Vous aimerez
  • De Gdansk à Bialowieza, la mer Baltique, l’héritage médiéval, les mille lacs de Mazurie
  • Des hôtels dans l’air du temps, confortables et esthétiques ; goûter la nouvelle cuisine polonaise
  • Gdansk avec un guide francophone, château de Malbork, forêt primaire de Bialowieza, c’est prévu !
  • Appli smartphone avec GPS, voiture, neutralité carbone intégrale, les plus Voyageurs

Contactez un spécialiste Pologne 01 55 42 78 42

La Pologne d’en haut

Torun, premier chapitre de votre voyage, est gothique. L’Unesco a même inscrit la ville, fondée sur la Vistule par les chevaliers teutoniques, au patrimoine mondial pour cela. Et le château de Malbork aussi, pour les mêmes raisons. D’ailleurs, les édifices de brique rouge et les pignons à échelons, typiques de la période en Europe du nord, ne vous lâcheront plus. Bien sûr, le pays ne se résume pas à eux, mais l’empreinte qu’a laissée le Moyen Age - chevaliers, évêques et marchands de la Hanse - est profonde et ce style influence encore l’architecture contemporaine. Vous vérifiez cela à Gdansk, vieux port de commerce et sismographe culturel. Trois jours de sont pas de trop pour profiter de l’une des plus attachantes et vivantes cités de Pologne.
Avant de partir vers l’est. Car, de ce côté-là, il y a la Mazurie, pays de lacs et de forêts que la lumière changeante fait naturellement impressionniste. On randonne ; on se laisse aller à un romantisme que le paysage excuse ; au pied du château d’Olsztyn, ancienne résidence des évêques de Varmie, on songe à la Prusse, qui est ici comme une espèce de filigrane historique. Et c’est ensuite vers la frontière biélorusse que vous allez. De part et d’autre de celle-ci s’étend la forêt de Bialowieza, inscrite, elle encore, au patrimoine mondial par l’Unesco. Et avec des titres à cette incitation au respect : il s’agit de l’ultime refuge de la grande forêt qui a couvert l’Europe centrale et orientale. Un monument naturel, dont l’importance apparaît de plus en plus cruciale. Un beau voyage que celui qui se termine par un lieu d’origine.

Votre voyage

Les faibles ondulations de la Pologne septentrionale n’offrant aucune résistance à l’automobile, vous disposez d’une voiture. Pour aller d’une étape à l’autre et, une fois sur zone, vous échapper comme bon vous semble (de Gdansk à la station balnéaire de Sopot, par exemple). Vos hôtels expriment tous un point de vue nuancé sur la modernité : ils y sont attachés comme à un point d’évidence et de confort, mais veillent à l’inscrire harmonieusement dans le cadre historique ou naturel qui est le leur. Vous faites partout l’expérience d’une attitude et d’installations bien agréables à vivre, auxquelles s’ajoutent quelques bonnes tables. Afin que vous ne perdiez pas un temps toujours précieux en voyage, nous avons inscrit sur votre feuille de route (et organisé) quelques rendez-vous à ne pas manquer : la visite de la forteresse teutonique de Malbork ; une visite privée de Gdansk ; une croisière eau herbe sur le canal d’Elblag ; la tanière du loup, qui faillit devenir le tombeau de Hitler ; une sortie naturaliste dans le parc national de Bialowieza. Et, autour de tout cela, vous avez tout loisir de poussez vos propres explorations.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Varsovie - Torun

Prise en main de la voiture de location et route pour Torun. Nuit en face de la maison natale de Copernic. Pour n’être pas médiévale, la maison qui vous abrite n’en est pas moins historique. L’intérieur a été aménagé et décoré de façon tout à fait moderne. Blanc, gris, design sous influence minimaliste. Dans votre chambre, vous bénéficiez d’un appréciable niveau d’équipement, d’une luminosité homogène. La salle à manger, avec ses murs de briques patinées, ses fauteuils bleu pastel et ses nappes blanches, a belle allure ; on y sert une cuisine polono-internationale que signe un chef à jour sur les méthodes. Une terrasse invite à profiter de la douceur du temps et des toits alentour.
Le centre médiéval de Torun, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, est un ensemble gothique exceptionnel - par sa conservation et des édifices reflétant la prospérité du commerce hanséatique.

