Vous aimerez
  • La liberté automobile, pour visiter les plus beaux sites de Turquie occidentale, de Topkapi à l’Egée
  • Vivre sites antiques et gourmandise sous le mûrier, hammams et piscines naturelles
  • Visite privée de Sultanahmet, quartier de Sainte-Sophie et de la mosquée Bleue, et d’Ephèse, prévu !
  • Appli smartphone avec GPS, voiture, bonnes adresses, conciergerie sur place, voyager Voyageurs

Contactez un spécialiste Turquie 01 85 08 10 44

De la Corne d’or à l’Egée

L’appartenance de la Turquie à l’Europe alimente les débats de part et d’autre du Bosphore. En termes d’engagement pour l’avenir. Car, pour le passé, on ne peut nier que le pot culturel commun est copieux. Là se situe peut-être l’une des surprises majeures de votre voyage. Istanbul, n’en parlons pas, avec l’éloquente limpidité du symbole Sainte-Sophie. Mais ailleurs aussi, on réalise, par exemple, combien la civilisation gréco-romaine a marqué : Galien, né à Pergame, Héraclite à Ephèse, Hérodote à Halicarnasse… Médecine, philosophie, histoire de nos humanités. Ce qui se traduit aujourd’hui par des sites archéologiques de haute volée. Et que dire de l’aventure chrétienne : maison de la Vierge à Ephèse, tombe de l’apôtre Philippe à Hiérapolis, conciles
de Nicée / Iznik et Constantinople… Bref, sous une forme ou sous une autre, nous vivons encore de ce qui a pris forme là. Chemin faisant, on découvre ce que la Turquie ottomane a ajouté de civilisation à ce vieux fonds. Voyez Bursa, l’un des terminus occidentaux de la route de la soie. Et, tout autour, des blés, des vergers d’agrumes, des oliveraies, des roseraies ; sur la côte de petits ports de pêche où l’on déguste de succulents poissons grillés. La passion culinaire turque fait que, du stand à brochettes-charbon de bois au bord de la route aux grandes tables stambouliotes, les repas ont toujours un juste équilibre. Culture. Nature ? Vous verrez les piscines naturelles de Pamukkale et une Méditerranée en majesté autour de la péninsule de Bodrum. En dix jours, des enchantements d’Istanbul aux palmiers du golfe de Kos, vous aurez traversé des millénaires d’histoire et accumulé les plaisirs.

Votre voyage

Les trajets se font en voiture. Les routes ne posent pas de problèmes particuliers à un conducteur normalement capable et vous disposez d’un GPS et de toutes les informations utiles. En cas de besoin, ou de désir imprévu (les contrées traversées peuvent susciter ce genre de réaction), vous avez aussi les coordonnées de notre service de concierge sur place : il a pour fonction de trouver la bonne solution. A Istanbul, votre hôtel restitue avec panache l’occidentalisme Belle Epoque, lequel ne laisse pas d’être turc. Traditions ottomane et grecque ensuite. Confort moderne et old time Turkey font bon ménage à Bursa, Pergame et Sirince. A Pamukkale et Bodrum, l’ambiance thermale et balnéaire commande à deux établissements contemporains et fonctionnels. Ce qui ne signifie nullement froids et impersonnels. Dans tous les cas, vous vous trouvez bien accueillis et bien traités, en quelque formation que vous débarquiez, couple ou famille. Nous avons inscrit à votre agenda la visite privée du quartier historique de Sultanahmet, à Istanbul, et une journée sur le site archéologique d’Ephèse. Avec un guide privé francophone dans l’un et l’autre cas. Cela permet d’aller au fond des choses. S’il vous plaisait de vous initier à l’art du papier marbré ou de naviguer dans la baie de Bodrum, il suffirait de nous en parler.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Istanbul

