Vaccins obligatoires

Le vaccin contre la fièvre jaune n'est exigé que pour les voyageurs en provenance de pays infestés (ce qui peut concerner de nombreux pèlerins africains). Dans ce cas, la vaccination doit se faire au plus tard 10 jours avant le départ. Pour le pélerinage à La Mecque, est obligatoire le vaccin polyvalent contre les méningites A+C+W135 (Mencévax) à faire dans un centre de vaccination agréé.

Vaccins conseillés

Comme toujours et partout, il faudra être protégé contre la diphtérie,le tétanos, la poliomyélite, les hépatites A et B, la typhoïde, la coqueluche dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage, éventuellement la rage (plus pour les résidents que pour les voyageurs) Un certificat de sérologie VIH négative peut être exigé, et une sérologie positive peut entraîner l'expulsion.

Paludisme

Il est présent essentiellement dans l'ouest du pays, surtout dans les régions côtières. La prévention, dans les régions impaludées, passera d'abord par une protection individuelle contre les piqûres de moustiques (répulsifs, moustiquaires), qui protègera contre d'autres affections transmises par d'autres insectes, à laquelle on devra ajouter un traitement préventif par Savarine ou Atovaquone-Proguanil (Malarone ou un de ses génériques).

Autres risques

PENDANT LA PERIODE DE CIRCULATION DU COVID19, NOUS INVITONS LES VOYAGEURS A CONSULTER NOS « NEWS » SANTE, OU NOUS ACTUALISONS LES RECOMMANDATIONS SANITAIRES.

En observant les conseils donnés dans nos recommandations générales, vous aurez toutes les probabilités d'échapper aux affections transmises par les aliments (typhoïde, choléra, hépatites A ou E, parasitoses digestives), par les bains en eau douce ou en mer, par les piqûres ou morsures d'animaux venimeux (vipères, scorpions), ou par les risques de coup de chaleur et de déshydratation des régions désertiques.
Le contexte politico-religieux actuel n'est guère favorable au tourisme dans la péninsule. Les voyageurs qui auront l'autorisation de se déplaçer en dehors de Ryiad ou de Djeddah ne devront le faire qu'après avoir informé l'ambassade de France de leur itinéraire.

Infos pratiques

Les infrastructures médicales sont équivalentes (voire supérieures) à cellesde nos pays occidentaux. En cas d'accident ou de maladie grave, il est souhaitable de prendre contact avec la compagnie d'assurances et avec l'ambassade de France à Ryiad

Utile

Mieux comprendre L'Arabie saoudite

Contactez un spécialiste de l'Arabie saoudite