Vous aimerez
  • Mégapoles, stations thermales roots, îles perdues, explorer plusieurs Japon en un même voyage
  • Les ryokan de Kyushu, un art de vivre sans pareil ; minshuku aux Gotô, être assis à la table de famille
  • Les îles Gotô, un paradis maritime et nature à l’écart des foules et du temps
  • Appli smartphone, bonnes adresses, JR Pass, concierge sur place, le service Voyageurs

Contactez un spécialiste Japon 01 84 17 19 48

Des capitales, des villes thermales, des plages

Ce voyage est articulé en quatre moments, qui vous rendent expérimentale la richesse naturelle et culturelle du Japon. Tokyo, d’abord, la ville de toutes les modernités, qui ne se lasse pas de réactualiser son héritage. Kyoto ensuite, la ville impériale, conservatrice si l’on veut, mais dont la fulgurante beauté est toujours d’aujourd’hui. Après ces deux poids lourds urbains, place à la nature préservée et au pittoresque de Kyushu. Découverte des bassins d’eau thermale cachés dans les bosquets, des pas japonais, des parois coulissantes, du kotatsu, la table chauffante, d’une gastronomie pleine de finesse et de saveurs drues.
Onsen, ryokan, mais aussi ateliers de potier, rizières, brasseries de saké, etc. Et un volcanisme qui a donné au Japon certains de ses motifs les plus prégnants. L’archipel Gotô appartient aux îles éloignées. Ce n’est pas la moindre surprise du voyage que ce chapelet de terres émergées dans le détroit de Corée, tant il semble épargné par le temps. Plutôt, il semble que le temps y soit moins destructeur qu’ailleurs, ou plus lent. Les vieilles choses n’y sont pas l’objet d’un soin patrimonial particulier, elles sont là, tout simplement, comme la nature. Et cette simplicité est un bonheur, que renforce encore l’accueil particulièrement sympathique des gens. En plus, il y a au pied des reliefs rocheux de ces petites plages de sable blanc qui sont l’un des secrets bien gardés du pays. Quatre moments, en somme, qui donnent du Japon une image intense dans ses contrastes.

Votre voyage

D’abord, le Japan Rail Pass (JR Pass) vous permet d’emprunter les grandes lignes du pays - Shinkansen compris - et de nombreuses dessertes locales. Ce que vous faites donc facilement, rapidement, confortablement. Là où c’est nécessaire, dans la région du mont Aso notamment, des bus prennent le relais. Ils sont eux aussi bien aménagés. Enfin, la traversée pour l’archipel Gotô se fait en speed boat. A l’étape, deux grandes catégories d’hôtel. Dans les villes principales, des établissements urbains, modernes, adaptés aux normes internationales, dont ils donnent une version japonaise. Dans le centre de Kyushu, des ryokan, ces auberges qui maintiennent les traditions architecturales, d’étiquette, de bain thermal et de cuisine propres au pays. Sur les Gotô, le minshuku en est en quelque sorte la version populaire. Des contrastes donc mais, en fil rouge, un art de vivre esthétisé. Trois jours à Tokyo et quatre à Kyoto permettent, sinon de prendre toute la mesure des choses, du moins d’en évaluer le format et de les approcher de près. A Kyushu, on vit la vie de onsen, entre eau minéralisée et cuisine kaiseki. Sur les îles, grand air et retours de pêche. Si, en cours de route, survenait un contretemps, ou un souhait inattendu, vous disposez pour y répondre des coordonnées de notre concierge sur place : les imprévus sont sa vocation et il mettra à votre service toutes ses capacités à la fois culturelles et pratiques.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Tokyo

JOUR 2

Tokyo

Réception du JR Pass. Train pour Tokyo et installation pour trois nuits à Shinbashi, dans un établissement de standing, récent, design et d’où l’on a une vue splendide sur la ville. Proche de Ginza et d’Odaiba, le quartier, où sont installées de nombreuses entreprises de communication-médias, est typique de la mégapole contemporaine. Les couleurs emblématiques de la maison se retrouvent dans toute la décoration et, Empire des signes oblige, elles ne sont pas indifférentes : bleu pour le confort ; vert pour l’attachement à la nature, même en plein Tokyo ; rouge pour la chaleur de l’accueil japonais. Ce programme est réalisé avec beaucoup de professionnalisme. Les différentes tables de l’hôtel sont au diapason.