Transfert et installation pour trois nuits côté Europe. A l’origine, il y avait ici la banque impériale. Ce qui se sent encore à l’élégance altière du bâtiment. En tout cas, le luxe des aménagements y a trouvé un cadre à sa mesure. La décoration repose sur un savant dosage de classicisme contemporain et de motifs Belle Epoque. Les chambres sont spacieuses et confortables, doublées de salles de bain où domine le marbre vert. On relève une marque patente de savoir recevoir : les oreillers en plumes d’oie. Le spa a hérité d’une riche tradition de soins du corps et de l’humeur ; hammam de rigueur - mais la chaleur existe aussi en version sèche. La salle de fitness fournit aux enragés du cardiofréquencemètre de quoi les satisfaire. En cuisine, la brigade passe avec aisance des finesses de la gastronomie turque au répertoire international. Des toiles contemporaines appartenant à la collection de la maison décorent la salle à manger. Comme dans toutes les parties communes.

JOUR 2

Istanbul

Galata / Karaköy renait à un certain lustre et des hôtels comme le vôtre y contribuent notablement, qui viennent épauler les nombreuses galeries déjà installées depuis quelques années au nord de la Corne d’or. Cette modernité d’Istanbul, à laquelle on ne pense pas forcément d’abord, marque un dynamisme et une pertinence enviables. Le complexe culturel Santralistanbul, à Eyüp, est représentatif de cette activité multidirectionnelle. Et puis, quand même, il y a le plaisir de passer le Bosphore en vapeur pour gagner la rive asiatique. Traversée quotidienne de nombreux habitants. On peut aussi naviguer le long des rives, admirer les yalis, résidences de plaisance installées au bord de l’eau. Les maisons de bois traditionnelles se voient encore nombreuses. Les bazars continuent à proposer à la chalandise beaucoup plus que ce à quoi elle pense ; et les innombrables restaurants beaucoup plus que ce que vous imaginez.

JOUR 3

Istanbul

Déjà prévu au programme - Sultanahmet, musée à ciel ouvert. Avec Sainte-Sophie, la mosquée Bleue et le palais de Topkapi, Sultanahmet est un quartier clé. A ces monuments emblématiques, il faut joindre l’hippodrome, construit au début du IIIe siècle, et le Grand Bazar, fondé au XVe. Fondamentaux romains, byzantins, ottomans, qu’un guide privé francophone vous fait découvrir par le menu. Il vous sensibilise aussi au contexte, aux à-côtés de ces édifices célèbres, à ce qui les lie encore à la vie des Stambouliotes. Si le sens esthétique, celui du sacré ou de l’histoire, s’assouvissent par la vue dans les hauts lieux, l’ouïe, l’odorat, le toucher trouvent dans les rues, les boutiques, les auberges, les jardins, des occasions de plaisir sans cesse renouvelées. Au cours de cette journée, Istanbul s’installe en vous.

JOUR 4

Istanbul - Bursa

Prise en compte de la voiture de location et route pour Bursa. Nuit sur les remparts de la vieille ville, dans une maison ottomane splendide. La décoration est d’un goût exquis et le service, rendu avec une louable disponibilité. Jardin ombragé de magnolias, bain turc, restaurant ajoutent encore au plaisir que l’on prend à séjourner ici. Avec cela, une simplicité qui rend tout facile et naturel.
Entre Istanbul et Bursa, que les Français l’ont longtemps appelée Brousse, on peut s’arrêter à Iznik, fameuse pour ses céramistes. C’est l’ancienne Nicée, haut lieu du christianisme ; elle a lié son nom à deux conciles œcuméniques importants : 325 - contre l’arianisme ; 787 - pour les icônes. Bursa, première capitale des sultans ottomans, a joué un rôle important dans le commerce de la soie (voir le bazar de la soie, Koza Han, fin du XVe siècle). La mosquée Muradiye-Hüdavendigar (1366) abrite de nobles tombeaux, la mosquée Verte (1424) illustre le style local. Nota bene : Bursa est le berceau du döner kebab (viande cuite sur une broche verticale).

