1

Voyager aux origines de l’humanité

Certains pays ont marqué plus que d'autres l'histoire de l'humanité - dans la vallée du Rift se trouvent les origines mêmes de l’humanité, à Addis-Abeba, on fait un un salut à notre ancêtre Lucy. L’Ethiopie revendique, avec l’Arménie, le statut de premier état chrétien, on visite Axoum, où, dix siècles avant notre passage, la reine de Saba, de retour de sa visite à Salomon en son temple de Jérusalem, aurait déposé l’Arche d’Alliance ; A Gondar, première capitale abyssine, le château de l’empereur Fasil, un air de Moyen-âge européen, inattendu sous ces latitudes.
2

Arpenter des paysages à couper le souffle

Dans le froid piquant du petit matin, les hommes cheminent emmaillotées de cotonnades blanches - beauté époustouflante des paysages des hauts-plateaux, étendues verdoyantes des champs de tef, grands eucalyptus, flanc des montagnes émaillées de petites maisons rondes au toit de chaume. Et sur ces terres d’altitude, une lumière de miel qui sublime les paysages et les visages des hommes et des femmes. Au sud, dans les basses terres, argile rouge et acacias, sur lesquelles les enfants bergers font paître leurs vaches bossues. Et dans la dépression du Danakil, paysages lunaires, lac de lave de l’Erta Ale, immense gisements de sel, une curiosité géologique, un paysage entièrement minéral, un des déserts les plus impressionnant au monde.
3

Découvrir une culture singulière

Si elle a été occupée par les troupes mussoliniennes, l’Ethiopie est le seul pays d’Afrique à n’avoir jamais été colonisé. Une culture originale et préservée : l’unique alphabet africain, un calendrier de treize mois, les improvisations impertinentes des azmaris, troubadours de père en fils, et le blues envoûtant des crooners : tout étonne en Ethiopie.
4

Se souvenir de Rimbaud à Harar

Ville étape entre Addis-Abeba et Djibouti, médina millénaire où Arthur Rimbaud acheva son exil, sultanat resté indépendant jusqu’à la fin du XIXème siècle, troisième ville sainte de l’islam : une autre culture, une autre Ethiopie. A l’heure du qat, on se perd dans les ruelles blanches de la ville aux 99 mosquées, alors que l’appel du muezzin se mêle à la prière d’un prêtre orthodoxe.
5

Méditer dans une église de Lalibela

Lalibela, prodige architectural des églises creusées dans la roche, qui composent une Jérusalem d’Afrique. Méditer en une de ces églises en compagnie d'un prêtre et de quelques fidèles est un voyage intérieur unique. Un moment de méditation qui a lui seul justifie un voyage en Ethiopie.
Contactez un spécialiste de l'Ethiopie