JOUR 3

Tokyo

Capitale de l’Est et atelier de modernité urbaine, Tokyo, son dynamisme, son goût de l’innovation, son imagination, ses excès et ses audaces, fait tourner les têtes comme un bon saké. Les nouveaux modes de consommation sont là, les tendances, les cuisines, les technologies et les jeux de demain aussi. Un peu d’excentricité ? Direction Harajuku, où lolitas et cosplayers rivalisent de dandysme à la sauce manga. Beaucoup d’électronique ? Le quartier d’Akihabara en a plein ses magasins géants. Un verre au coude à coude ? Les venelles rescapées du Golden Gai à Shinjuku abritent les uns sur les autres quelque 200 estaminets de poche où l’on s’entasse entre amis. La paix ? Les habitants de Tokyo la retrouvent dans les parcs Rikugi-en et Koishikawa Koraku-en. Des musées originaux ? Le Daimyo Clock Museum, le Japan Toy Museum, le Tabi Museum… Le Japon traditionnel ? Prenez un billet pour un spectacle de kabuki ou de nô, une compétition de sumo, faites une promenade dans le vieux quartier de Yanaka ou au Meiji-jingu, visitez le Fukugawa Edo Museum. Et puis prenez de la hauteur : à Mega Web (Odaiba), la grande roue fait 115 mètres de haut, record du monde ! Le soir, le port clignote à vos pieds. En fait, Tokyo a toujours un peu, beaucoup, passionnément, d’avance.

JOUR 4

Tokyo

Visites conseillées pour l'ensemble de votre séjour. De plain-pied dans le siècle : Tower of Winds, Spiral Building, Musée Edo-Tokyo (fermé le lundi), Tokyo International Forum, le quartier d'Odaiba, Roppongi Hills (complexe commercial et culturel), Aoyama Technical College ; mais aussi le temple Asakusa, le sanctuaire shintoïste Meiji-jingu et son jardin, le Nezu Institute of Fine Arts (fermé le lundi), le Mori Art Museum (fermé le lundi), le Hara Museum of Contemporary Art (fermé le lundi), les quartiers de Ginza, Shinjuku, Shibuya, Ueno, le marché de Ameyoko et le marché aux poissons de Tsukiji (vers 5h30 du matin).

JOUR 5

Tokyo - Kyoto

Train pour Kyoto. Installation pour quatre nuits dans un hôtel central. On retrouve ici un établissement urbain contemporain. La décoration fait explicitement référence aux motifs japonais traditionnels, stylisés pour les besoins de la cause. Les chambres ne sont pas très grandes, mais tout à fait correctement équipées. Les restaurant italien est de rigueur et la table japonaise dans la bonne moyenne. Un professionnalisme de bon aloi règne sur les lieux.

JOURS 6 & 7

Kyoto

Des machiya traditionnelles du magnifique quartier de Gion au jardin minéral du temple Ryoan-ji, en passant par le restaurant de soba (nouilles de sarrasin) Kawamichi-ya ; de la terrasse de l’impressionnante gare moderne (construite à l’occasion du 1200e anniversaire de la fondation de l’ancienne capitale Heian, sur des plans de l’architecte Hiroshi Hara) à celle de l’admirable temple Kyomizu-dera (dont les bâtiments actuels datent de 1633), qui vous offrent chacune une vue splendide sur la ville, mais dans un environnement et une atmosphère radicalement différents, la magie de Kyoto (la ville natale de chaque cœur japonais) opère, qui conjugue à la perfection poésie, art et modernité, et vous fait aimer autant le passé que le présent et le futur ! Cette ville est enivrante comme le parfum d’antan qu’exhalent ses quartiers anciens, et cette ivresse est comme un rêve qui vous hante longtemps après votre réveil.

