Les Bahamas : 29 îles, 661 cayes, et 2,387 îlots, disséminés sur environ 260 000 km², environ 20 de ces îles sont habitées en permanence. L’île la plus proche des États-Unis est à 89 km de la côte sud-est de la Floride. Superficie totale : 13,939 km² (5,382 miles2). Population de 330,000 personnes.

Le 1er pas de Christophe Colomb dans le Nouveau Monde le 12/10/1492 a été accompli aux Bahamas, où Il rencontra des Arawaks, également appelés Lucayens, qui ont donné le 1er nom de l'archipel : les îles Lucayes. Aux XVIe et XVIIe siècles, les 13 paradis des frères de la côte, repaires de pirates, incluaient 2  îles des Bahamas, habitées dès 1648 par des puritains anglais. À la mort de Charles II Stuart en 1685, le nouveau roi Jacques II, récupéra les Bahamas. En 1714, le roi George Ier nomma 1 gouverneur royal, W. Rogers,  qui avait publié en 1712, l'histoire d'1 marin qu'il avait recueilli en 1709 sur 1 île déserte, récit qui allait inspirer à D. Defoe en 1719 le roman La Vie et les Aventures surprenantes de Robinson Crusoé. A la fin du 18ème siècle, la Grande-Bretagne dut défendre sa colonie contre les Américains, engagés depuis 1775 dans la guerre d'Indépendance conduite par G.Washington qui envoya, entre 1776 et 1781, des expéditions pour occuper New Providence où trouvaient refuge les fidèles à la couronne. En 1782, les espagnols attaquèrent New Providence, qui ne comptait que 1400 défenseurs. 1 flotte s'empara de Nassau. Il fallut l'intervention d'1 petite armée pour chasser les occupants. En 1861, quand éclata la guerre Nord-Sud aux Etats-Unis, les Bahamas devinrent pour les Sudistes un arsenal transitoire. La victoire du Nord en 1865 provoqua un afflux de réfugiés, planteurs ruinés venus avec leurs esclaves….Mais depuis le Ier/08/1833, tous les noirs débarquant aux Bahamas devenaient libres, jouissant des mêmes droits que les blancs. (La ségrégation raciale subsistait : en 1885, à Harbour Island, 5 noirs durent payer 20 shillings d’amende pour avoir emprunté la porte d’entrée réservée aux Blancs à l’église.) L'indépendance de la colonie fut accordée le 10/07/1973 par la Grande-Bretagne.

Près de 260 000 hectares d'une exceptionnelle biodiversité sont protégés par le Bahamas National Trust. A Grand Bahama, le Rand Nature Centre de 40 hectares, créé en 1992, 1 spot pour l'observation des oiseaux, le Peterson Cay National Park de 0,5 ha, créé en 1968, lieu de nidification prédilection des oiseaux marins, le Lucayan National Park de 16 ha, créé en 1977, à voir pour ses grottes sous-marines et sa mangrove. A Abaco, l’Abaco National Park de 8300 ha, créé en 1994, site d'observation du très rare perroquet des Bahamas, le Pelican Cays Land and Sea Park de 850 ha, créé en 1972 aux récifs corailliens, la Tilloo Cay Reserve de 4,5 ha, créée en 1990, où viennent nidifier les oiseaux marins, le Walkers Cay National Park de 1550 ha, créé en 2002, à voir pour ses récifs corailiens, et le Black Sound Cay Reserve de 1 ha, créé en 1988, important pour sa concentration de gibiers d'eau. A Andros, le Blue Holes National Park de 13 450 ha, créé en 2002, la plus grande concentration de trous bleus du monde,  les Northern & Southern Marine Parks de 26 240 ha, créés en 2002, qui abritent la 3ème barrière de corail au monde par sa longueur, le Crab Replenishment National Park de 1200 ha, créé en 2002, royaume des crabes de terre, et le West Side National Park de 74 880 ha, créé en 2002, avec ses conques, homards, et flamands roses. A New Providence, le Harrold and Wilson Ponds National Park de 100 ha, créé en 2002, qui compte plus de 100 espèces d'oiseaux, The Retreat, 1 jardin luxuriant de 4,5 ha, créé en 1985, le Bonefish Pond National Park de 520 hectares, créé en 2002, superbe écosystème de mangrove, et le Primeval Forest National Park , 1 forêt primaire de 1 ha, créé en 2002. A Exuma, l’Exuma Cays Land and Sea Park de 45 580 hectares, créé en 1958, spectaculaire pour ses paysages et sa faune, et le Moriah Harbour Cay National Park de 5440 ha, créé en  2002, à l’incroyable biodiversité. A Conception, le Conception Island National Park de 850 ha, créé en 1964, sanctuaire pour les tortues de mer. A Crooked Island, le Great Hope House & Marine Farm de 1,5 ha, créé en 2002, à voir pour le patrimoine bâti par les Loyalistes au XVIIIe siècle. A Little Inagua, le Little Inagua National Park de 12 690 ha, créé en 2002, la plus grande île inhabitée des Caraïbes, dont les eaux, qui vont jusqu’à 13 mètres de profondeur sont une zone de reconstitution des ressources marines. A Great Inagua, l’Union Creek Reserve de 2 000 ha, créée en 1965, refuge de tortues vertes de mer, et l’Inagua National Park de 74 360 ha, créé en 1965, qui abrite le plus grand lac du pays et la plus grande concentration de flamants de Cuba.

 

Contactez un spécialiste des Bahamas