JOUR 5

Bursa - Pergame

Route pour Pergame. Nuit dans une demeure historique, noble, restaurée avec tact dans son jus grec d’origine. Les chambres sont confortables et coquettes. La terrasse de l’hôtel donne d’un côté sur le temple de Déméter (déesse de l’agriculture) et, de l’autre, sur l’église Rouge, ancien temple de Sérapis (dieu égyptien de période hellénistique). Dans la cave aux murs de pierre, de quoi s’initier à la viticulture turque.
Pergame fut la tête d’un royaume puissant et un grand centre de la culture hellénistique (elle entretenait une bibliothèque fameuse) ; elle connut son apogée au IIe siècle avant JC mais tint son rang sous administration romaine ; dans l’Apocalypse, saint Jean loue la persévérance de son église, mais soupçonne sa doctrine. On se rend sur l’acropole et à l’asclépiéion, le sanctuaire-hôpital du dieu de la médecine Asclépios. Le célèbre médecin Galien naquit à Pergame en 216 et a reçu là sa formation philosophique et médicale première.

JOUR 6

Pergame - Sirince / Ephèse

Route pour Sirince. Installation pour deux nuits dans le quartier historique. Votre petite maison traditionnelle a beaucoup de cachet. Façade blanche, pierre, boiseries sculptées. L’aménagement intérieur, avec ses banquettes le long des murs, ses tapis, son mobilier ancien, évoque la Turquie romantique - qui ne va pas sans d’opportunes lanternes chinoises. La salle d’eau bénéficie elle aussi du goût et du fini de la chambre. Le confort d’ensemble est douillet. Lorsque le temps l’autorise, on prend le petit déjeuner dans le jardinet. Il se compose de produits frais et savoureux, et permet d’aller loin dans la journée. Le village de Sirince a un bel aspect XIXe. Les maisons de pierre et de bois ouvrent de grandes fenêtres sur les alentours. Pins et jardins leur font une espèce de coussin. Il est très agréable de se promener au hasard des rues.

JOUR 7

Sirince

Déjà prévu au programme - Une journée à Ephèse avec un guide privé francophone. Le site archéologique d’Ephèse se trouve à une dizaine de kilomètres de Sirince. Fondée sans doute au Xe siècle avant JC, elle a été l’un des fleurons de la Grèce d’Asie mineure. On ne passe pas à côté sans s’y arrêter. Elle appartint à Crésus, le fortuné roi de Lydie, qui y éleva le temple d’Artémis en 560 avant JC. C’est dire qu’elle eut l’attention des plus gros investisseurs du temps ! Et cela se voit encore. D’ailleurs l’Artemision, avant d’être inscrit au patrimoine de l’Unesco, l’a été sur la liste des Sept Merveilles du monde. Plus tard, saint Jean installa Marie de Nazareth à Ephèse. La maison de la mère de Jésus, est un lieu de pèlerinage respecté. Une ville à vous convertir au grec tout autant qu’Athènes.

JOUR 8

Sirince - Pamukkale

Route pour Pamukkale. Nuit dans un hôtel moderne, à 3 km du site naturel / antique (Hiérapolis). Services au standard international. Le spa est le pivot de l’établissement, tradition thermale oblige. Les eaux naturellement minéralisées utilisées ici ont une influence bénéfique un peu universelle et rendent en tout cas aux organismes itinérants un tonus qui a pu s’émousser.
La tufière de Pamukkale est l’une des plus belles du monde. Les concrétions calcaires immaculées et les bassins naturels composent un paysage singulier que la lumière pare de teintes changeantes. La station thermale antique de Hiérapolis, fondée au IIe siècle avant JC, coiffe la colline. Les thermes abritent aujourd’hui un musée archéologique ; une piscine romaine, dite de Cléopâtre, reçoit toujours des baigneurs. Le théâtre du IIe siècle) a encore bel aspect. Le martyrium (Ve siècle) contiendrait la tombe de l’apôtre Philippe. Les amateurs de machines remarqueront sur le sarcophage de Marcus Aurelius Ammianos la plus ancienne représentation connue d’un système bielle-manivelle (IIIe siècle - appliqué à des scies).

