassantes s’enchanteront des porcelaines de la manufacture de Herend. La respectable manufacture a fourni aux tables de la reine Victoria et de l’empereur François-Joseph, et donc, par voie de conséquence, à celles des grandes familles bourgeoises européennes de l’époque. Pour avoir chez soi en douze couverts ce que Schönbrunn avait en cent-vingt. Ensuite, peut-être, le lac thermal de Héviz : eaux chaudes naturelles, dont les Romains déjà avaient remarqué les effets curatifs. En barbotant dans ce bain de jouvence, on s’enchante des pavillons Belle Epoque et des nénuphars. On relève aussi avec intérêt que le beau monastère bénédictin de Tihany au bord du Balaton - quel bleu là-haut ! - a pour dédicataire saint Aignan d’Orléans, qui défendit la ville contre les Huns en 451.

JOUR 6

Vaszoly (lac Balaton)

Déjà prévu au programme - Le lac Balaton like a friend. Vous avez rendez-vous avec Peter : Hongrois, francophone et altruiste. Pas de schéma préconçu, mais une occasion de croiser vos désirs et curiosités avec la connaissance approfondie que ce garçon a de son pays. Gageons qu’un programme sera vite monté, qui aura toute la précision et la souplesse requises. On peut avoir recours aux éléments avancés dans le paragraphe précédent ; on peut aussi se laisser porter par l’inspiration du moment, les inflexions de la météo, les suggestions du guide : ami pêcheur, artisan fromager, apiculteur, vigneron, etc. Le lac de l’intérieur.

JOUR 7

Vaszoly (lac Balaton) - Budapest - Trajet retour

Route pour Budapest. Rendu de la voiture. Trajet retour.

A la carte

Croisière privée sur le Danube - Budapest

Le fleuve lie entre eux de nombreux pays de l’Europe médiane. A Budapest, il roule des eaux puissantes entre les deux parties de la ville. Les ponts sont fait pour que l’on passe dessus, c’est entendu, mais aussi pour que l’on glisse dessous : pont de la Liberté - Szabadsag hid ; pont Elisabeth - Erzsébet hid ; pont des Chaînes - Széchenyi lanchid ; etc. Et quelles berges !
En option - Deux heures

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 1700€ à 2100€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 1800€/personne.
  • Le trajet pour Budapest en train ou en avion
  • Le cas échéant, les taxes aériennes et surcharge carburant
  • Le transfert privé aéroport / hôtel à l’arrivée
  • La location de voiture pour 4 jours
  • Les 3 nuits à Budapest, en chambre double, avec petits déjeuners
  • Les 3 nuits à Vaszoly, en chambre double double, avec petits déjeuners
  • Budapest - la plaine de Pest et le Parlement, avec un guide francophone privé
  • Budapest tendance, avec un guide francophone privé
  • Le lac Balaton like a friend, visite improvisée avec un guide francophone privé
  • Nos recommandations et la réservation de certains restaurants
  • Un service de navigation GPS accessible depuis l’application Voyageurs du Monde, chargé avec votre parcours, les coordonnées de vos hôtels et bonnes adresses
  • Réf: 1464186
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
    Contactez un spécialiste de la Hongrie