Janvier

Février

Mars

Avril

Mai

Juin

Juillet

Août

Septembre

Octobre

Novembre

Décembre


La Pologne se dote d’un double climat à la fois océanique et continental, diversifiant ses régions de façon significative. De manière générale, le printemps est souvent ensoleillé et chaud, l’été parfois brûlant, l’automne sec et lumineux et l’hiver glacial.

Principales zones évaluées : Varsovie et le centre du pays, les localités autour de la mer Baltique – région de la Poméranie (ex : Gdansk ou la presqu'ile de Hel), le sud (Cracovie et sa région), le nord-est et l’est (ex : Suwalki, Lublin), la Grande-Pologne – région centre-ouest (ex : Poznan)

Janvier : en plein cœur de l’hiver mordant


Le mois de janvier se caractérise par un temps assez clair et des températures glaciales. A Varsovie par exemple, la température moyenne est de 0°C mais les précipitations assez faibles, à l’instar de Cracovie et de Gdansk ou Poznan. Cela n’est pas pour déplaire aux amateurs de poudreuse dans les stations de ski polonaises, notamment au sud, à Zakopane ! A noter que le nord-est fait partie des régions les plus froides avec -2°C en moyenne et qu’il neige fréquemment dans la zone des Mazuries rendant les routes peu accessibles.

Février : le froid persiste


Les nuages recouvrent le ciel polonais en février avec quelques éclaircies tandis que la neige s’intensifie selon les régions. La capitale reste très froide et parfois neigeuse à l’instar de la région baltique et du sud où les férus de sport d’hiver se donnent rendez-vous. A ce titre, le domaine de Kasprowy Wierch ravira les skieurs confirmés car il offre la piste la plus longue de Pologne, au sein d’un cadre très préservé. L’est est lui aussi sujet à quelques épisodes neigeux, comme pour le mois précédent. La partie occidentale passe généralement au-dessus de la barre des zéros à cette période et reste simplement froide et grisailleuse.

Mars : les beaux jours font timidement surface


Mars est un mois plutôt ensoleillé en Pologne et l’on peut encore profiter de ses stations de ski avec une lumière plus agréable. A Varsovie on atteint parfois 8°C aux heures les plus chaudes ainsi qu’à Poznan et Cracovie, l’une des villes phare à visiter en Pologne. Parmi les nombreux trésors historiques que renferme la ville, ne manquez pas la vieille ville faisant revivre son époque médiévale, que l’on parcourt aisément à pied. L’est et le nord du pays sont encore assez froids mais visitables à condition de bien se couvrir. A noter qu’aux alentours de la mer baltique, la neige est encore susceptible de faire son apparition.

Avril : le printemps fait ses premiers pas


En ce début de Printemps, la Pologne prend encore quelques couleurs et se réchauffe petit à petit. Dans les régions sud et centre, on peut sans hésiter prévoir des visites munis de vêtements chauds et d’un nécessaire de pluie (comptez 12°C en moyenne dans la capitale). Sous ses airs de mégalopole soviétique, Varsovie pourrait bien vous surprendre. La ville s’est considérablement développée ces dernières années et s’apparente désormais à son voisin berlinois. Prenez le temps d’arpenter les ruelles de sa vieille ville classée à l’UNESCO, perdez-vous dans le quartier populaire de Praga ou dans l’un des fameux « bar mleczny », ces restaurants populaires d’un autre temps. La région de la Grande-Pologne et de l’est présentent des conditions similaires. Au sein des localités bordant la mer baltique, le temps se refroidit légèrement (10°C en moyenne) mais l’on se console avec une forte présence du soleil.

Mai : Douceur et pluie vont de concert


Le mois de mai s’accompagne d’une montée des températures, mais aussi de quelques précipitations. L’ensemble des régions alternent entre pluies et soleil, avec quelques zones plus affectées. Le centre, l’est, la Grande-Pologne et la zone méridionale sont ainsi assez sujettes à l’humidité, tandis que la Poméranie est un peu moins touchée. Il est donc recommandé de vous rendre à « la perle de la Baltique », évoquant la ville de Gdansk. Cette dernière renferme un vaste port historique qui contribua à faire de la ville l’une des plus prospères d’Europe à l’époque du Moyen-Âge. Aux heures chaudes, rendez-vous à Sopot, une élégante station balnéaire disposant de la plus longue jetée du continent.

Juin : l’été se fait sentir


Les pluies sont encore assez présentes au mois de juin en Pologne mais à l’instar du mois précédent, elles alternent avec un beau soleil la plupart du temps. En outre, on se rapproche des températures estivales avec une moyenne de 18°C dans la majorité des régions. Au nord-est et au sud, les pluies se font plus intenses. Privilégiez plutôt la Grande-Pologne, le centre ou la région baltique. L’occasion de visiter Gdansk, l’une des villes les plus épargnées par la guerre et aussi considérée comme l’une des plus belles de Pologne. De nombreux touristes s’empressent de visiter son centre historique et profitent de sa vie nocturne très dynamique. Ne manquez pas la place du vieux marché, entourée de maisons datant du XVe et XVIe siècle mêlant architecture gothique, baroque et Renaissance que l’on observe depuis une jolie terrasse de café. Bon à savoir : si vous vous rendez dans la capitale, faites un tour à l’opéra Kameralna où se produit chaque année en juin le festival Mozart. Ce dernier est unique en Europe car il est le seul à présenter la totalité des œuvres scéniques du compositeur, et quelques-unes de ces œuvres instrumentales et oratorios.