JOUR 8

Kyoto

Visites conseillées pour l’ensemble de votre séjour : le chemin du philosophe, les temples Ginkaku-ji, Kyomizu-dera, Sanjusangen-do, Kinkaku-ji et Ryoan-ji, les musées Kawai Kanjiro Memorial Hall (poterie), Fureai-kan Kyoto Museum of Traditional Crafts (objets d’art traditionnels), Hosomi Art Museum (art shinto et bouddhique), Nomura Museum (peintures, ustensiles de la cérémonie du thé, céramiques), Kampo Museum (arts traditionnels), Hashimoto Kantetsu Memorial Museum (peinture), Costume Museum, les quartiers traditionnels de Gion et Pontocho, les rues pittoresques de Sannen-zaka et Ninen-zaka. Mais aussi les magasins Fuka (spécialisé depuis 130 ans dans la fabrication et vente de fu ou gluten de blé), Iriyama Tofu (fabrication et vente de tofu), Nishimura (vente de Ukiyo-e), Ippo-cho (magasin de thé), Nakanishi Toku Shoten (poupées antiques) ou les jardins des temples que l’on trouve un peu partout dans la ville.

JOUR 9

Kyoto - Fukuoka

Train pour Fukuoka. Nuit dans le quartier de Hakata. L’hôtel est moderne et fonctionnel. La décoration s’appuie sur ces aspects pratiques, auxquels elle ajoute une esthétique par petites touches. Les chambres sont très bien équipées - purificateur d’air, réglage du degré d’humidité, station iPod, etc. Dans la salle de bain, la douche a des propriétés techniques étonnantes. On prend le petit déjeuner à la japonaise, ou à l’européenne, ou un peu de l’un et un peu de l’autre, selon l’inspiration du moment.

JOUR 10

Fukuoka - Takachiho

Train pour Takachiho. Installation pour deux nuits dans un premier ryokan. On tâte le tatami du pied, on s’initie aux dispositions spatiales, aux rites du bain dans le bassin particulier attenant à la chambre. L’aménagement respecte les canons du genre, lesquels commandent à l’élégance un peu abstraite de l’espace intérieur. Un salon de thé invite à une apaisante cérémonie. Dans la salle à manger principale, des tables à l’occidentale, dans des box et dans les chambres des tables basses japonaises. Cuisine kaiseki Kyoto style. Les baguettes en bambou vert sont fabriquées par le personnel de la maison. Le jardin fait partie intégrante de l’art de vivre des auberges de ce type.

JOUR 11

Takachiho

Normalement, on ne passe pas la journée au ryokan, cela ne se fait pas. On sort. On va voir, au sud du bourg, les jolies gorges du Gokase et la chute d’eau Manai. On peut canoter sur le fleuve, ou longer les parois sur des passerelles. Les longs plis de la pierre sont à la fois spectaculaires et harmonieux. La végétation, qui s’accroche partout où elle peut, parfait l’atmosphère de romantisme qui émane des lieux. Il ne faut pas manquer le temple bouddhiste Shonen-ji, de l’école Jôdo shinshû, de la Terre pure, fondé au XVIe siècle au pied du mont Genbu. Ni le sanctuaire shinto Amanoiwato, consacré à Amaterasu, déesse solaire - le disque rouge sur le drapeau national, c’est elle ! En contrebas, on visite une grotte où la déesse se serait réfugiée après une prise de bec avec son frère, le dieu des tempêtes Susanoo, plongeant momentanément le monde dans l’obscurité. On est là au cœur de la vieille mythologie japonaise.

JOUR 12

Takachiho - Aso

Bus pour le mont Aso. Nuit dans un établissement champêtre à peine soixantenaire. Trois bâtiments de bois dans un jardin. Sans que les chambres trahissent l’esprit ryokan, les signes extérieurs de modernité y sont présents. Ce qui n’empêche pas de mener la vie de station thermale dans les règles. Les hôtes ont accès à des bains particuliers et collectifs (dans ce dernier cas, il faut juste respecter les horaires et la séparation des sexes). Le restaurant est fameux pour ses plats de tofu.
Le mont Aso est une vaste caldeira contenant plusieurs cônes volcaniques actifs, la ville d’Aso et ses entours agricoles. Le secteur est réputé pour ses sources thermales. Le site le plus étonnant est le cratère du Naka-dake, avec son lac acide émeraude et ses fumeroles (abords aménagés).

