Transport par la route

L’état des routes est très variable : bon autour de Bakou, il se dégrade dans l’intérieur et certaines zones de montagne ne sont accessibles qu’en 4x4. Le code de la route n’est pas respecté. En cas d’accident, le constat doit être fait par la police. Les dégâts matériels sont à la charge du conducteur fautif. S’il y a des victimes, prévenir la police séance tenante (et l’ambassade de France).

Transport en Taxi ou Loueur

Aucun problème pour trouver des taxis en ville. Certains sont équipés d’un taximètre, d’autres pas. Dans le premier cas, on vérifiera au départ que l’appareil ait été remis à zéro, dans le second on s’entendra avec le chauffeur sur le prix de la course avant d’embarquer. Des taxis collectifs assurent des liaisons interurbaines. Avec un peu de patience, car les temps de trajet sont parfois longs (surtout en montagne), les bus permettent de rallier les moindres recoins du pays.

Transport en train

Le réseau et le matériel roulant ne datent pas d’hier, mais ils rendent encore service à ceux qui ont du temps devant eux.

Transport en avion

L’aéroport international Heydar Aliyev est situé à 25 km au nord-est de Bakou.

Utile

Contactez un spécialiste de l'Azerbaïdjan