JOUR 9

Pamukkale - Bodrum

Route pour Bodrum. Installation pour deux nuits sur les hauteurs de la ville. La terrasse rooftop-restaurant avec vue sur la mer promet des dîners à haute teneur chromatique. On paresse au bord de la piscine ou dans le jacuzzi, on se repose dans sa chambre, dont la décoration mêlant tradition et modernité apaise et permet de décanter les émotions suscitées par la fréquentation assidue des cités antiques. Dans le jardin, sur la terrasse, aux balcons, les fleurs sont à foison, elles embaument et ajoutent aux agréments de la maison comme une gratification olfactive.

JOUR 10

Bodrum

A Bodrum / Halicarnasse, visite au château Saint-Pierre (XVe siècle), construit par les chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem, et au mausolée d’Halicarnasse (tombeau du satrape achéménide Mausole - IVe siècle avant JC) ; celui-ci ayant servi de carrière de pierre à celui-là. Le musée d’archéologie sous-marine du château mérite mention. Comme le théâtre hellénistique d’ailleurs, d’où l’on a une vue magnifique sur la ville. On peut aussi partir à la découverte de l’arrière-pays, des oliveraies, des vergers de mandariniers, de villages pittoresques dont les moulins tournent au vent, des villes côtières de Turgutreis et Türkbükü, le Saint Trop’ turc.

JOUR 11

Bodrum - vol de retour

Rendu de la voiture à l’aéroport de Bodrum. Vol de retour, via Istanbul.

A la carte

Atelier de papier marbré - Istanbul

L’ebru est une technique qui consiste à transférer sur papier des motifs colorés déposés à la surface d’un liquide dense. Le résultat, à la fois souple et précis, s’utilise dans la reliure notamment. L’Unesco a inscrit l’art du papier marbré au patrimoine immatériel de l’humanité. Bien qu’il faille deux ans aux artisans pour en acquérir les éléments de base, les voyageurs peuvent s’y essayer, sous la conduite d’un professionnel. Cela permet au minimum de concevoir pour les artistes et pour leurs œuvres une admiration motivée.
En option - Demi-journée

Sortie en caïque dans la baie de Bodrum

On embarque pour une journée de cabotage à la voile, à bord d’une goélette de bois dont le modèle traditionnel servait à la pêche et aux liaisons côtières. Le faible tirant d’eau du bateau lui permet de rallier les plus petits ports de la côte, d’entrer dans les criques discrètes, de longer de près des paysages ravissants. Lorsque l’envie en vient aux passagers, on pique une tête dans l’eau transparente. La journée se passe ainsi, entre les plouf ! et les oh ! et les ah ! d’admiration. Le déjeuner est pris à bord, des rafraîchissements sont servis…
En option - Journée

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
De septembre à avril.

Le budget estimé pour ce voyage est de 1800€ à 2300€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 1900€/personne.
  • Le vol pour Istanbul et retour de Bodrum, sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • Le transfert privé aéroport hôtel à l’arrivée
  • La location pour 8 jours d’un véhicule de catégorie A/C
  • Un service de navigation GPS accessible depuis l’application Voyageurs du Monde, chargé avec votre parcours, les coordonnées de votre hôtel et bonnes adresses
  • Les 3 nuits à Istanbul, en chambre double, avec petits déjeuners
  • Sultanahmet, musée à ciel ouvert, avec un guide privé francophone
  • La nuit à Bursa, en chambre double, avec petit déjeuner
  • La nuit à Pergame, en chambre double, avec petit déjeuner
  • Les 2 nuits à Sirince, en cottage double, avec petits déjeuners
  • Une journée à Ephèse, avec un guide privé francophone
  • La nuit à Pamukkale, en chambre double, demi-pension
  • Les 2 nuits à Bodrum, en chambre double, avec petits déjeuners
  • Un routeur Wifi international
  • Notre service conciergerie sur place
  • Réf: 1477004
    Découvrez tous les services qui vous accompagnent pendant votre voyage.
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
    Contactez un spécialiste de la Turquie