Juillet : un mois assez pluvieux


Juillet n’est pas forcément une bonne saison pour visiter les montagnes polonaises (soit la zone des Carpates) car des orages s’y produisent assez fréquemment. L’humidité gagne par ailleurs du terrain un peu partout, particulièrement au sein des zones méridionales, de la mer Baltique, la Grande Pologne ou encore du nord-est. Varsovie est un peu plus épargnée que ses voisins, même si elle n’est pas à l’abri des averses. Autrement dit, prévoyez un bon imperméable, où que vous soyez ! Fort heureusement, les températures sont agréablement douces avec une vingtaine de degrés en moyenne. A noter : Si vous vous rendez à Cracovie à cette période de l’année, renseignez-vous sur les dates du festival de Cracovia Danza, dédié à la promotion et la diffusion des danses historiques et de la culture de cour. Des spectacles et ateliers sont présentés durant une semaine avec des danses issus de nombreux pays, aussi bien de Pologne que d’Italie, d’Inde ou dd’Angleterre.

Août : les pluies se font la malle


Les précipitations baissent nettement en août au profit d’un temps assez chaud et sec. Mis à part certains étés caniculaires, la chaleur reste supportable même dans les villes car la plupart se dotent de nombreux espaces verts. A Varsovie, par temps chaud (27°C au maximum), on se réfugie au sein de l’immense parc de Lazenki, vestige d’une Pologne aristocratique disparue. Il renferme quelques trésors comme son Palais sur l’eau, une sorte de petit trianon situé sur une petite île au milieu d’un lac, ou encore une vieille orangerie comportant aujourd’hui une galerie de sculptures. Cracovie fait aussi partie des villes les plus chaudes avec des températures similaires à son voisin. Les villes de la mer Baltique, plus venteuses, oscillent plutôt autour de 21°C. L’est et l’ouest sont assez tempérés avec 24/25°C en moyenne. Attention toutefois aux pluies passagères dans le nord-est.

Septembre : en plein cœur de l’automne doré


La saison automnale est appelée ainsi en Pologne pour son ensoleillement très agréable, illuminant le pays d’une lumière dorée et pour ses arbres se drapant souvent de teintes or. En effet, quelle que soit la région, le soleil est fréquemment au rendez-vous et l’on conserve des températures confortables, aux alentours de 17°C. Pour un séjour axé nature, vous aurez l’embarras du choix entre les villes côtières de la Baltique, les vastes espaces des Mazuries ou le Parc national des Tatras à l’extrême sud du pays. Sachez que les forêts couvrent au total 27% du territoire polonais et abritent de nombreux arbres différents, ainsi qu’une faune très riche composée de sangliers, renards, cerfs, élans, loups, renards…

Octobre : la douceur se maintient


Même si le pays se rafraîchit, il n’en garde pas moins sa belle lumière. Vous pourrez ainsi sillonner les rues des grandes villes polonaises ou la campagne, à l’abri des pluies la plupart du temps et sous un beau soleil. Comptez 11°C en moyenne dans le pays. Bien emmitouflés, misez sur la région de la Warmie-Mazurie, au nord-est, dont la végétation se pare d’un très joli manteau automnal. C’est ici que se trouvent les plus grandes forêts du pays et la vaste majorité de lacs (environ 4000 lacs en Mazurie).

Novembre : Un climat mitigé


Le pays est assez inégal au mois de novembre. Il se rafraîchit dans l’ensemble des régions mais certaines bénéficient encore d’une jolie lumière automnale, tandis que d’autres sont déjà tombées dans la grisaille hivernale. Varsovie fait partie des premières victimes, avec 6°C à son compteur et une importante couverture nuageuse à l’instar des villes baltiques. Le sud est un peu plus épargné que ses voisins au même titre que la Grande-Pologne. Privilégiez donc ces zones en novembre, en prévoyant des vêtements chauds (comptez 6/7°C dans l’ensemble du pays).

Décembre : peu recommandé


Même si la station de Karlikow ouvre déjà ses portes début décembre pour les skieurs, il est peu recommandé de vous y rendre car la neige est bien moins abondante qu’aux mois de janvier et février et la grisaille est souvent au rendez-vous. Quelle que soit la région, le pays est assez nuageux et se dote de températures froides, aux alentours de 3°C. La présence du soleil hivernal ne se manifeste qu’à partir de janvier. Décembre est donc une période assez déconseillée pour vous rendre en Pologne car les journées sont courtes, les températures au plus bas et la grisaille de rigueur.