JOUR 13

Aso - Kurokawa

Bus pour Kurokawa, sur la pente externe de la caldeira d’Aso. Les établissements de bain s’alignent le long de la rivière Noire. Autour, le village ne manque pas de pittoresque. On est en plein contexte onsen. Nuit dans un très beau ryokan. Le jardin est ravissant. Les bâtiments sont comme on imagine qu’ils doivent être. On est maintenant rompu aux façons de faire, on enfile son yukata et on chausse ses geta avec aisance. Bains particuliers ou collectifs, intérieurs ou extérieurs. Les petits plats de la cuisine kaiseki, leur ordre, leurs cuissons, leurs textures et leurs couleurs sont devenus familiers, ils ne laissent pas pour autant de réserver de savoureuses surprises.

JOUR 14

Kurokawa - Yufuin

Bus pour Yufuin. Un peu à l’écart des autres établissements de bain, le ryokan de cette nuit n’est pas ancien, mais d’un classicisme parfait. Dans le jardin, bambous, érables, pins et l’eau qui tinte. Les chambres - tatamis, futon, meubles bas - sont installées dans des pavillons séparés, bassin extérieur particulier. Les repas sont servis à la salle à manger. Ils ont un cachet terroir tout à fait agréable. L’ensemble marque une élégance authentique et s’intègre au cadre avec beaucoup de naturel. Le whisky vespéral gagne vraiment au fouillis végétal.
Yufuin est dominé par le sommet à deux bosses du mont Yufu, un stratovolcan qui donne beaucoup de noblesse au paysage. Autour du bourg, un tapis très plaisant de rizières.

JOUR 15

Yufuin - Karatsu

Train pour Karatsu, sur le détroit de Tsushima. Installation pour deux nuits dans un ryokan avec vue sur la baie. Dedans / dehors, les aménagements sont sans faute. La chambre ouvre sur le large, ce qui crée une atmosphère renouvelée après les montagnes. Le grand bain extérieur shioyu (eau de mer chaude) a lui aussi les vagues en perspective. Des bassins particuliers sont également à la disposition des hôtes. Le poisson est régulier sur les tables japonaises, mais ici il est en majesté (et en petits morceaux). Le chef est un artiste. Le petit déjeuner surprend et ravit. Le service est impeccable, comme dans toutes les maisons de cette catégorie.

JOUR 16

Karatsu

Le monument principal de Karatsu est un château. Il date du début du XVIIe siècle et a fière allure avec son donjon à cinq niveaux. Toutefois, celui-ci n’a été construit qu’en 1966 (les Tokugawa n’entendaient pas laisser leurs vassaux se fortifier trop puissamment). Cela n’empêche nullement d’admirer la chose. La Nijinomatsubara est une forêt de pins plusieurs fois centenaires et un lieu de promenade fort agréable ; elle est bordée au nord par une longue plage de sable blanc, Hamatama. Le faubourg de Yobuko est fameux pour le calmar en sashimi.

JOUR 17

Karatsu - Sasebo

Train pour Sasebo. Nuit dans un hôtel moderne du centre, où conceptions japonaises et internationales se superposent. Les chambres sont simples et bien équipées, confortables. Restaurant buffet, avec légumes et salades bio, préparations d’ici et d’ailleurs. Pas de miracle de charme, mais des services nominaux très professionnellement rendus. A Sasebo, l’empreinte occidentale est forte : l’emblème de la ville est une église néogothique des années 1930 ; Huis Ten Boesh est un parc à thème néerlandais, moulin, tulipes, pignons à volutes ; et le Sasebo Burger, hérité des G.I.s dans les fifties, retravaillé par les cuisiniers du coin, est une institution (adresse historique : Hikari).

JOUR 18

Sasebo - archipel Gotô

Traversée en speed boat pour une île de l’archipel. Installation pour trois nuits dans un minshuku, une auberge familiale. On vit là au plus près des traditions populaires. Installations à la japonaise, moins sophistiquées que dans les ryokan, mais confortables et chaleureuses. La chambre dispose d’une salle de bain particulière. C’est aussi l’occasion de découvrir un autre type de cuisine, régional par la force des choses, les ingrédients provenant des rizières, des jardins et de la mer proche. Ou de la forêt, comme ces feuilles dont on enrobe les dango - boulettes de riz farcies à la pâte de haricot rouge. On s’aperçoit que le soin apporté à la réalisation des plats et le goût d’une présentation flatteuse ne sont pas l’apanage des seules adresses huppées. Des vélos sont à la disposition des hôtes pour de longues randonnées au grand air.