JOUR 2

Torun - Gdansk

Route pour Gdansk, sur la partie ouest du delta de la Vistule.
Déjà prévu au programme - Le château de Malbork. Au XIIIe siècle, afin de disposer d’un camp de base pour leurs missions militaires sur la Nogat, les chevaliers teutoniques édifient Marienburg. Durant le siècle suivant, devenu siège de l’ordre, le château est agrandi. Au XVe, les chevaliers, à bout de souffle, abandonnent la forteresse au roi de Pologne. Aujourd’hui, l’ensemble impressionne par l’ampleur et la vigueur de sa conception. Centre névralgique et verrou du monde teutonique, Marienburg / Malbork est à l’honneur de l’ingénierie du Moyen Age.
Installation pour trois nuits en plein centre de Gdansk. La modernité défendue par l’hôtel, sans rien rabattre de son engagement, ne va pas sans un classicisme subtil. Les effets de couleur, de matière, de forme, répondent à un souci d’équilibre et de lisibilité. Les chambres assurent un confort net et sans bavure. Votre bien-être y trouve son assise, mais il peut s’augmenter au sauna et au spa. Tradition portuaire aidant sans doute, la carte du restaurant affiche une tonalité internationale sans se forcer. Ce qui illustre la cohérence du dessein.

JOUR 3

Gdansk

Déjà prévu au programme - Gdansk, perle de la Baltique. Un guide francophone privé s’impose pour appréhender une ville dont le très riche patrimoine témoigne d’une histoire complexe : à gros traits, alternance de pouvoirs allemands - Etat teutonique, Prusse - et polonais ; appartenance à la ligue hanséatique du XIVe au XVIIe siècle ; défis identitaires. Ainsi l’église Sainte Marie, XVe siècle, typique du gothique de brique, a-t-elle été successivement catholique, puis luthérienne, puis à nouveau catholique. Les rois Jagellon ont articulé le style Renaissance de leur temps au gothique allemand de l’hôtel de ville. La grue portuaire du XVe siècle, elle, est un impressionnant emblème du florissant commerce de la Hanse. Au bout de la rue Longue, le maniérisme de la porte Dorée suggère un regard nouveau sur le monde d’alors. Quant aux chantiers navals, ils entretiennent le souvenir des révoltes ouvrières qui ont ébranlé le régime communiste dans les années 1970-80.

JOUR 4

Gdansk

Le corridor de Dantzig, qui permettait à la Pologne de l’entre-deux-guerres d’avoir un accès à la Baltique, a concentré les tensions qui ont provoqué le conflit mondial. Symbole, à son corps défendant, des mécomptes de l’Europe de Versailles, la ville dévastée fut reconstruite avec méticulosité à partir des années 1950. Et elle a recouvré la vitalité qui l’avait toujours caractérisée. Le moment venu, un milieu ouvrier fort, une jeunesse étudiante turbulente et impliquée, l’appui de l’Eglise et d’intellectuels courageux ont déclenché l’épopée de Solidarnosc. Dans le contexte postsocialiste, Gdansk a pris son avenir à bras le corps et elle séduit de plus en plus largement par son dynamisme, par un urbanisme stimulant, une vie culturelle mouvementée, des musées de premier rang (on ne manque pas le Jugement dernier de Memling, au musée national, ni le Centre de la solidarité européenne, dans les chantiers navals).
En option - Le musée de la Seconde Guerre mondiale.

JOUR 5

Gdansk - canal d'Elblag - Olsztyn

Route pour la Mazurie.
Déjà prévu au programme - Croisière sur l’herbe sur le canal d’Elblag. Au sud de la baie de Gdansk, on rencontre cet ouvrage de plus de quatre-vingt kilomètres, construit au milieu du XIXe siècle. Il est tout à fait particulier en ce que, pour suppléer aux écluses, des sections ferrées sur plans inclinés y alternent avec les sections en eau : pour passer d’un niveau à un autre, les bateaux sont tractés dans les berceaux sur rails. Vous naviguez donc alternativement sur l’eau et sur l’herbe. Et vous visitez le musée du canal.
Installation pour deux nuits près d’Olsztyn, au bord du lac Ukiel. L’hôtel est contemporain, fonctionnel, de style international : bois, béton, verre. Ce qui assure un certain niveau de confort. Dans les chambres, des baies sol-plafond donnent sur le paysage paisible du lac. Les architectes ont d’ailleurs recherché la transparence dans tout le bâtiment. Grande piscine intérieure, jacuzzi, espace gym, salles de soin : le secteur bien-être est consistant. Les activités nautiques se pratiquent à partir de la plage de sable blanc et des pontons maison. Sur place, deux restaurants : une table régionale renommée et une table asiatique qui l’est tout autant.

