Vaccins obligatoires

Pas de vaccin obligatoire, sauf contre la fièvre jaune pour les voyageurs en provenance de pays d'Afrique subsaharienne et d'Amérique latine où la maladie est présente.

Vaccins conseillés

Comme toujours et partout, il est important d’être protégé contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, les hépatites A et B, la coqueluche et la rougeole, surtout pour les enfants. Et éventuellement contre la typhoïde (poissons crus), l'encéphalite japonaise, la vaccination (à faire faire dans un centre de vaccinations internationales) concerne surtout les expatriés en zone rurale, mais elle doit aussi être conseillée aux voyageurs ayant une activité de plein air importante pendant les périodes de circulation du virus (nuits sous la tente, treks dans les rizières, pendant la mousson en particulier).

Paludisme

Il a totalement disparu, mais l’existence d'affections virales transmises par des piqûres de moustiques (dengue, encéphalite japonaise, virus Zika) rend souhaitable l’utilisation de répulsifs et de moustiquaires, surtout en zone rurale.

Autres risques

Un voyage en Corée du Sud n’expose pas à des risques sanitaires fondamentalement différents d'un voyage en Europe. Les maladies "exotiques" sont absentes, à l'exception de l'encéphalite japonaise qui concerne plus le résident que le touriste.

Infos pratiques

Les infrastructures sanitaires sont, bien sûr, satisfaisantes partout. En cas de nécessité, contacter la compagnie d'assurance et les services compétents de l'Ambassade de France.

Utile

Mieux comprendre La Corée du Sud

Contactez un spécialiste de la Corée du Sud