JOURS 19 & 20

Archipel Gotô

En partie comprises dans le parc national marin Saikai, les Gotô se trouvent au large de Nagasaki. Couvertes d’une végétation d’un vert dense, elles offrent des abords festonnés où apparaît souvent le sable blanc d’une jolie plage, des reliefs mouvementés et des falaises abruptes. En fonction de l’état du ciel, la mer prend des tons qui peuvent aller de l’aluminium au bleu roi. Les petits villages de pêcheurs ont un aspect idyllique. Vieilles rues ici et vieilles maisons dans les terres ne sont pas rares et rappellent le pays d’antan. Un torii ancien au bord de l’eau marque la permanence d’une attitude spirituelle. Quelques églises, inattendues dans ce Japon idéal, évoquent elles l’histoire tourmentée du christianisme japonais. La pêche est, bien sûr, une grande affaire ici. Ce qui influe sur la cuisine. Huîtres et oursins sont des spécialités reconnues.

JOUR 21

Archipel Gotô - Fukuoka

Traversée en speed boat pour Fukuoka. Nuit à Hakata. Puisqu’on est là, on ne manquera pas de manger un bol de Hakata râmen, une préparation adoptée par tout le Japon : des nouilles dans un bouillon de porc moelleux, auxquelles on ajoute à son goût de l’ail écrasé, des graines de sésame, du gingembre ou des graines de moutarde marinés. Reconstituant !

JOUR 22

Fukuoka - vol de retour (via Tokyo)

Vol de retour.

A la carte

Train de luxe à Kyushu

Avez-vous la possibilité de doubler le prix de votre voyage ? Si oui, offrez-vous une croisière sur rail à bord du Seven Stars, le train de luxe de Kyushu. Sept voitures de très grand standing pour un itinéraire d’exception. Le designer Eiji Mitooka a conçu des aménagements mêlant harmonieusement motifs japonais et européens ; le bois, qui habille tout le train, est de différentes essences, les étoffes ont été choisies en ne regardant qu’au confort, à la qualité, à la beauté. Les cabines sont du niveau des trains de référence dans cette catégorie, avec le petit plus technologique qui indique que l’on est au Japon. Le service est impeccable. La cuisine ne pouvait déparer, elle est donc exquise. Le wagon lounge et d’observation est un centre de sociabilité chic. Bref, c’est l’Extrême-Orient Express. Différents itinéraires peuvent être proposés.
En option

Wifi sur place : surfez où que vous soyez

Sur cette destination, nous vous donnons la possibilité de vous connecter en Wifi de façon simple où que vous soyez ! Sur demande auprès de votre conseiller ou lors de votre devis, un mini-routeur international vous permettant de vous connecter en wifi sur vos divers terminaux (mobiles, tablettes, ordinateurs) vous sera remis avec votre carnet de voyage ; vous profiterez ainsi sur place d’un accès à internet (5 GO, soit environ 10 heures surf, 300 mails envoyés, 10 applications téléchargées ou 2 heures de streaming). Au retour, Voyageurs du Monde prend en charge la restitution de l’appareil, afin de le recycler.
En option

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 5200€ à 7000€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 6100€/personne.
  • Les vols internationaux et domestique sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • L’accès au salon Air France à Roissy
  • Le JR Pass pour 21 jours, standard
  • Les trajets en bus et les traversées en speed boat mentionnés au programme
  • Les 3 nuits à Tokyo, en chambre double et petits-déjeuners inclus
  • Les 4 nuits à Kyoto, en chambre double et petits-déjeuners inclus
  • Les 2 fois 1 nuit à Fukuoka, en chambre double et petits-déjeuners inclus
  • Les 2 nuits en ryokan à Takachiho, en chambre double et demi-pension incluse
  • La nuit en ryokan au mont Aso, en chambre double et demi-pension incluse
  • La nuit en ryokan à Kurokawa, en chambre double et demi-pension incluse
  • La nuit en ryokan à Yufuin, en chambre double et demi-pension incluse
  • Les 2 nuits en ryokan à Karatsu, en chambre double et demi-pension incluse
  • La nuit à Sasebo, en chambre double et petits-déjeuners inclus
  • Les 3 nuits en minshuku (auberge traditionnelle) dans l'archipel des Gotô, en chambre double et demi-pension incluse
  • Notre service conciergerie sur place
  • Réf: 1372168
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
    Contactez un spécialiste du Japon