JOUR 6

Olsztyn

Au programme - La tanière du loup. La Wolfsschanze, la tanière du loup, était le quartier général d’Hitler en Prusse orientale. Le Reichkanzler y a séjourné régulièrement à partir de l’invasion de l’Union soviétique. Aménagé dans un bois épais, protégé par l’isolement, des réseaux de fil de fer barbelé et des champs de mines, le site était constitué de blockhaus et de bâtiments divers ; il abritait près de deux mille personnes. C’est ici qu’eut lieu, le 20 juillet 1944, la tentative d’assassinat du Führer effectuée par le colonel Claus von Stauffenberg ; échec ayant suscité une répression féroce. Le complexe est évacué et dynamité avant l’arrivée de l’armée rouge, en janvier 1945. Visite, avec un guide francophone privé, des ruines et du monument érigé à la mémoire des conjurés de juillet 1944.

JOUR 7

Olsztyn - Bialowieza

Route pour la Podlachie. Installation pour deux nuits à Bialowieza, dans un hôtel moderne où l’esprit chalet sylvestre a laissé des souvenirs de bois sombre. Lesquels s’harmonisent confortablement avec des sièges rebondis, des moquettes épaisses, des rideaux à l’embrasse, du rouge feu et du vieil or. Votre chambre adapte cela à l’usage particulier. Au vu de sa situation, le restaurant ne pouvait sérieusement envisager autre chose que la cuisine terroir ; il fait donc terroir en évitant l’écueil d’un conservatisme culinaire étroit. Et on n’abandonne pas ici les organismes à la paresse. Dehors, tennis et badminton ; dedans, une grande piscine (dont le décor rustique futuriste étonne) et un spa avec personnel expert, sauna et salle d’halothérapie.

JOUR 8

Bialowieza

Déjà prévu au programme - Le parc national de Bialowieza. Lambeau de la forêt hercynienne (qui mettait à couvert les peuples de toute l’Europe médiane au début de l’ère chrétienne), elle-même contraction d’une sylve plus ancienne, la forêt primaire de Bialowieza, à cheval sur la frontière polono-biélorusse, est un trésor naturel. Au sens propre du terme : ce qu’elle contient ne peut être restitué en cas de perte. Lorsqu’on songe à l’étendue originelle de ces bois, on est saisi par un vertige de résorption. Aujourd’hui, ils font donc l’objet d’une protection attentive et d’études scientifiques approfondies. Le chêne, le bouleau, l’épicéa, le charme, le tremble y sont très présents. La grande faune a pour ambassadeurs les derniers bisons d’Europe ; le loup a été réintroduit, ainsi que le konik, proche parent des derniers chevaux sauvages européens ; cerfs, chevreuils, sangliers, élans, ont toujours eu des quotas solides. Visite avec un guide francophone privé.

JOUR 9

Bialowieza - Varsovie

Route pour l’aéroport de Varsovie. Rendu de la voiture et vol retour.

A la carte

Le musée de la Seconde Guerre mondiale - Gdansk

Le bâtiment - inauguré en 2017, cabinet Kwadrat - est, avec sa tour penchée de brique et de verre, l’une des réussites architecturales du nouveau Gdansk. Sur les lieux-mêmes où a éclaté le conflit, les collections le documentent sous l’angle de l’Europe centrale (ce qui permet de mieux appréhender, par ricochet, certaines attitudes d’actualité). Les aspects idéologiques, politiques et militaires sont, bien sûr, détaillés, mais le point de vue des populations civiles a lui aussi retenu l’attention des concepteurs. La visite y gagne une dimension humaine particulière.
En option - Billet

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 1600€ à 2000€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 1700€/personne.
  • Le vol aller et retour pour Varsovie
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • La neutralité carbone intégrale par absorption des émissions de CO2 de votre voyage (par le biais de notre fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero)
  • La location pour 9 jours d’un véhicule de catégorie A/C
  • La nuit à Torun, en chambre double, avec petit déjeuner
  • Les 3 nuits à Gdansk, en chambre double, avec petits déjeuners
  • Les 2 nuits à Olsztyn, en chambre double, avec petits déjeuners
  • Les 2 nuits à Bialowieza, en chambre double, avec petits déjeuners
  • Le billet pour le château de Malbork
  • Gdansk, perle de la baltique, avec un guide francophone privé
  • La croisière sur herbe sur le canal d’Elblag
  • Olsztyn - la tanière du loup, avec un guide francophone privé
  • Le parc national de Bialowieza, avec un guide francophone privé
  • L’assistance francophone sur place
  • Un service de navigation GPS accessible depuis l’application Voyageurs du Monde, chargé avec votre parcours, les coordonnées de vos hôtels et bonnes adresses
  • Réf: 1552398
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
    Contactez un spécialiste de la Pologne